AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(Casey) ☣ Bitter sweet symphony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Casey O'Mara
LTTP Member


❖ STATUT : Célibataire endurcie
❖ ORIGINES : Irlandaise (Dublin)
❖ pseudo : Rainbow D.Ashe
❖ CELEBRITE : Amber Heard
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 49
❖ CRÉDITS : Les mots bleus
❖ PIEGE DEPUIS : 21/07/2017
❖ Clovers : 48
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Ven 21 Juil - 16:46

ton âge : 27 ans (12 Octobre 1989) ❖ tes origines : Irlandaise ❖ là où tu es né : Dublin ❖ ton job/tes études : Danseuse au Pussycat ❖ infos complémentaires : Elle a une croix tatouée sur la nuque. ❖ orientation sexuelle : Bisexuelle ❖ statut : Célibataire
Casey O'Mara
Amber Heard ❖ Locals
Casey est le genre de femme que l'on remarque et qui ne laisse pas indifférent, que ce soit en bien ou en mal, on la voit et l'on sait généralement rapidement si on l'apprécie ou non. Pour elle, il n'y a pas de demi-mesure, elle est pleine d'absolu. D'un naturel déterminé, elle ne laisse rien se mettre en travers de son chemin quand elle a une idée en tête et surtout personne. Peut-être pourrait-on même la qualifier d'un peu excessive sur les bords. Elle n'est pas du genre à rajouter une dimension dramatique à sa vie quand la situation ne l'exige pas, mais elle sait ce qu'elle veut et elle ne recule devant rien pour l'obtenir. C'est une jeune femme au tempérament de feu, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui n'est que rarement impressionnée par les autres. Elle a toujours eu un côté bagarreuse, elle n'a pas peur de se salir les mains et de frapper quand il le faut. Elle est dotée d'un impressionnant naturel qui frise parfois le manque d'éducation : si elle se sent à l'aise, alors elle fait comme chez elle et elle dit ce qu'elle pense sans s'encombrer de ce que le commun des mortels appelle la politesse. C'est une jeune femme très indépendante qui supporte mal d'être attachée à quelqu'un ou à quelque chose, un oiseau qui ne supporte pas les barreaux d'une cage, aussi dorée soit-elle et qui a besoin de sa dose quotidienne de liberté pour vivre. C'est une fêtarde, une femme active et jeune, qui aime se dépenser, qui aime profiter de ce que la vie a à offrir. On peut la trouver instable, peut-être, mais elle n'est pas du genre à se laisser facilement abattre, bien au contraire.

C'est une femme audacieuse, très féminine, qui aime séduire et être aimée. Elle est un poil désordonnée, fougueuse et passionnée, mais loin d'être stupide. Elle a une intelligence et une compréhension du monde qu'elle garde précieusement pour elle, comme un trésor qu'on pourrait lui jalouser et lui voler, mais qui l'aide à comprendre que la vie est pleine d'opportunités et de bonheurs qu'il ne tient qu'à nous de saisir et de profiter et elle le fait avec enthousiasme. Ce n'est pas une impulsive qui ferait n'importe quoi sous le coup d'une émotion, elle n'en montre peut-être rien, mais elle sait ce qu'elle fait et pourquoi, même quand ses actions peuvent sembler totalement irréfléchies au premier venu. Sa philosophie est simple, c'est une épicurienne qui n'a pas peur d'appliquer le "Carpe Diem" à chaque jour de son existence, d'autant plus maintenant qu'elle a compris que la soif de vengeance, la déprime et les mauvaises pensées sont un poids trop lourd à porter quand aucun résultat ne se présente. Elle a une soif de vivre tellement intense car elle a besoin de rattraper des années perdues dans son passé qui ne lui ont rien apporté de bon.

Elle n'a pas énormément d'aspiration dans la vie autre que celle d'être heureuse. Elle n'a pas de projets ni d'ambition quand on ne la connait pas bien, tout ce dont elle rêve c'est de vivre pleinement et de tout ressentir profondément. Mais elle ne manque ni de sensibilité ni d'empathie, loin de là. Il lui arrive comme tout le monde d'avoir de mauvais jours, d'être blessée et frappée de douleur, de vouloir laisser tomber, d'être colérique ou triste, révoltée ou désillusionnée. Disons simplement qu'elle a fait le choix de ne pas laisser la vie la mettre à terre.
pseudo /prénom : Lily/Rainbow D.Ashe ❖ âge : 24 ans ❖ activité prévue ici : 2 RPs à la fois :p ❖ où tu nous as trouvé ? : Je me fais sans arrêt avoir par la fonda :x ❖ un commentaire ? : Embarassed
Il était une fois
Votre histoire & bien plus
Chapitre 1 : Tous les enfants ne sont pas le fruit de l'amour véritable

La nuit était sombre et une fine couche de neige commençait à recouvrir les rues de Dublin. Dans le quartier de Liberties, le silence était troublé parfois par des sirènes de police mais aucune voix plus forte qu'un murmure ne s'élevait. Il faut dire que c'était l'un des quartiers les moins sûrs de la ville et peu de gens osaient s'y rendre après 21 heures. Mais Lauren n'avait pas vraiment le choix. Elle vivait dans l'un des immeubles insalubres du coin et finissait son service au café à 21h30, aussi, il lui fallait forcément se retrouver seule dans ces rues à des heures peu recommandées. Mais elle n'avait pas vraiment peur. La peur se voyait sur les visages des passants, c'était elle qui attirait les voyous du coin et les poussat à agir. Ceux qui n'avaient pas peur, comme Lauren, ne risquaient rien. Alors la jeune femme de 21 ans avançait le visage relevé, le pas assuré et ne tarda pas à se retrouver dans le hall de son immeuble où la lumière vacillait doucement. Un bruit de porte qui claque dans son dos fit sursauter la jeune femme qui se retourna vivement pour se retrouver nez à nez avec son voisin, Daniel. C'était un homme d'une trentaine d'année, voire beaucoup moins, qui lui faisait sans arrêt des avances et qui la mettait étrangement mal à l'aise. Lauren poussa un soupir alors que l'homme, traînant dans son sillon cette éternelle odeur d'alcool bon marché, s'approchait d'elle en souriant.

« Bonsoir, Lauren ! Comment ça va, ce soir ? »

Les mots de l'homme semblaient se former difficilement mais il parvint tout de même à terminer sa phrase et la jeune femme se contenta de lui répondre d'un seul mot, puis tenta de se faire la malle sans avoir l'air trop malpolie. Mais Dan lui attrapa le poignet alors qu'elle tentait de le contourner et la plaqua relativement doucement contre le mur crasseux du hall.

« Allons, attends un peu, on va discuter.... »

Lauren savait qu'elle aurait pu crier, que quelqu'un l'aurait forcément entendu. Mais elle savait aussi que personne ne viendrait pour l'aider. Daniel effrayait tout le monde, mais ce n'était pas la seule raison. Des tonnes de crimes avaient lieu par ici sans arrêt et le seul moyen de s'assurer qu'on ne serait pas le prochain, c'était de rester discret. Quiconque se mêlerait de cette histoire risquait sa propre tranquillité. Alors, elle fit la seule chose qu'elle avait à faire, après avoir tenté en vain de se débattre. Elle attendit que ça se termine. Elle ferma les yeux si fort que cela lui faisait mal, mais au moins, elle ne voyait plus les yeux vitreux de l'homme au-dessus d'elle. Elle tenta d'imaginer un endroit agréable, comme une plage sous le soleil et elle y arriva si bien qu'elle en oublia presque l'odeur de whisky et le froid du carrelage dans son dos.

La jeune femme était à l'université de Dublin depuis quelques années déjà, elle y étudiait la philosophie. Toute sa famille lui avait déconseillé ces études, assurant qu'elle ne trouverait jamais de travail avec un master de Philo. Et en ce soir du 15 Février 1989, Lauren regrettait amèrement de ne pas avoir suivi les conseils de ses parents et d'être venue dans cette ville de malheur. Pourtant, quand Daniel l'abandonna sur le sol et retrouva le confort de son petit appartement du rez-de-chaussé, Lauren n'appela toujours pas à l'aide. Elle ne raconta jamais à ses parents ou à ses amis ce qui était arrivé ce soir-là. Au lieu de ça, elle rassembla ses affaires et alla s'installer quelques jours chez une amie, le temps de trouver un autre logement, loin du lieu de sa honte. Elle ne demanda pas d'heures supplémentaires pour avoir l'occasion de payer l'intervention dont elle aurait pu avoir besoin quand, quelques semaines plus tard, elle découvrit qu'elle était enceinte.


Chapitre 2 : C'est la vie qui fait ce que nous sommes.

Il est difficile de grandir mais ça l'est plus encore quand on est seul. Quand personne n'est là pour nous tenir la main dans les épreuves, pour nous encourager, pour nous féliciter, pour nous sourire. Lauren avait réussi, en neuf mois, à tourner le dos à toutes les personnes dont elle fut proche un jour. Il ne restait plus qu'elle et la petite fille qu'elle portait en elle et qui grandissait un peu plus chaque jour. La sentir vivre, grandir, était une épreuve indicible pour la jeune femme. Mais la naissance de la fillette, le 12 Octobre 1989, ne fut pas un soulagement pour autant. Le bébé ressemblait à Daniel, beaucoup trop en tout cas pour que Lauren ne puisse se remettre. Bien sûr, elle aimait sa fille, à qui elle donna le nom de sa propre sœur qui lui manquait plus qu'elle ne l'aurait admis, Casey. Mais elle avait encore plus mal chaque jour qui passait.

Jusqu'à ce que Casey sache parler et marcher seule, Lauren s'en occupa du mieux qu'elle put, bien que cela signifiait souvent la laisser aux bons soins de sa dernière amie, Katleen. C'était comme si la jeune femme était absolument incapable de se retrouver seule avec son bébé. Et puis, elle finit par s'y faire et même si Katleen était encore souvent présente, Lauren et Casey parvenaient enfin à passer un peu plus de temps ensemble.

Mais la petite fille sentit rapidement que quelque chose n'allait pas dans sa vie, chez sa mère. Elle se doutait qu'au fond, ça n'était pas normal que sa maman passe tant de temps à regarder la pluie couler sur la fenêtre de la cuisine au lieu de faire le repas, les quelques fois où elle était à la maison et pas ailleurs ou qu'elle ne rentrait pas avec d'étranges hommes dont Casey avait souvent peur. Elle savait que ce n'était pas normal que ce soit toujours Katleen qui vienne la chercher le matin pour l'emmener à l'école. Et surtout, elle savait que ce n'était pas normal qu'elle n'ait pas de Papa. Le soir, quand elle revenait de l'école maternelle, puis, plus tard, de l'école primaire du quartier, Casey s'asseyait près de sa mère dans le salon et l'observait regarder droit devant elle. Trouvant cette situation insupportable, la petite fille allumait la télé pour donner un semblant de logique aux actions de sa mère : ainsi, elle ne regardait plus dans le vide mais elle regardait l'écran et suivait les programmes de la télévision. Et puis, après des heures dans le silence le plus total, Casey prenait la main inerte de sa Maman et lui demandait doucement :

« Maman, il est où mon Papa ? »

Lauren regardait alors sa fille et dans ses yeux bruns on voyait la plus grande tristesse du monde et elle caressait les cheveux de sa fille et lui souriait doucement, incapable de répondre à cette simple question, avant de se ranimer enfin et d'appeler Katleen pour qu'elle vienne veiller sur la petite fille tandis qu'elle fuyait l'appartement. Alors, Casey allait dans sa chambre et regardait à son tour par la fenêtre sans bouger, suppliant le ciel de lui apporter un jour une famille, de guérir sa Maman et elle observait sa maman quitter la rue et disparaître jusqu'au lendemain.

Et puis, alors que Casey, âgée de neuf ans, posait encore et toujours cette même question chaque soir, Lauren craqua. Elle fondit en larmes, ne pouvant plus se retenir désormais. Casey eut si peur qu'elle se mit à pleurer elle aussi et s'excusa mille fois auprès de sa mère et la supplia de s'arrêter. Mais, toujours sanglotante, Lauren décida qu'il était temps de partager son fardeau avec sa fille et elle lui parla de Daniel, de ce qui était arrivé le soir du 15 Février 1989 et elle lui dit que ça avait gâché sa vie et aussi, pour la première fois, que tous les enfants n'étaient pas le fruit de l'amour véritable. Cette phrase marqua profondément la petite fille. Elle n'était pas comme les autres enfants, elle l'avait toujours su. Mais maintenant, on lui expliquait enfin pourquoi. Pourquoi elle était seule au monde, pourquoi elle n'avait aucune famille qui l'aimait, pourquoi sa Maman ne s'occupait pas d'elle et pourquoi son Papa n'était pas là. Elle comprenait enfin pourquoi elle était toujours seule et qu'aucun autre enfant ne voulait être avec elle. Elle n'était pas comme les autres car personne n'avait voulu d'elle. Elle était pire qu'un accident, elle était la preuve d'un horrible crime, elle était une honte.

Casey avait toujours été une petite fille dure avec les autres, le genre à chercher la bagarre et à s'attirer des ennuis, simplement car elle était constamment en colère, sans savoir pourquoi. Elle réclamait inconsciemment l'attention qui lui manquait cruellement. Mais à partir du soir où sa mère lui avoua la vérité sur sa conception, la petite fille trouva enfin une vraie raison de sa battre : la vengeance. Elle se devait de retrouver cet homme et lui faire payer d'avoir gâché la vie de sa Maman. Âgée de seulement neuf ans, elle ne savait pas encore comment, mais elle s'employait déjà à chercher, ses idées toutes auréolées de la naïveté d'une enfant.

Chapitre 3 : Tout vient à point à qui sait attendre.

Les choses changèrent considérablement dans la petite routine de Lauren et Casey, lorsque, en rentrant de l'école un soir, la jeune maman annonça à sa fille qu'elles allaient déménager. Casey pensa d'abord que c'était une excellente nouvelle. Changer d'air et surtout d'école, elle ne rêvait que de ça. Son caractère s'était accentué depuis la révélation des circonstances de sa conception et elle ne laissait plus personne dire un mot de travers sur elle ou sur sa famille sans que ça ne se termine par une bagarre violente dont elle ne sortait pas toujours gagnante. Elle restait donc très seule et l'idée de partir lui offrait l'espoir de se faire enfin de véritables amis. Après tout, personne ne la connaîtrait où elles iraient.

Mais la fillette de neuf ans changea d'avis quand elle emménagea dans la nouvelle maison, ridiculement petite et miteuse du petit-ami de sa mère. Finn était un homme fortement désagréable qui puait souvent l'alcool et la cigarette et qui se fichait bien de Casey et de beaucoup de choses, excepté sa moto et son club de Biker. Lauren fut bien moins présente après ce changement, passant beaucoup trop de temps avec Finn et les autres Redhawks. Même Katleen ne venait plus aussi souvent, s'occupant seulement de récupérer la fillette après l'école pour la déposer à la maison et repartir aussi sec.

Le seul petit point positif pour Casey à cette époque, c'était Declan. Il n'avait que deux ans de plus qu'elle et même si lui aussi partageait la passion de son père pour les motos et jurait déjà qu'il deviendrait un redhawks à son tour, il aimait sa nouvelle petite sœur comme personne n'avait jamais aimé Casey. Il lui racontait souvent des histoires sur les bikers, sur les voyages qu'il ferait avec sa moto et il jura même plusieurs fois qu'il l’emmènerait avec lui pour voir le monde entier. Il prenait soin d'elle, à sa façon et adorait le regard admiratif de Casey sans arrêt posé sur lui.

Casey s'ouvrit un peu plus à cette époque, mais l'influence de Declan ne fut pas toujours bénéfique et bien souvent, il l'entraînait plus loin qu'elle ne l'aurait imaginé toute seule. Il lui offrit sa première veste en cuir et sa première balade en moto, il lui paya sa première bière et l'emmena à sa première soirée. Mais surtout, il lui donna tout un tas d'idées sur la manière dont elle pourrait venger sa mère le jour où elle retrouverait enfin Daniel.

Le désir de vengeance fut tout ce qui anima Casey pour le reste de sa vie. Et quand on lui demanda ce qu'elle voulait faire quand elle serait grande, elle répondit d'un ton dur mais déterminé : « punir les méchants ». Mais, bien que sa volonté de se venger et de combattre le crime soit forte, elle ne voulait pas devenir elle-même une criminelle pour y parvenir. Cependant, la voie habituelle ne lui convenait pas non plus. Elle envisagea tellement de perspective d'avenir dans le corps de la Justice et de l'Ordre publique que tout le monde s'attendait au final à la voir devenir policière. Mais ça n'était pas ce qu'il lui fallait. Suivre cette voie serait trop contraignante, elle le comprit rapidement et les histoires de Declan ne l'aidaient pas à faire le bon choix. Elle travailla pourtant très dur pour obtenir toujours des notes plus que convenable et à la fin du lycée, elle avait été acceptée dans toutes les universités auxquelles elle avait postulé, pourtant toujours indécise sur ce qu'elle voudrait faire.

Peu de temps avant la rentrée, elle s'était décidée pour un diplôme en criminologie à la CMI de Dublin. Mais elle n'alla pas jusqu'au bout de ce projet quand il fut évident qu'elle n'aurait jamais l'argent nécessaire pour suivre ses études. Et même si son rêve était de quitter cette maison et de faire ce qui lui semblait juste, Casey se trouvait bien incapable, seulement âgée de 18 ans, d'abandonner sa mère à son triste sort. Qui s'occuperait de Lauren si la jeune fille partait vivre ailleurs pour faire ses études ? Non, il fallait qu'elle reste.

Elle traversa donc une période où sa cause ne fut plus qu'un fantasme qu'elle entretenait bien souvent lors de longues conversations avec son demi-frère, qui manquait de plus en plus de subtilité pour lui faire comprendre qu'il n'y avait qu'une seule chose à faire : se procurer une arme et tuer le monstre qui avait violé sa mère. Et tandis que Declan trouvait de mieux en mieux sa place chez les redhawks, Casey se trouva un petit job de serveuse dans un bar du coin. Le jeune homme lui apprit à tirer, sous couvert au départ de s'amuser, puis de se protéger et enfin d'aller au bout de sa vengeance. La jeune femme entrant alors dans la vingtaine se retrouva rapidement plongée dans un univers où son potentiel était gâché, mais où elle trouvait pourtant sa place sans aucun mal.

Elle rencontra Louise alors qu'elle travaillait encore au bar, l'année de ses 22 ans. A vrai dire, Louise fut sans doute la seule et unique personne avec qui Casey eut une relation suivie au cours de son existence. C'était une jeune fille tellement différente de tout ce que Casey pouvait être. Louise était libre, complètement dingue et absolument pas fréquentable. C'était le genre à ne venir en cours qu'une fois sur dix et a supplier les élèves de sa promo de lui prêter leurs notes en leur faisant les yeux doux. Le genre à traîner dans des bars et des soirées jusqu'au bout de la nuit, à boire et à consommer des drogues à l'excès parce qu'elle en avait envie. Le genre à embrasser ou coucher avec qui lui plaisait quand elle le voulait sans se soucier de l'avis de qui que ce soit. Et la petite Casey, renfermée et un peu dur, tellement sérieuse, fut toute chamboulée lorsque cette jeune femme passa la porte du bar un soir et qu'elle jeta son dévolu sur elle. Casey s'était trouvée totalement stupéfaite par les yeux bleus d'une profondeur incroyable de la jeune femme. Elle était belle, incroyablement belle et si... vivante. Jamais personne dans la vie de Casey ne lui avait semblé si vivant.

Très vite, les deux jeunes filles devinrent inséparables. Leur amitié grandissait chaque jour. Du moins, c'était ainsi que Casey s'obligeait à y penser : de l'amitié. Elle ne voulait pas admettre qu'elle pensait un peu trop souvent à son amie aux cheveux noirs. C'était pour ça sans doute, parce qu'elles étaient amies, que Casey pensait si souvent à Louise. Et ce n'était pas si étrange que ça, n'est-ce pas , qu'elle s'imaginâi parfois ce que cela ferait de l'embrasser. Ça n'avait rien de fou d'imaginer qu'elles puissent être un peu plus que des amies, tant elles étaient proches. Pourtant, Casey continuait de ressentir une certaine gêne quand elle se retrouvait avec la jeune femme. Et sa gêne ne fit que s'amplifier le jour où Louise lui présenta Johanna, sa petite-amie. C'était la première fois que la jeune fille réalisait que deux femmes pouvaient réellement s'aimer. Et cela lui brisait le cœur, car elle aurait tellement voulu être celle que Louise aimerait... Mais elles n'étaient que des amies et à défaut d'avoir plus, Casey se laissait entraîner dans toutes les folies de Louise, jusqu'à démissionner de son job au bar pour suivre la jolie brune dans un monde encore plus limite, en devenant danseuse dans une boite où Louise travaillait les week-ends. Tout était bon pour que Casey puisse passer un peu de temps avec son amie et qu'elle se sente exister, qu'elle se sente belle, dans ces yeux bleus qui l'obsédaient.

Et puis un soir, Louise et Johanna, c'était terminé. Casey tacha de ne pas trop montrer sa joie quand celle qui était devenue sa meilleure amie lui annonça la nouvelle. Elle essaya de se montrer compatissante et accepta même d'accompagner Louise à une fête pour qu'elle puisse se changer les idées. Beaucoup d'alcool fut ingurgité autant par l'une que par l'autre au cours de la soirée. Louise la raccompagna jusqu'à son studio au milieu de la nuit, afin que Lauren ne voit jamais sa fille dans un tel état et c'est dans l'intimité de cet espace que la relation entre les deux jeunes filles passa d'amitié à amour. Casey, trop saoule pour réaliser ce qu'elle faisait, avait enfin osé avouer ses sentiments à Louise qui se jeta sur elle pour l'embrasser. C'était la première fois que Casey tombait amoureuse. Mais aussi la dernière.

Quelques années après que Casey et Louise aient commencé à sortir ensemble et alors que la première hésitait depuis des semaines à proposer à sa petite-amie de prendre un appart ensemble, Louise décida de partir pour Los Angeles afin de faire carrière dans le mannequinat, après qu'on lui ait proposé un contrat pour une publicité. Casey fut légèrement sous le choc quand elle l'apprit mais elle était tout à fait disposée à revoir ses plans pour partir à L.A. avec la jeune femme. Malheureusement, Louise lui fit comprendre de manière assez peu délicate qu'il n'en était pas question. Une relation qui durait depuis trois ans pris ainsi fin et Louise disparut sans se retourner.

Casey en eut le cœur brisé. Elle imagina bien longtemps qu'elle ne s'en remettrait jamais et depuis lors, dès qu'une femme commençait à lui plaire, elle s'en éloignait autant que possible afin de ne plus jamais revivre cette douleur. Il fallait qu'elle se recentre sur ce qui était réellement important pour elle : retrouver son père et venger sa mère, faire payer son crime à ce salopard qui se baladait encore dans la nature. Sa rage innée et sa détermination à oublier Louise la poussèrent tout naturellement à se plonger un peu plus profondément dans la débauche qu'était désormais sa vie. Elle ne craignait plus de tenter des expériences quelles qu'elles soient, c'était même plus qu'agréable de ne plus sentir le poids énorme de la douleur sur ses épaules et elle aimait l'idée de profiter de la vie ainsi. Elle aimait aussi sentir le regard envieux des hommes sur elle quand elle dansait dans ce club chaque soir, elle sembla découvrir tout à coup qu'elle était belle et que, finalement, le départ de Louise ne l'empêchait pas de ressentir le plaisir, sans la peine de cœur à la fin. Ce métier lui convenait parfaitement, sa vie lui convenait parfaitement.


Chapitre 4 : Il y a des indulgences qui sont un déni de justice.

Lorsqu'elle n'était pas occupée à danser pour des clients prêts à payer ou à s'oublier dans des substances plus ou moins licites, Casey passait un temps fou à faire des recherches. Declan l'aidait et grâce aux contacts du club, ils ne mirent pas plus de quelques années à retrouver la trace de Daniel. Mais ce qu'elle découvrit à son sujet manqua de la tuer sur le champ. Il était à des kilomètres de l'homme qu'elle avait imaginé toute sa vie. Ce n'était pas un monstre solitaire, agressant les femmes dans la rue quand la nuit tombait, débraillé et sentant l'alcool à plein nez. Non, Daniel était devenu le mari d'une très jolie femme et le père d'un jeune homme respectable. Il avait un emploi dans une banque et vivait une vie paisible auprès de sa famille, aimé et respecté par la communauté.

Casey crut réellement devenir folle quand on lui annonça tout cela. Mais elle ne put le nier après qu'elle se soit rendu elle-même à Trim, pour le voir de ses propres yeux. Pourtant, elle n'aurait pu espérer mieux que cette situation, en un sens. L'homme qui avait détruit la vie de sa mère et la sienne était heureux, il avait sa place, il était respecté. L'information dont disposait Casey sur son passé, une fois révélée, aurait sans aucun doute fait des dégâts irréparables. Il lui suffisait d'aller voir la femme de Daniel, ou son fils, et de lui dire qu'elle était sa fille, le résultat d'un viol qu'il avait commis des années auparavant et toute la vie de cet homme serait détruite...

Bien sûr, Casey était une jeune femme intelligente et elle avait pensé à cette éventualité assez rapidement. Elle avait monté un plan parfait, basé sur son angle d'attaque habituel : la séduction. Mais comme elle répugnait trop à se retrouver en face de Daniel, elle s'intéressa plutôt à son fils.

Un après-midi, alors qu'elle filait toute la famille depuis trois jours, elle se décida à se lancer et provoqua une rencontre entre elle et celui qui était officiellement son demi-frère. Le jeune homme tomba presque instantanément sous son charme et il l'invita à boire un verre en fin d'après-midi. Elle y découvrit qu'il s'appelait Sam et que, du haut de ses 23 ans, il venait tout juste de finir ses études à l'université de Dublin, où il avait étudié l'économie bien que son rêve soit de devenir musicien. Il était revenu récemment à Trim car sa mère venait d'apprendre qu'elle avait un cancer et qu'elle n'y survivrait sans doute pas très longtemps.

Casey était effondrée en entendant tout cela. Sam était un jeune homme incroyable et elle se surprit à l'apprécier vraiment. Quant à sa mère mourante, la jeune femme se voyait mal détruire son bonheur seulement quelques mois avant sa mort... Ce pourquoi la jeune femme s'était battue toute sa vie lui filait entre les doigts. Sa soif de vengeance s'en trouvait quelque peu calmée. Elle ne pouvait pas faire ça à deux innocents qui n'avaient rien demandé et elle le savait. Alors, après avoir dîner avec son demi-frère, elle quitta Trim les larmes aux yeux et retourna auprès de sa famille à Dublin, qui ne se doutait de rien.

La jeune femme reprit le cours de sa vie, évitant tant bien que mal de s'intéresser à nouveau à Daniel. Elle n'avait pas vraiment abandonné l'idée de le revoir un jour mais elle savait que lorsque cela arriverait, ce ne serait plus pour détruire sa vie, seulement pour le confronter. Il faudrait un jour qu'elle accepte de lui faire face, qu'il sache qu'elle existe et que sa vie avait été un enfer à cause de lui. L'arme que Declan lui avait offert pour leurs petites séances de tir restait cachée sous le lit de l'appartement qu'elle avait enfin décidé de se payer, elle y pensait presque chaque soir quand elle s'endormait seule dans son lit, mais elle ne parvenait pas à se décider à l'utiliser.

Et puis, elle réalisé une nuit, après avoir fumé un peu avec son frère : Daniel avait été heureux. Casey venait de passer dix-sept ans sans ne jamais vouloir rien d'autre dans sa vie que de réparer le crime commis par son géniteur, ça l'avait obsédé, détruite, ça avait été son seul rêve et sa seule aspiration dans la vie. Mais elle était la seule à avoir perdu quelque chose à la fin. Le monstre dont elle partageait les gènes avait eu droit à une belle vie, il avait abandonné son quartier pourri et ses travers pour se créer une existence paisible et enterré ses crimes assez profondément pour ne plus jamais y penser. C'était injuste, trop injuste qu'une jeune femme de 26 ans soit passée à côté de sa vie pour un homme qui avait eu droit à tout. Ce fut ce soir-là, quelques mois avant son 27eme anniversaire, que Casey décida qu'il était temps pour elle de passer à autre chose. Elle se débarrassa de l'arme et fit comprendre à Declan qu'ils en avaient terminé avec cette histoire pour de bon. Elle ne quitta pas son travail au Pussycat, principalement parce qu'elle ne savait pas encore ce qu'elle pourrait faire à la place, mais cette idée commença à germer sérieusement dans son esprit. Et si elle fut loin de s'assagir totalement, elle retrouva enfin le sens du mot "modération".



Dernière édition par Casey O'Mara le Lun 24 Juil - 14:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran O'Neal
LTTP Member


❖ STATUT : En couple et amoureux d'Isabella
❖ ORIGINES : irlandaises
❖ RELATIONS : Raven: Sa fille, son bébé
Max son fils (PNJ)
Isabella : Elle est entrain de changer la donne...
Danny : la mère de ses enfants, ex
Dimitri : Son père
Lena : Sa soeur
Sara : Sa soeur
Ella : La meuf de son père
Romy & Nikolai : Les jumeaux
Mariah : Sa mère adoptive.. Une garce en puissance
❖ pseudo : Jessmercu/Suz
❖ CELEBRITE : Charlie Hunnam
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 371
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 20/07/2017
❖ Clovers : 547
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Ven 21 Juil - 17:04

Bienvenue chez les fous Idea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
LTTP Member


❖ STATUT : Célibataire
❖ ORIGINES : Italienne née à Rome, élevée ( enfin bref) à seattle.
❖ RELATIONS : kieran -père le son fils & sa fille
Nevan - joli jouet que tu n'aimes pas prêter
Casey & Isa ses choupettes
ella <3
❖ pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : josephine skriver
❖ AGE : 30
❖ MESSAGES : 534
❖ CRÉDITS : moi (junkiie)
❖ PIEGE DEPUIS : 04/11/2016
❖ Clovers : 690
Voir le profil de l'utilisateur En ligne http://lttp.forumactif.org/t3239-danny-pas-un-pet-d-irlandais-dans-la-madame-et-elle-vous-zut http://lttp.forumactif.org/t3241-danny-maman-5-7-mois-celibatair http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Ven 21 Juil - 19:14

Bienvenue ma chérie. Ca s’appelle l'amour'(ouais on sait que c'est pour jason MDR) showersex showersex showersex
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Isabella Alvarez
Membre du mois


❖ STATUT : Célibataire
❖ ORIGINES : Irlandaise & mexicaine
❖ RELATIONS : ♥️ Kieran - Elle sait pas trop pourquoi encore, mais il n'est pas comme les autres.
Casey - Sa bff, sa chérie d'amour.
Murphy - Bon ami & papa d'une jeune fille qu'elle adore.
Kellan - Son cousin, le frère qu'elle n'as jamais eu.
Danny - Elle vient de la rencontrer, mais elle lui plait déjà.
Sorcha - comme une deuxième maman.

❖ pseudo : PresleyCash
❖ CELEBRITE : Eiza Gonzalez
❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Blondie (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 24/03/2017
❖ Clovers : 311
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3197-isabella-make-it-rain http://lttp.forumactif.org/t3233-isa-barmaid-au-pussycat-club#39 http://lttp.forumactif.org/t3232-les-periples-d-isabella
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Ven 21 Juil - 21:55

C'est lui première fois que je te vois jouer des boooobbsss !
Bienvenue ma belle coeur1
Ravie de te retrouver ici aussi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalista Vengerberg
LTTP Member


❖ STATUT : Célibataire
❖ ORIGINES : Indienne
❖ pseudo : Nono
❖ CELEBRITE : Priyanka Chopra
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : Nono
❖ PIEGE DEPUIS : 11/07/2017
❖ Clovers : 98
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3230-k-a-l-i-s-t-a-v-e-n-g-e-r-b-e-r-g-dans-un-coeur-trouble-par-le-souvenir-il-n-y-a-pas-de-place-pour-l-esperance http://lttp.forumactif.org/t3311-kalista-en-recherche-d-emploi-a http://lttp.forumactif.org/t3312-kalista-dispo
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Sam 22 Juil - 0:32

Bienvenue sur le forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Casey O'Mara
LTTP Member


❖ STATUT : Célibataire endurcie
❖ ORIGINES : Irlandaise (Dublin)
❖ pseudo : Rainbow D.Ashe
❖ CELEBRITE : Amber Heard
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 49
❖ CRÉDITS : Les mots bleus
❖ PIEGE DEPUIS : 21/07/2017
❖ Clovers : 48
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Dim 23 Juil - 22:27

Merci tout le monde coeur1

@Danny Sloan J'vois pas de quoi tu parles, c'est uniquement à cause de toi que je suis là Surprised regis

@Isabella Álvarez ... Moi aussi c'est la première fois que j'me vois avec des boobs quasiment D: Mais j'espère qu'ils te plaisent miguel
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Isabella Alvarez
Membre du mois


❖ STATUT : Célibataire
❖ ORIGINES : Irlandaise & mexicaine
❖ RELATIONS : ♥️ Kieran - Elle sait pas trop pourquoi encore, mais il n'est pas comme les autres.
Casey - Sa bff, sa chérie d'amour.
Murphy - Bon ami & papa d'une jeune fille qu'elle adore.
Kellan - Son cousin, le frère qu'elle n'as jamais eu.
Danny - Elle vient de la rencontrer, mais elle lui plait déjà.
Sorcha - comme une deuxième maman.

❖ pseudo : PresleyCash
❖ CELEBRITE : Eiza Gonzalez
❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Blondie (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 24/03/2017
❖ Clovers : 311
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3197-isabella-make-it-rain http://lttp.forumactif.org/t3233-isa-barmaid-au-pussycat-club#39 http://lttp.forumactif.org/t3232-les-periples-d-isabella
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Dim 23 Juil - 22:34

Oui ma belle tu as de jolis boobs perv1

sort très loin
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Dim 23 Juil - 23:06

Oh, cette beauté! *bave*
Bienvenue! Idea
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kellan Alvarez
LTTP Member


❖ STATUT : dans la merde ça te va comme statut ?
❖ ORIGINES : irlandaise, né en république dominicaine et d'origines hawaienne aussi xD
❖ RELATIONS : Isa - cousine
Casey - love ?
Tori - protégée
❖ pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : jason momoa
❖ AGE : 30
❖ MESSAGES : 43
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 23/07/2017
❖ Clovers : 117
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3298-kellan-we-get-what-we-deserve http://lttp.forumactif.org/t3303-kelan-videur-au-pussycat-etrang http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps-ana-gabriel-danny
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Dim 23 Juil - 23:14

Je vous dérange peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Casey O'Mara
LTTP Member


❖ STATUT : Célibataire endurcie
❖ ORIGINES : Irlandaise (Dublin)
❖ pseudo : Rainbow D.Ashe
❖ CELEBRITE : Amber Heard
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 49
❖ CRÉDITS : Les mots bleus
❖ PIEGE DEPUIS : 21/07/2017
❖ Clovers : 48
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Dim 23 Juil - 23:16

hubert

Salut, beau gosse, vous venez souvent par ici ? pervers

Et merci beaucoup Esmée cute2
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kellan Alvarez
LTTP Member


❖ STATUT : dans la merde ça te va comme statut ?
❖ ORIGINES : irlandaise, né en république dominicaine et d'origines hawaienne aussi xD
❖ RELATIONS : Isa - cousine
Casey - love ?
Tori - protégée
❖ pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : jason momoa
❖ AGE : 30
❖ MESSAGES : 43
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 23/07/2017
❖ Clovers : 117
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3298-kellan-we-get-what-we-deserve http://lttp.forumactif.org/t3303-kelan-videur-au-pussycat-etrang http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps-ana-gabriel-danny
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Dim 23 Juil - 23:17

Jamais c'est mal fréquenté xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kellan Alvarez
LTTP Member


❖ STATUT : dans la merde ça te va comme statut ?
❖ ORIGINES : irlandaise, né en république dominicaine et d'origines hawaienne aussi xD
❖ RELATIONS : Isa - cousine
Casey - love ?
Tori - protégée
❖ pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : jason momoa
❖ AGE : 30
❖ MESSAGES : 43
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 23/07/2017
❖ Clovers : 117
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3298-kellan-we-get-what-we-deserve http://lttp.forumactif.org/t3303-kelan-videur-au-pussycat-etrang http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps-ana-gabriel-danny
MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   Lun 24 Juil - 15:18

Bienvenue sur lttp
tu es validé, c'est parti pour le rp

Et voilà, t'as réussi, t'as fini ta fiche. A présent que t'es validé, c'est parti pour organiser tout ça ! Pour bien démarrer sur le fo, suis ces petites indications et hop ! Déjà, pour être pleinement validé, recense toi dans tous les bottins de cette catégorie. N'oublie pas qu'un profil bien rempli peut t'aider pour les liens et c'est plus joli !

Ensuite n’hésite pas à te créer un téléphone. Pour te lier aux autres ou commencer à rp, il te faudra poster ton journal de liens ainsi que ton journal de rp tu y trouveras des modèles type. Tu as une banque de codes si tu le souhaites. Pour un coup de pouce pour les rp suit ce sujet et fouine dans celui -ci. Et enfin pour gagner des clovers et les dépenser va voir dans le pawnshop.

Si tu veux des amis/amants/voisins/le facteur/, n'hésite pas à poster ce que tu souhaites dans les scenarios et si tu veux recruter du personnel, avoir des colocataires, faire un prélien quelconque, c'est dans les petites annonces. Une fois fait avec tes needles tu peux les valider et recenser par ici & ici

Pour suivre les nouvelles du forum passes par ici & ici mais aussi surveilles ATTENTIVEMENT cette catégorie pour ne rien rater !

Et bien sur pour que notre petit forum grandisse n'hésite pas à faire de la pub pour nous en ouvrant un nouveau sujet ce qui te permet de gagner des clovers ♥.
Tu as tout fait ? Alors vas y fonce, et amuse toi !

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Casey) ☣ Bitter sweet symphony   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Casey) ☣ Bitter sweet symphony
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bitter Sweet Home Symphony
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Sugar Cane’s Bitter Harvest in the Dominican Republic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: Part of you :: Raconte ton histoire :: Validés !-
Sauter vers: