Partagez|

Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Maeve Kavanagh
LTTP Member



Statut : Célibataire, coeur présentement fermé, seules ses cuisses sont ouvertes.
Origines : Irlandaise
Relations : Declan - Attraction. Addiction.
Cassi - Amitié indestructible. Sentiments inexplicables & viscérales.
Slevin - Frère aimé, sang sacré.
Jake -
Shea -
Maxime -
Pseudo : PresleyCash
❖ CELEBRITE : Rosie Huntington-Whiteley
❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 129
❖ CRÉDITS : Junkiie (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 17/08/2017
Clovers : 156
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3514-maeve-blood-in-the-cut
MessageSujet: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   24.08.17 23:22

Combien de fois s'était-elle demandé si c'était noël avant l'heure par tous les gens qui la connaissait et qui la trouvait particulièrement joviale aujourd'hui ? ? Elle avait beau se contenter de répondre vaguement, ils étaient bien loin de se tromper. Maeve avait encore du mal à croire qu'elle détenait deux billets pour assister au spectacle de l'un de ses groupes favoris ce soir. Elle qui avait passé tout son temps à désespérément tenter de mettre la main ne serait-ce que sur l'un d'entre eux voyait enfin son rêve être exaucé. C'était la première fois qu'elle allait avoir l'occasion de voir le groupe américain et elle était complètement impatiente de voir la journée se terminer. Dès l'instant où elle avait eu la confirmation que ces billets étaient à elle, Maeve n'avait pas hésité un seul instant à savoir qui elle allait inviter. Attrapant son téléphone, elle avait proposé - avouons le, elle avait obligé - Cassidan à l'y accompagner. Combien de soirées passées ensemble avaient contenu au moins l'une de leur chanson chantée avec une justesse discutable pour la blonde ? Elle ne les comptait plus, mais une chose était certaine, il était inévitablement celui avec qui elle souhaitait s'y rendre.

La buée de la douche embaumait encore la salle de bain lorsqu'elle reconnut le bruit caractéristique de sa moto qui approchait. Déjà habillée d'un débardeur noir au décolleté prononcé et de jean si moulant qu'elle laissait très peu de place à l'imagination, il ne lui restait qu'à faire quelques retouches à sa coiffure et à se maquiller légèrement. Ne pas être prête la dérangeait guerre, d'abord parce qu'ils avaient encore suffisamment de temps avant le début de spectacle, mais surtout parce que c'était bien loin d'être la première fois qu'elle le forçait à l'attendre un peu. Sortant de la pièce afin d'aller retirer les verrous de la porte d'entrée, elle était revenue avancer sa préparation jusqu'à ce qu'elle l'entende sourire. Il n'y avait rien de surprenant à ce qu'il ne s'annonce pas avant d'entrer. Depuis le départ d'Adam, ils avaient développé leur propre code afin de s'avertir qu'ils n'étaient pas seuls, mais le reste du temps, il pouvait faire son apparition sans avoir à se soucier de rien.

« Hey »

Habituellement, elle ne perdait pas de temps avant de le prendre dans ses bras lorsqu'elle le voyait dans un lieu plus privé, mais pas cette fois. Faisant durée le suspense, elle venait attraper ses deux billets pour le spectacle de Dropkick Murphys. De sa démarche légèrement féline, elle s'approchait de lui jouant avec les bouts de carton.

« Je veux t'entendre me dire qui est la meilleure... »

Arrivée devant lui, elle lui adressait un dernier sourire amusé avant d'enfin lui tendre les billets. Silencieuse, elle guettait sa réaction prête à le balancer par la fenêtre s'il n'était pas presque aussi excité d'elle à l'idée de cette soirée qui les attendait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cassidan Wolf
Bad blood



Statut : Le coeur sans attaches et le corps qui papillonne. Volage.
Origines : L'Irlande coule dans ses veines.
Relations : {LORCAN} Attirance non feinte mais secrète.
{MAEVE} Amitié fusionnelle. Corps qui s'oublient. Sentiments enfouis.
{EMRYS} Collaboration. Partenaire d'affaire.
{JAKE} Apprenti. Prospect du club.
{SHAE} Soeur de coeur.
Pseudo : wiise
❖ CELEBRITE : Peter Gadiot
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 162
❖ CRÉDITS : Moi même
❖ PIEGE DEPUIS : 20/08/2017
Clovers : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3564-cassi-oh-my-love-its-a-wild-wild-road#42343 http://lttp.forumactif.org/t3588-cassidan-mecano-membre-des-grey
MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   02.09.17 19:27

L’invitation sortie de nulle part, alors que ton téléphone sonne, tandis que tu t’affaires sur une énième voiture au garage. L’après midi à bosser, hors du temps, hors de tout. Perdu dans les méandres de la mécanique, chose qui te passionne particulièrement. Sortant de sous le véhicule dont tu t’occupes, tu rejoins rapidement l’établi où trône ton moyen de communication officiel, possédant un prépayé en plus de celui-ci, en gage de sureté. Essuyant tes mains dans un chiffon déjà sale, tu ouvres le message de Maeve avec un sourire au coin des lèvres. Sourire qu’elle fixe régulièrement sur son visage. Il n’est secret pour personne que vous êtes proches, très proches. De meilleurs amis aux yeux de tous, un peu plus que ça dans l’intimité. Vous avez toujours été un peu plus que « ça ». Qu’un duo terrible et infernal. Toujours été un peu plus que deux simples amis se connaissant depuis pratiquement toujours. Plus qu’une amourette de jeunesse, d’adolescence. Mais malgré cela, vous savez aussi qu’il ne serait correct pour personne que vous franchissiez le cap de jeter à la fasse du monde la véracité de votre histoire et de vos sentiments depuis toujours. Trop d’histoires, car vous n’avez jamais été complètement correct avec votre entourage. Complètement honnête, surtout. Tu sais que tes frères de cœur, tes frères du club, n’apprécieraient pas, pour ceux ayant fréquenter la belle, que tu sois le nouveau à se pavaner à son bras. Surtout au vu des cœurs qu’elle a pu briser et de la fraicheur de sa dernière histoire. Tu détailles donc le message du regard, en balançant rapidement que oui, tu viendras ce soir chez elle, avec grand plaisir. Ajoutant même un petit émoticône, chose qui ne te ressemble pourtant en rien d’ordinaire. Mais Maeve sait te changer, te pousser à une certaine légèreté, certaine insouciance, aussi.

Tu débarques donc chez elle une fois la journée terminée et une douche bien brulante de prise. Un jean, un t-shirt clair et ton célèbre blouson à l’effigie de ton club que tu portes jusque dans tes tripes avec une fierté non dissimulée. Tu n’as pas besoin d’être spécialement discret. Tu es dans ta ville, sur ton territoire, auprès d’une connue, elle aussi, pour être affiliée aux Greys, alors tu n’as même pas réfléchi en enfilant le cuir caractéristique sur tes épaules. Le son du moteur vrombissant de ta moto se stoppe lorsque tu te gares devant chez elle, retirant ton casque, conservant tes lunettes de soleil jusqu’à gagner la porte d’entrée. Tu y toques, par politesse, bien qu’en soit, vous n’êtes, depuis longtemps, plus à ça près. Qui plus est, au fil du temps, vous avez développé votre propre langage, votre propre code et tu sais que ce soir, lorsque la porte se déverrouille, tu peux pénétrer sans gêne dans sa demeure, chose que tu fais rapidement. Retirant tes lunettes pour les caler dans le col de ton t-shirt, tu te mets en quête de la plantureuse blonde qui se dessine rapidement sous tes yeux. « Salut toi » Lâches-tu en t’approchant d’elle, un léger sourire aux lèvres alors qu’elle se recule pour récupérer les deux billets de concert et les agiter sous ton nez. « Tu ne perds aucune occasion hein ? » Déclares-tu, question rhétorique, alors qu’un sourire se cale au coin de tes lèvres. Tes mains glissent jusqu’à sa taille que tu saisis doucement, les yeux dans les siens. « Oué allé, t’es la meilleure, j’avoue que j’pensais pas que tu réussirais à obtenir un truc pareil, j’m’incline » Dis-tu finalement en levant les yeux au ciel un instant, avant de reporter ton attention sur elle. Tes lèvres s’approchent pour cueillir les siennes dans un baiser presque chaste, léger. Comme un simple bonjour qui témoigne pourtant d’un attachement plus profond que de l’amitié. Tu te recules ensuite légèrement pour l’admirer, la détailler du regard de haut en bas. « T’es consciente que tu vas faire tourner toutes les têtes c’soir ? J’vais devoir me battre, c’est ça ? » Tu ris légèrement, taquin. Elle te mets toujours de bonne humeur, Maeve. Comme si elle est capable de faire ressortir le meilleur de ta personne. La version plus légère, moins violente et moins sanglante.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maeve Kavanagh
LTTP Member



Statut : Célibataire, coeur présentement fermé, seules ses cuisses sont ouvertes.
Origines : Irlandaise
Relations : Declan - Attraction. Addiction.
Cassi - Amitié indestructible. Sentiments inexplicables & viscérales.
Slevin - Frère aimé, sang sacré.
Jake -
Shea -
Maxime -
Pseudo : PresleyCash
❖ CELEBRITE : Rosie Huntington-Whiteley
❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 129
❖ CRÉDITS : Junkiie (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 17/08/2017
Clovers : 156
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3514-maeve-blood-in-the-cut
MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   16.09.17 0:45

Maeve ne perdait pas son sourire, à la fois amusée par cette surprise qu'elle venait de lui faire sur la prometteuse soirée qui les attendaient, mais aussi qu'elle avait déjà hâte d'être sur place et de se plonger dans cette ambiance dont elle raffolait. Son air mutin prouvait la grande satisfaction qu'elle ressentait de l'entendre lui chanter les louages qu'elle lui avait demandé. Ce n'est qu'en remarquant un détail, qu'elle le perdit et fronça au contraire les sourcils.

« Je le prends au sens littéral... Inclure toi devant moi. »

Un sérieux qu'elle parvint à conserver à peine plus de quelques secondes avant de rire et de s'approcher de lui, son regard tendre accroché au sien alors que leurs lèvres s'unissaient brièvement avec douceur. Le laissant s'éloigner, elle prenait légèrement la pause en le voyant la regarder avec attention.

« Alors ça te plaît ? »

Sa réponse confirmait que oui et elle lui adressait un léger clin d'oeil, s'amusant ensuite de l'entendre lui demander s'il allait devoir se battre pour elle. Avouons-le, elle se plaisait toujours à faire tourner les têtes en sa direction, profitant du regard que les gens avaient sur elle et ce peu importe la raison qui les poussait à ne pas la quitter des yeux. Par contre si une autre chose était certaine dans son esprit, c'était qu'elle ne souhaitait la compagnie de personne d'autre que lui à la fois au spectacle ou après. Poursuivant la blague, elle haussait les épaules.

« Ça dépend mon beau... Tu m'as libéré seulement ta soirée où je t'ai aussi pour la nuit ? »

La question de la fin elle par contre était sérieuse et le petit sourire coquin qu'elle lui adressait le prouvait. Elle avait envie de profiter pleinement de sa présence et elle l'assumait pleinement. Un besoin de sa présence sous ses multiples formes qu'elle ne pouvait résister à assouvir. Un secret qui leur appartenait à tous les deux.

« Si je te plais maintenant, attend de voir quand j'aurai terminé. Sers-toi une bière et rejoins moi. »

Tournant les talons sans attendre qu'il s'oppose ou non à cette attente qu'elle lui infligeait, elle tournait les talons et rejoignait sa salle de bain où elle commençait par appliquer les dernières touches à sa coiffure. À peine quelques minutes plus tard, c'était ses cosmétiques favoris qu'elle utilisait afin de se maquiller malgré tout assez sobrement. Échangeant avec lui alors qu'elle se préparait, elle termine par appliquer son rouge à lèvres puis lui afficha un sourire presque victorieux en terminant.

« Voilà je suis prête ! Et toi ? Près à me faire grimper derrière toi et rouler jusqu'aux environs de la salle de spectacle ? Après tout, il faut bien détériorer cette coiffure parfaite. »

Maeve ne savait même pas pourquoi elle continuait de s'appliquer autant à se coiffer en sachant très bien que dès qu'elle grimpait sur une moto, c'était impossible que ça reste bien placé. C'était plus fort qu'elle, comme si ça l'amusait. Délaissant son miroir pour de bons, elle se rapprochait à nouveau de Cass', venant déposer ses doigts contre ses côtes, le caressant doucement par sa veste. Elle aurait tout simplement pu attendre qu'il se mette en route et le suivre, mais c'était plus fort qu'elle, toutes ces petites attentions qu'ils avaient l'un envers l'autre, elle en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cassidan Wolf
Bad blood



Statut : Le coeur sans attaches et le corps qui papillonne. Volage.
Origines : L'Irlande coule dans ses veines.
Relations : {LORCAN} Attirance non feinte mais secrète.
{MAEVE} Amitié fusionnelle. Corps qui s'oublient. Sentiments enfouis.
{EMRYS} Collaboration. Partenaire d'affaire.
{JAKE} Apprenti. Prospect du club.
{SHAE} Soeur de coeur.
Pseudo : wiise
❖ CELEBRITE : Peter Gadiot
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 162
❖ CRÉDITS : Moi même
❖ PIEGE DEPUIS : 20/08/2017
Clovers : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3564-cassi-oh-my-love-its-a-wild-wild-road#42343 http://lttp.forumactif.org/t3588-cassidan-mecano-membre-des-grey
MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   22.09.17 0:03

Le jeu s’installe rapidement entre Maeve et toi. Simplement parce que depuis toujours, vous jouissez d’une grande complicité qui n’appartient qu’à vous. Si bien que parfois, lorsque vous partez dans vos propres délires, certains n’arrivent pas à vous suivre, à vous comprendre. Il y a cette espèce de fusion évidente entre vous. Si bien qu’il t’est déjà arriver d’être légèrement jaloux de quelques uns des mecs qu’elle a pu s’envoyer. Au delà de son grand amour, grand ami à toi également, que tu as toujours respecté, le reste a souvent été plus compliqué. Simplement parce que tu avais et as encore du mal à la voir écarter les cuisses pour un autre type que toi, ou encore que son ex, possiblement la seule personne avec laquelle tu as toujours pu la voir sans trop rechigner. Tu estimes que beaucoup ne la respectent pas, ne voit pas son potentiel. Tu l’apprécies, beaucoup. Si bien que tu veux autre chose pour elle que ce statut presque dégradant, lorsque tu oses y penser. Possessivité, pour toi qui te prétends si libre. Si désinvolte, désinhibé. Alors oui, tu ne mentiras pas en disant que tu profites largement de vos célibats mutuels, bien que volage, pour s’attarder dans ses draps ou plus largement, à passer du temps avec elle.

« N’exagère pas, laisse-moi encore un peu de fierté masculine » Lâches-tu en riant, alors qu’après un bref baiser, la voilà déjà qui s’éloigne pour te faire admirer sa tenue. « Beaucoup » Avoues-tu, les yeux brillant et l’air déjà enivré par la plantureuse blonde qui te fait face. Pour sur que si vous n’aviez pas une soirée plus qu’endiablée au programme, tu te serais déjà affairé à lui retirer toutes ces couches de vêtements. Aussi désirable soit-elle dedans. Alors tu plaisantes. Tu lui demandes si tu devras te battre, tu souris, tu affiches taquineries et bonne humeur évidente. Elle te répond alors d’un ton mielleux, un peu aguichant et toi, tu souris en coin, croisant les bras contre ton torse. Tu hausses même les épaules de manière faussement choquée. « Qu’est-ce que tu crois ? Que j’allais te laisser filer comme ça ? Bien sur que j’passe la nuit » Tu ajoutes un air charmeur, le sourire en coin qui ne te quitte pas. Les habitudes qui s’installent, depuis que vous gouter tous deux à la liberté. Bien que dans un certain secret.

Elle te balance alors de te servir une bière, chose que tu fais en t’éclipsant, lui laissant le loisir de finir de se préparer. « Ça marche » Tu connais la maison par cœur, si bien que gagnant rapidement le frigo, tu te chopes une bouteille de bière, la décapsulant avec tes dents, pour en boire une longue gorgée avant de gagner sa chambre et la salle de bain. T’appuyant comme le chambranle de la porte, tu sirotes tranquillement ta bière en l’observant se maquiller, un sourire espiègle sur les lèvres. Jusqu’au moment où elle se retourne enfin après avoir arranger brièvement sa tenue qui, à tes yeux, ne méritait pas tellement de retouche. Mais tu es un mec et il faut croire que vous n’avez pas l’œil pour ça. Tu termines ta bière d’une grande gorgée, avant de sourire face à son sourire victorieux. « Parfaite » Lâches-tu d’abord, presque inconsciemment, avant d’aligner de nouveau tes pensées. « Bien sur que j’suis prêt, j’met pas quinze ans moi ! » Tu rigoles avant de filer en direction de la cuisine pour déposer la bouteille vide et reporter ton attention sur la belle blonde. « Oué aller, c’est parti, monte sur mon bolide, bébé ! » Tu forces le ton de biker un peu beauf, avant de rire, sortant le premier pour récupérer un casque et le lui tendre, alors que toi, tu chevaucheras sans. Tu souris en coin de ses petites caresses, alors que déjà, vous vous mettez en route.

Il ne vous faut que peu de temps pour rejoindre le bar à concert, alors que déjà, le monde s’attroupe tranquillement à l’intérieur. Tu te gares à côté de d’autres moto, récupérant le casque porté par Maeve pour l’accrocher avec ta bécane. Bien qu’en soit, tu ne prennes même pas la peine de la protéger, tu sais que les armoiries des Greys sont comme une sorte d’amulette anti vol et autres conneries. Vous n’avez pas la réputation d’être des rois de la légalité. Encore moins d’être des tendres et ton blouson affichant lui aussi l’écusson et le nom du club suffit à dissuader quiconque de venir chercher les emmerdes. Tu le sais, dans ce coin de Dublin, tout le monde le sait, alors tu n’es pas inquiet, abordant la soirée particulièrement sereinement, au bras de ta belle. « Madame » Lâches-tu en forçant le ton courtois, comme pour te moquer d’elle, lui tendant ton bras pour qu’elle le saisisse. « On y va ? » Renchéris-tu ensuite avec un sourire, alors que tu meurs d’envie de la gratifier d’un nouveau baiser. Ici, en soit, personne ne vous connaît, mais tu fais attention. Même si au fond, tu ne sais pas ce qu’il peut se passer, au hasard d’une soirée d’insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maeve Kavanagh
LTTP Member



Statut : Célibataire, coeur présentement fermé, seules ses cuisses sont ouvertes.
Origines : Irlandaise
Relations : Declan - Attraction. Addiction.
Cassi - Amitié indestructible. Sentiments inexplicables & viscérales.
Slevin - Frère aimé, sang sacré.
Jake -
Shea -
Maxime -
Pseudo : PresleyCash
❖ CELEBRITE : Rosie Huntington-Whiteley
❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 129
❖ CRÉDITS : Junkiie (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 17/08/2017
Clovers : 156
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3514-maeve-blood-in-the-cut
MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   25.09.17 2:27

Le bousculant légèrement devant cette petite pique à propos du temps qu'elle venait de passer devant le miroir, elle ouvrait ensuite les bras de chaque côté d'elle avec cette attitude si particulière qui lui était propre.

« Te plains pas, tu viens de dire que le résultat était parfait. »

Elle le charriait, mais au fond ce commentaire spontané l'avait charmé. Elle avait beau ne pas douter de cet effet si particulier qu'ils provoquaient l'un sur l'autre, de cette attirance qui les reliaient, les saisissaient. Elle aimait l'entendre le lui dire. Un instant plus tard, cette connexion presque viscérale redevenait amicale comme elle le faisait toujours. Douce valse entre cette multitude de sentiments qui les relaient.

« Mon rêve se réalise enfin ! »

Qu'elle réponds d'une voix un peu nunuche avant de monter derrière, posant ses fesses sur cette moto qui les connaissaient déjà très bien. Blottie contre lui, ses mains contre son corps, elle profitait autant qu'elle se tenait. Ses mains gardent toutefois une certaine retenue, question de ne pas être reconnus par les gens qu'ils allaient croiser sur la route. La destination apparaît vite devant eux, presque trop vite. Débarquant de la bécane et retirant le casque prêté, elle ne pouvait s'empêcher de passer une main dans ses cheveux, les replaçant grossièrement.

« Faut que t'arrêtes de me donner des idées... »

Se moque-t'elle à son tour tout en enroulant son bras autour du sien. Son regard malicieux s'accrochant à ses iris, il devait se douter qu'elles idées absurdes naissaient doucement en elle. Avouons-le, elle mourrait d'envie de trouver un moyen de s'inviter dans une soirée BCBG juste pour le plaisir de voir combien de temps, ils parviendraient à se faire passer pour d'autres.... et surtout pour se moquer un peu des courbettes qu'il aurait à faire. Saisissant de sa main libre sa bourse afin de sortir les deux glorieux billets, elle lui confirmait ensuite d'un signe de tête qu'elle était bien prête à le suivre.

« Avant scène en plus, je compte sur toi pour me faire avancer jusqu'au-devant. T'inquiète, je vais pas leur montrer mes seins, il y a aucun des membres du groupe qui me fait baver. »

Bien qu'elle tournait le tout à la dérision, elle était sérieuse lorsqu'elle lui lançait comme mission de leur permettre de se faufiler jusqu'au devant la scène. Vu le blouson qu'ils portaient, ça allait sans doute faciliter un peu les choses. Entrant dans la salle, elle donnait ses billets à la jeune femme les y accueillant puis entrait enfin dans le début de la zone névralgique.

« J'ai bien l'intention de crier à ne plus avoir de voix demain matin. » Puis avançant vers son oreille question de jouer un peu avec lui et l'attiser pendant qu'ils devaient tenter d'être sages. « Du coup, s'il me reste en sortant d'ici... je compte sur toi. »

Mutine, elle se mordillait légèrement la lèvre avant de se tourner et de continuer d'avancer au sein de la foule qui s'y entassait de plus en plus. Pour l'instant, aucun visage ne lui semblait connu, mais malgré qu'il y ai plus de 525 000 habitants à Dublin, la ville semblait parfois terriblement petite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cassidan Wolf
Bad blood



Statut : Le coeur sans attaches et le corps qui papillonne. Volage.
Origines : L'Irlande coule dans ses veines.
Relations : {LORCAN} Attirance non feinte mais secrète.
{MAEVE} Amitié fusionnelle. Corps qui s'oublient. Sentiments enfouis.
{EMRYS} Collaboration. Partenaire d'affaire.
{JAKE} Apprenti. Prospect du club.
{SHAE} Soeur de coeur.
Pseudo : wiise
❖ CELEBRITE : Peter Gadiot
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 162
❖ CRÉDITS : Moi même
❖ PIEGE DEPUIS : 20/08/2017
Clovers : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3564-cassi-oh-my-love-its-a-wild-wild-road#42343 http://lttp.forumactif.org/t3588-cassidan-mecano-membre-des-grey
MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   21.10.17 20:10

Tu ne peux t’empêcher de lâcher un léger rire lorsqu’elle évoque le fait de lui donner des idées. Tu te souviens encore des soirées, ou de nuits, passées l’un à côté de l’autre à refaire le monde. À parler de tout et de rien. À imaginer des scénarios loufoques d’expériences à faire. D’activités à réaliser avant de mourir, ou ce genre de choses. Maeve doit être la personne qui te connaît le mieux. Celle là même qui connaît même les aspects plus honteux de ta personne. Ceux que tu ne veux pas avouer au monde. Tes doutes, tes faiblesses, tout ce qui fait de toi un homme bien loin du surréaliste criminel infaillible. Toi, tu as bien conscience que tu peux chuter, que tu peux, un jour, laisser ta peau sur le terrain et c’est certainement ce pragmatisme là qui te rend si humain. C’est avec des sourires idiots que vous pénétrez enfin dans la salle, que tu détailles du regard tandis que Maeve laisse les billets à l’hôtesse accueil avant que vous puissiez gagner la salle. Côte à côte, bras dessus dessous, vous avez certainement l’air d’un petit couple et c’est finalement une chose qui ne te déplait pas. Pour le bien de certains, des apparences, vous avez toujours été discrets, mais par moment, tu y songes, à cette stabilité là, avec Maeve. Ou peut être juste pour un mensonge commun ? Tu n’en sais trop rien, mais la chose te travaille te temps à autre, tu es bien forcé de l’admettre.

Tu sors de tes pensées, de ton regard détaillant ceux que vous croisez, ceux qui te dévisagent avec mépris ou au contraire avec crainte. Certains même, avec admiration. Ou plutôt certaines, avec ce fantasme cliché du mauvais garçon. Les greys ne sont peut-être pas, aux yeux du monde, des criminels reconnus, mais les rumeurs et les quelques arrestations de ces dernières années ont fait le reste. Ont forgées votre réputation, celle qui vous précède avant même que vous ouvriez la bouche. Juste lorsque les regards se posent sur vos blousons ou écussons divers sur vos bécanes. « Oh oui t’en fais, tu peux compter sur moi, j’ai bien l’intention de profiter aussi je te signale » Tu lui souris largement, amusé. Elle évoque le fait de montrer ses seins. « Ah bon ça va, sinon j’allais devoir gérer tous les mecs en chiens, ça allait être le bordel » Tu ne peux t’empêcher de rire franchement. Vous avez toujours été taquins l’un envers l’autre. Toujours joueurs, à vous chercher, gentiment. À vous balancer quelques piques, parfois, simplement pour emmerder l’autre et partir dans vos délires à vous. C’est tout ce qui fait la complexité de votre relation mais certainement aussi sa force. Ça et l’absence de secrets entre vous. T’approchant de son oreille, tu viens d’ailleurs y glisser, lascivement. « Par contre tu pourras me les montrer plus tard » Un large sourire explicite étirant tes lèvres alors que tes yeux pétillent, rien qu’à songer à un énième moment charnel entre vous. Tu commences à l’entrainer au devant de la scène, tranquillement, lorsqu’elle balance qu’elle compte bien crier à plein poumons. « Donc si je suis sourd demain je sais à qui m’en prendre » Tu ris de nouveau, avant de saisir sa main pour continuer de fendre la foule déjà présente, qui ne vous oppose pas trop de résistance. C’est là que, vous immobilisant, Maeve en profite pour glisser, elle aussi, une petite réplique pleine de sous entendus dont elle a le secret. Tournant la tête vers elle, tu souris largement, avec la furieuse envie de presser tes lèvres contre les siennes, pourtant tu te retiens. Tu approches juste ton visage tout près du sien, pour répondre à ton tour. « Fais moi confiance pour ça oué, mais même s’il ne t’en reste pas, en fait » Tu lui adresses un regard très suggestif avant de reprendre votre chemin, jusqu’à parvenir enfin au plus près de la scène et du groupe.

Groupe qui commence à se placer, tu reviens vers son oreille pour renchérir « Puis bon, déjà avec le monde et la foule, je risque d’avoir les mains baladeuses, tu m’excuseras » Oui, tu sais que la chose sera bien plus discrète et que vous pourrez bien plus aisément être vous même. Nouveau sourire alors que tu reportes ton attention sur la scène, tandis que les premières notes retentissent et que tout le public présent réponde à plein poumons aux premiers mots du chanteur. Toi compris, tu te laisses emporter par l’ambiance, la musique qui déjà, te donnent envie de te lâcher complètement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maeve Kavanagh
LTTP Member



Statut : Célibataire, coeur présentement fermé, seules ses cuisses sont ouvertes.
Origines : Irlandaise
Relations : Declan - Attraction. Addiction.
Cassi - Amitié indestructible. Sentiments inexplicables & viscérales.
Slevin - Frère aimé, sang sacré.
Jake -
Shea -
Maxime -
Pseudo : PresleyCash
❖ CELEBRITE : Rosie Huntington-Whiteley
❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 129
❖ CRÉDITS : Junkiie (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 17/08/2017
Clovers : 156
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3514-maeve-blood-in-the-cut
MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   10.12.17 17:07

L'idée de le rendre sourd n'est pas pour lui déplaire, à dire vrai elle l'amuse, consciente que c'est un défi qu'elle ne pourra pas réussir, sa voix se faisant dépassé plus que largement par la musique que crachera les caisses de sons desquels ils seront sans aucun doute très proches. Un clin d'oeil et sa main rejoint la sienne, ses doigts s'enroulant avec perfection aux creux de la sienne, se complétant. Sa remarque sur ses seins lui tournant encore en tête, son corps ne semblant pas capable de se rassasier du sien maintenant qu'ils peuvent enfin savourer les plaisirs d'un célibat commun dans la plus grande discrétion. L'entraîner vers la salle de bain pour en profiter avant le spectacle aurait d'ailleurs été une idée fortement envisageable s'il ne s'agissait pas de son groupe préféré, si elle ne tenait pas autant à ne pas rater le moindre accord de guitare. Ne pouvant laisser ses actes le prouver, ses lèvres elles laissent échapper une allusion à ses idées charnelles qui l'obsède, lui promettant la plus belle des finales à cette soirée et nuit qui sera sans aucun doute parfaite. Le regard embrasé plongé dans le sien, le coeur s'emballant alors qu'il en rajoute encore, ses dents mordillant doucement sa lèvre comme si la légère douleur pouvait l'aider à contenir son désir.

« Le genre de chose qui est contagieux.. Ne m'en veux pas si les miennes se laissent aussi emporter. »

Enfin, dans une position des plus avantageuse près de la scène, ils n'ont pas à attendre pour que les premières notes s'élèvent, entrainant avec elles l'augmentation de l'ambiance déjà exaltée. Son corps en entier se laissant bercer au rythme de la musique, sa voix répétant les paroles qu'elle connaît déjà par coeur. Les premières notes de cornemuse ajoutant une touche inexplicable aussi entrainante que rassurante. Qu'enveloppante. Presque en transe, la foule assemblée au-devant de la scène commence à sauter dans un imparfait unisson, un mouvement qu'elle ne peut s'empêcher de suivre tout en agitant sa tête légèrement, laissant voler ses cheveux. Ne se calmant que lorsque les premières notes de cette première chanson ne tire à sa fin et que naturellement, ses bras entoure le corps de Cassidian.

« Dire qu'on a failli rater cette occasion... »

Il y a peu elle ne savait pas encore qu'elle pourrait y assister et maintenant qu'elle le vivait, elle ne changerait de place pour rien au monde. Gardant toujours un contact contre lui, Maeve se décale néanmoins légèrement alors que la chanson suivante commence. Se laissant bercée encore et encore par elle et les suivantes, son corps frôlant celui de Cassidian à de nombreuses reprises lors de ses déhanchements, prolongeant délibérément les contacts plus provocants. En transe, elle ne vit pas venir le coude d'un homme face à elle qui la heurta en plein visage. Contact douloureux bien que sans conséquence qu'il ignorait pour continuer à sauter et qu'elle duquel elle aurait sans doute passé outre s'il avait daigné se retourner et s'excuser.

« Hey crétin ! Fait attention ! »

Obtenant un regard agacé pour seule réponse, Maeve perdait le peu de patience qu'elle avait à son égard et le poussait, le faisant perdre pied légèrement sans pour autant s'effondrer sur les gens face à lui avant qu'il ne se retourne vers elle.

« Prends ton trou barbie ou dégage. Sinon je vais m'en charger. »

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cassi&Maeve - Johnny, I Hardly Knew Ya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johnny Knoxville. - G
» Johnny Curtis.
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Flame On [Johnny Storm]
» les 70 ans de Johnny Hallyday à Bercy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: Dublin :: Smithfield village :: The Helix-
Sauter vers: