AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

shake, wind, and roll. let's lose control (hans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   19.12.17 20:03


shake, wind, and roll
let's take back control


Comme leur jeu qui ne s’arrêtait jamais, celui particulier qui était le sujet de leur conversation pouvait avoir la même destinée nomade. Quitter la baignoire aux yeux de l’allemand n’était pas un signe d’arrêt, seulement un signe de changement de lieu et que leurs petites manigances pouvaient se poursuivre ailleurs. Au gré de leurs pérégrinations, de leurs envies, de leurs désirs, de toutes les nouvelles aventures qui pouvaient leur passer par la tête. Une différence d’interprétation des règles qui était si propre à leur partenariat. Comme tout énoncé, les failles béantes étaient utilisées à l’avantage de l’un ou de l’autre. « Cela ne voulait pas dire que cela devait s’arrêter. » Celui qui sait quand retentit le gong final a le contrôle de la partie. Comme à son habitude l’allemand tentait de garder le pouvoir en établissant lui-même la limite de leur petite expérience. Limite, pouvoir, contrôle : un vocabulaire bien Victoransien. Le blond était décidé à donner le tempo, contrôler l’espace et le temps pour imposer son style après avoir laissé la brune faire sa full experience dans cette baignoire qui était son terrain de jeu. Dans son habitat elle lui avait démontré une partie de l’étendue de ses talents et capacités. Réveillant ainsi, chez le joailler, ses instincts qu’il savait si bien mettre en œuvre et qu’il voulait totalement laisser libérés. Les forces retrouvées pour partir à l’assaut d’une nouvelle bataille dans la promiscuité des parois humides de la douche. Une bataille corps contre corps comme elle l’avait si bien expliqué dans la baignoire.

Un duel toujours rude et âpre car si l’anglaise avait bien une qualité c’était sa ténacité. Celle de toujours trouver sa voie dans les plans de son comparse, de toujours prendre la vague de la meilleure façon possible pour ne pas se laisser dicter la route uniquement par le courant. Une vraie navigatrice qui ne laissait par l’allemand tout diriger. Une opposition toujours grisante pour lui qui s’amusait de cela et tentait toujours de surmonter ces difficultés bienvenues. Le bijoutier sentait ainsi la force de la volonté de la londonienne se faire présente, son corps collé contre le sien tentait de prendre sa place et dicter le ton. Une vraie opposition face à sa poigne et sa présence. Une combattivité payante puisqu’elle avait réussi à se retourner face à lui, toujours aussi provocante et joueuse. Une façon de lui tenir tête qu’il récompensa dans un nouveau tirage de sa chevelure, faisant pencher sa tête en arrière pour mieux venir blottir sa tête contre son cou Pour quelques baisers qu’il parsema autour de sa réponse « Moi qui te pensais curieuse… » ses doigts libres vinrent alors commencer à cajoler l’entrejambe de sa partenaire au moment même où ses baisers se transformèrent en légère morsures remontant tout doucement son cou jusqu’à son menton pour finalement s’emparer de sa lèvre inférieure. Pour continuer sur un baiser, celui-là même qui devait le préserver de parler. Celui-là même qui se faisait long et langoureux. Qui lui laissait l’occasion de défaire sa poigne sur ses longs cheveux pour les remonter et venir s’emparer de son crâne et poursuivre ainsi. Collés l’un à l’autre dans une frénésie parfaitement contrôlée, pour le moment. Mais comme toute création, elle finirait par échapper à son créateur, il en était certain.





egotrip



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   20.12.17 20:18



the only thing you sometimes have control over is perspective. you don't have control over your situation, but you have a choice about how you view it.
— hans katzman, victoria walker




Hans ne se contentait plus de rester un simple spectateur. A cet instant les rôles s’inversaient graduellement, et l’Anglaise le sentait. Elle passait de l’instigatrice des attaques calculées à celle qui est réceptive aux offensives du blond. Ce dernier ne perdait plus de temps ou d’espace, certainement motivé par l’envie de se proclamer roi entre les parois de cette douche. A mesure que les caresses intimes que lui offrait le joaillier se multipliaient, Victoria baissait petit à petit ses gardes, loin d’elle l’idée de refuser la moindre graine de plaisir que l’Allemand complait lui offrir. Cependant, ce n’est pas pour autant qu’elle s’avouait vaincue sans mener la bataille, car quelque part, ce jeu entre eux apportait sa propre dose de plaisir aux deux partenaires. « Je le suis. », un soupir franchissant ses lèvres, la brune arriva à répondre entre deux baisers. Le plan de l’homme était dorénavant bien clair pour elle. La fougue et l’ardeur de ses assauts ne sont censées laisser aucune marge de respiration à Vicky. Une sensation bien grisante à laquelle elle continuait de tenir tête, jusqu’à pousser le jeune homme à lui montrer l’étendue de ses talents. Quelque part, elle irait même jusqu’à dire que l’heure décisive game avait commencée. Tactique potentielle de la part de Hans, et une stratégie intelligente. S’il gagnait, il gagnait. S’il perdait, il pouvait toujours prétendre que là n’était qu’un échauffement, et que son heure n’avait point débutée.

Etant donné que l’art de la séduction et des provocations n’était aucunement monopartite, la brune de son côté comptait mettre un peu plus de huile sur le feu. L’ambiance intimiste de la douche l’aidant dans ce sens, et la chaleur émanant de leurs corps en plus de l’eau tiède qui leur perlait sur l’épiderme, contribuant à leur tour. « Reste à savoir… », détachant difficilement ses lèvres de celles du diamantaire, Vicky profita de ces petites secondes de répits pour conclure sa phrase « … si tu es capable de nourrir cette curiosité. », de la même manière qu’il nourrissait en elle un brasier ardent que la psychiatre avait de moins en moins envie de contenir. Les babines de la brune allant à la rencontre de leurs congénères, elle décida de mettre en place sa tactique également. De ses bras appuyés sur les épaules de Hans, elle s’agrippa finalement à lui, crochetant ses jambes autour de sa taille. Son bassin se mouvement finalement très doucement pour accompagner les doigts experts du blondinet, soupirante entre chacun de leurs baisers partagés.. Sa position forçait ainsi l’homme à faire un choix s’il voulait continuer à tenir son équilibre ; relâcher la pression sur le crâne de la brune et libérer une main qui lui sera utile pour mieux la maintenir, ou délaisser l’entrejambe féminine et libérer son autre main pour la même raison.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   29.12.17 22:29


shake, wind, and roll
let's take back control


La chaleur suffocante de la douche amplifiait encore davantage ce qui se déroulait à l’intérieur de celle-ci. La buée et les vapeurs venaient se plaquer sur leur peau qui n’était pas en contact avec le jet directement. Une enveloppe qui les recouvrait et venait couver leurs folies entre ces murs. Dans cet espace clos où Hans laissait toute sa fougue et son envie déferler, se libérer et conquérir tout ce qu’il avait sous la main. Ce qui se trouvait être Vicky. Agrippé à elle comme à une proie qui à aucun moment ne devait s’échapper ou s’écarter d’un iota de son emprise. Tentant de contrôler par la poigne cette fougueuse brunette autant que possible. Peine perdue tant elle était un chat sauvage non domesticable mais ses pulsions sauvages le poussaient en cet instant à essayer par tous les moyens de la manipuler à sa guise. Du bout de ses doigts il voulait rassasier pour un infime instant la curiosité galopante de l’anglaise toujours plus prompte à le pousser au jusqu’auboutisme. Par ses gestes et ses paroles qu’elle lui susurrait difficilement entre les baisers. Ne faisant qu’attiser comme à son habitude le brasier germanique en le provoquant, en l’incitant à aller au bout de ses idées et de sa volonté. Par curiosité, par envie, par simple plaisir d’être sujette de toute sa folie. Une folie ardente que partageait Hans qui voulait la voir découvrir la pureté du diamant, tout ce qu’il avait à donner en cet instant tandis qu’il n’était plus totalement maitre mais avec un potentiel décuplé.

Potentiel challengé par la psychiatre qui se laissait emporter par ses caresser et qui agrippée à lui mettait en péril le difficile équilibre qu’ils avaient. Submergés par les vagues de plaisir leur petite embarcation tanguait et Hans se devait de remettre en ordre le cap à atteindre avec cette anglaise crochetée autour de sa taille et se dandinant comme une sauvage, elle aussi. Un choix cornélien s’offrait à lui entre le bas et le haut, entre la poigne et l’habilité. Si la brune voulait libérer le haut de son corps, elle allait être servie se disait l’allemand lorsqu’il exécuta enfin son move en réaction à ses mouvements. Sa main commença à glisser du crâne de l’anglaise tandis qu’il faisait un pas en arrière, lui donnant l’occasion d’avoir un espace suffisant entre eux et la paroi pour conclure leur baiser enflammer et finalement mettre sa main sur le cou de la psychiatre. Une prise idéale pour la pousser légèrement et venir coller l’arrière de ses épaules contre le carrelage de la douche laissant son dos béant flotter au-dessus du vide. Une position délicate où il l’observait, son regard plongé dans ses opales tandis que ses doigts continuaient leur petite danse en contre-bas. Un instant qui brisait le temps avec ce regard soutenu pendant plusieurs secondes où Hans tentait de percevoir tout ce que le regard de la brune pouvait délivrer comme message. Une suspension, une parenthèse qui se referma finalement avant que la brune n’ait la conscience de réagir en faisant un nouveau pas en avant afin de la recoller violemment contre le mur en faisant remonter peu à peu ses épaules pour que son dos rejoigne de nouveau le mur. Plaquant son corps de nouveau à la paroi, plaquant de nouveau ses lèvres contre les siennes alors que sa main avait glissé cette fois sur la mâchoire de la psychiatre. Profitant de cette nouvelle mise en scène pour la maintenir et pouvoir surenchérir sur sa provocation « Mais aussi de savoir si tu es capable d’encaisser autant d’expérience en si peu de temps. » son traitement s’intensifia alors. Sa main tourna légèrement sa mâchoire pour ouvrir le passage sur son cou où après la poigne l’homme vint déposer de nouveaux baisers. Ice and fire, douceur et sauvagerie. Toujours un mélange, une alchimie pour crée de nouvelles choses.




egotrip



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   31.12.17 22:30



the only thing you sometimes have control over is perspective. you don't have control over your situation, but you have a choice about how you view it.
— hans katzman, victoria walker





L’Anglaise était consciente que tout avec cet homme avait des conséquences. Ces caresses soudainement intensifiées n’était qu’une sweet revenge de ce que la psychiatre lui avait fait subir. A son tour, le diamantaire usait de l’habilité de son touché, des talents de ses doigts, pour se jouer de sa partenaire. Le choix qu’il venait de faire n’était pas surprise pour Victoria qui se doutait qu’Hans opterait pour cela, libérer son crâne tout en continuant ses attaques intimistes. Ainsi suspendue, maintenue par la poigne autour de son cou, Victoria le fixait également de son regard azur. Elle qui n’a jamais fui une quelconque confrontation n’allait pas le faire maintenant. Hans était une bête sauvage. Un tigre indomptable qui pliait facilement ses proies au grès de sa seule envie et de sa volonté. En cet instant c’est ce qu’il tentait de faire avec Vicky, et cette fois-ci plus que jamais. Cependant, la brunette était à l’image du caractère de son partenaire. Elle était comme lui. Une lionne incontrôlable qui ne se laissait chasser que rarement, et surtout que très difficilement. La brune n’avait pas pour habitude d’être dominée comme cela mais permettait tout de même à l’Allemand certaines libertés, consciente des actes qui pouvaient en découler, car jusqu’à aujourd’hui, le résultat ne l’a jamais déçu. Durant ces petites secondes elle ne contestait pas. Les opales pleines de malice, l’héritière Walker guettait le blondinet, submergée par de diverses sensations et attendant de voir son prochain move.

La nouvelle provocation de son complice avait une réponse toute faite de la part de Victoria. Toutefois, elle ne rétorqua pas aussitôt. Elle laissa d’abord son dos s’habituer au froid mordant du carrelage avant de prendre la parole. « C’est une question que tu ne devrais plus te poser pourtant. » Ils en avaient fait des folies ensemble, et si à cet instant le joaillier s’y prenait avec un peu plus d’acharnement que d’habitude, l’attitude de Victoria ne changerait pas pour autant. Depuis que cette parenthèse de leur relation s’est ouverte, Hans et Vicky ont eu plusieurs occasions de se découvrir, d’enchaîner les jeux et de profiter de toutes les situations qui s’offraient à eux. Il avait déjà sa réponse, et il ne lui restait plus qu’à laisser la bête ressortir et se déchaîner. Prisonnière entre le mur et le corps de Hans, la Walker reposa une de ses jambes par terre, mais garda l’autre crochetée autour de l’homme. Les doigts de l’Anglaise quittaient finalement les épaules de l’homme pour se poser de part et d’autre de son visage, usant elle aussi de sa poigne pour l’éloigner de son cou pour pouvoir mieux s’emparer de ses lèvres. Des babines qu’elle mordilla, embrassa, retraça du bout de sa langue en toute sensualité avant de les cueillir à nouveau entre les siennes. Une manière pour la brune de réprimer ses soupirs qui se hâtaient maintenant sans retenue alors que se corps se faisait envahir par ce plaisir certain.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   03.01.18 20:09


shake, wind, and roll
let's take back control


Si les situations sensuelles et folles s’enchainaient, il fallait concéder qu’une unicité forte transversale recouvrait tous ces moments. Quel que soit le moment, les nouveautés mises sur le devant de la table, les nouvelles tactiques ou stratégies, Vicky ne se débinait jamais et accompagnait toujours Hans dans les folies qu’il voulait commettre. Une véritable co-pilote jamais effrayée devant un virage en épingle trop serré ou un champ de vision restreint. Le danger jamais ne l’arrêtait, le mystère avait même le don de la motiver. Hans bien au fait de cette propension à aller toujours de l’avant en profitait pleinement et jouait avec ce trait de sa personnalité comme elle jouait avec certains aspects de la sienne. L’homme se rendait bien compte qu’elle avait raison et qu’à aucun moment il n’y avait une chance qu’elle ne se plonge entièrement et se sustente du calice jusqu’à la lice. Un comportement qui le poussait à toujours aller plus loin, à toujours repousser les limites tandis que ce comportement était sans doute réciproque. Un comportement qui les avait conduits là, une fois de plus l’un contre l’autre dans une transe ardente où tout était repoussé d’un nouveau cran.

Une nouvelle partie de ce jeu dans lequel ils s’aventuraient si facilement mais dont ils comprenaient de mieux en mieux les mécanismes à chaque fois. Les détournant, poussant jusqu’à leurs limites les règles fixées. Par instinct sauvage ou par curiosité, les motivations étaient aussi variées que fondées. Happé par la situation, Hans se laissait à son tour tiré à son propre jeu par la Walker qui conduit son visage vers ses babines avec une poigne qu’elle pouvait aussi maitriser. Visiblement, il n’était pas le seul à utiliser les techniques adverses. Partageant avec elle ce moment. Finalement, le haut du corps bien fixé et ancré grâce à elle, l’homme pouvait concentrer son attention et tout son armement en contre-bas. Guider entre ses jambes son atout masculin avant de venir pêcher la jambe qu’elle avait posé sur le sol pour la relever et la faire revenir autour de sa taille. Ses deux mains ainsi, la gardait en suspension au-dessus du sol - toujours contre le mur froid de la salle de bain – pendant que lentement mais surement, avec une certaine envie animale il commençait ses mouvements de bassin. Qu’il débutait cette expérience pour répondre à cette fameuse question qu’il n’avait pas besoin de poser. Se déhanchant entre les soupirs qui faisaient écho dans cette pièce minuscule qui couvrait toutes leurs folies, le palpitant de l’allemand qui s’accélérait, les frottements incessants des peaux qui s’entrechoquaient entre elles et avec leur environnement. Tout un brouhaha qui n’était pourtant pas audible par le germain totalement dévoué dans sa quête, dans cette recherche et dans ce challenge qu’elle lui avait lancé. Tout était silence et même lui, qui ne faisait qu’agir de tout son corps vu sa dernière réponse. Une invitation à l’action, à ne pas prendre de précaution et à offrir le maximum.

Si Victoria était une exploratrice en quête de découverte, lui était son penchant plus sombre : celui du conquérant. Avançant sans sourciller toujours tout droit vers son objectif, donnant toute la force possible pour l’atteindre quelques soient les conséquences. Pourtant, à mesure de ses déhanchés le germain reculait peu à peu ne faisant qu’accentuer avec le temps le gap entre sa partenaire et la paroi, ne faisant qu’accentuer le claquement qui s’opérait entre elle et le mur. Peu à peu, entrainé par son désir, son plaisir, le moment. Sans retenue puisqu’elle lui avait consenti. Les deux s’emmenant l’un l’autre vers des contrées de pur jouissance.


egotrip



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   06.01.18 22:15



the only thing you sometimes have control over is perspective. you don't have control over your situation, but you have a choice about how you view it.
— hans katzman, victoria walker




Conquérant. Inquisiteur. Dominateur. Peu importe l’adjectif pour le décrire, Hans s’y donnait corps et âme. Mêlant cette rudesse que Victoria ne connaissait que trop bien à cette conquête de tous les plaisirs. Elle était la proie, pour une fois. Lui, le prédateur qui l’enserrait de ses griffes. La poigne de l’Allemand agrippant ses cuisses, l’Anglaise était piégée. Entre les muscles du joaillier et le carrelage de cet antre, elle n’était qu’une boule de feu prête à se laisser enflammée jusqu’à en devenir cendre. Le dos claquant de plus en plus violement contre la paroi, la brunette ne décrochait plus son regard bleuté de celui de l’homme, se mordillant instinctivement la lèvre inférieur pour freiner toute réaction excessive de sa part. Elle le laissait dans cette manœuvre lui briser les os, au même titre que son esprit qui ne serait bientôt que désir brûlant, et plaisir enivrant.

Alors que les assauts germaniques se multipliaient, tous ces bruits qui faisaient écho dans cet espace restreint qu’était la douche se multipliaient avec. Fort audibles à cause de cette électricité haute en tension. Les ongles de la psychiatre s’enfoncent dans la chair du diamantaire. Râpent superficiellement la surface de l’épiderme. Le corps tressaille. S’adapte à cet instinct animal Allemand. Les soupirs se multiplient. Un cri féminin égaré au beau milieu de cette respiration saccadée. Se font entendre incessamment. Ils n’avaient plus besoin d’échanger autre chose que ce regard complice tandis que, mouvement après mouvement, ils s’emmenaient et s’entraînaient l’un l’autre vers une conclusion qui leur est maintenant très familière. Ces instants de pure intimité s’étaient multipliés entre Hans et Victoria, sans que les deux ne s’en rendent réellement compte. Sans que cela ne les lasse ou ne les accable. C’était une autre forme de complicité qu’ils s’aventuraient à exercer, selon leurs envies communes. Un échange fougueux qui se clôturait une énième fois dans cette douche que le blondinet a réussi à conquérir. Vicky avec. Fébrile contre son corps. Accrochée à lui dans un câlin improvisé. Le souffle anarchique, tentant tant bien que mal à se reprendre. « N’était-il pas temps de bosser, sérieusement ? ». Le temps. Cette notion qui leur échappait souvent quand ils étaient l’un contre l’autre. Est-ce que Hans réussissait avec cela son défi ? C’était encore tôt pour le décider…

Ses jambes crochetées autour d’Hans finissent par lâcher prise et attendre que ce dernier les libèrent de sa poigne. Le haut de son torse délaisse celui du bel homme, se reculant légèrement jusqu’à coller ses épaules au mur à nouveau. Le bout de son index se posa finalement sur les lèvres du jeune homme, en jouant tout en reprenant la parole. « Ces lèvres restent-elles toujours liées ou y a-t-il un moyen de les corrompre ? » Vicky n’était pas du genre à lâcher le poisson, et maintenant qu’elle reprenait le contrôle de ses esprits, elle revenait naturellement à la charge.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   07.01.18 20:09


shake, wind, and roll
let's take back control


Les évènements s’emballaient inlassablement sous cet état de siège que le germain exerçait. Une folie des corps imbriqués l’un à l’autre enflammait l’air de la pièce, accentuait encore plus la chaleur de l’eau qui se déversait sur eux, venait saccader et rendre chaotique leurs respirations et leurs mouvements. Hans happé inexorablement par ses pulsions et sa marche en avant, par cette énergie qu’il déployait dans ces folies intimes et dans cet épisode sous cette douche. Son esprit absorbé comme son attention et son énergie par ce déhanchement et le plaisir qui en découlait. Entrainé tout comme elle vers cet instant de plénitude où ils partageaient le pic du col escarpé de leurs folies intimes. Une fin explosive et satisfaisante, l’un contre l’autre, partageant ensembles tout le résultat de leurs malversations et délits partagés. Un paroxysme de leurs envies qui laissait une nouvelle fois place à un moment de douceur, de relaxation tendre partagée l’un contre l’autre après les dernières agitations. Un instant câlin pourtant sans répit tant l’anglaise ne perdait jamais de vu leur petit jeu et qu’elle rabattait ses cartes à la moindre occasion qui se présentait. Alors qu’il délaissait finalement les cuisses de la jeune femme pour lui permettre de retoucher le sol, le joailler répondit très simplement à la question. « Il est toujours temps. » Cela ne tenait qu’à eux et à leurs objectifs sur le court terme. Même si le temps semblait parfois leur échapper, tout était une question d’envie et d’objectif. Ils avaient toujours entre les mains et leurs provocations la maitrise de l’agenda à partir de cet instant.

Un programme pour l’instant qu’il restait encore à écrire et qui pouvait être bouleversé à tout moment tant l’anglaise semblait garder à l’esprit un autre objectif qui était celui de lui soutirer des informations. Une nouvelle question provocante à laquelle Hans se contenta de sourire dans un premier temps alors que ses mains venaient couper l’eau qui se déversait sur eux depuis plusieurs minutes maintenant. Se contentant une nouvelle fois d’une réponse aussi provocante que ne l’était la question de sa partenaire. « Pour le savoir, il faut tenter sa chance. » comme une expérience, elle devait tenter de mettre en pratique son raisonnement pour voir les résultats. En tout cas, pour le moment ses lèvres restaient scellées et ce mystère amusait beaucoup l’allemand qui n’hésitait pas à faire durer un peu ce petit plaisir. « En plus, il est temps de bosser, non ? » lui lança-t-il tout en venant titiller d’un petit mouvement du bout de son index le téton de la brune avant de se retourner. Une ultime provocation pour insinuer le doute dans son esprit quant au chemin à suivre dès à présent. Dos à elle, l’homme se dirigeait vers la sortie sans non plus oublier qu’une bonne provocation, n’était jamais close si elle n’était pas basée sur des bases solides. Alors qu’il entrouvrait la porte vitrée le joailler conclu « En plus, une vraie curieuse voudrait découvrir le plan sur le papier ou dans son exécution ? » pour joindre une nouvelle fois leur business, leurs personnalités et cette parenthèse plus intime qu’ils partageaient.



egotrip



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   09.01.18 19:45



the only thing you sometimes have control over is perspective. you don't have control over your situation, but you have a choice about how you view it.
— hans katzman, victoria walker




L’Allemand démontrait à son tour l’étendue de quelques-uns de ses multiples talents. D’une petite attaque rondement calculée, bien placée, qui électrisait Vicky. Un moment de déjà-vu, tant l’endroit reflétait l’un de leurs précédents échanges charnels. Seulement, à la place de son index c’étaient ses dents qui emprisonnaient, sa mâchoire qui tirait, sa langue qui taquinait, ses lèvres qui soulageaient avant de recommencer le tour depuis le début. « C’est une impolitesse à l’état pur que de titiller la curiosité d’une femme sans y donner suite. » rétorqua la psychiatre. Il était temps de bosser, oui, sauf que ce mot pouvait avoir bien des significations à l’heure actuelle. La Walker avait quelques rendez-vous aujourd’hui pour visiter des locaux susceptibles de l’intéresser, mais tout dépendait du climat. Autant celui de la ville de Dublin et sa pluie qui ne s’arrêtait toujours pas, comme celui instauré par Hans et elle dans cette salle de bain. Une bataille en soi qui semblait loin d’être terminée vu les attitudes de ses adversaires.

La réponse à la question finale de Hans dépendait de plusieurs variables. La plus importante étant la position de Victoria face au plan en question. « Cela dépend. Suis-je concernée par le plan directement ou suis-je une simple spectatrice ? ». Dans le premier cas, sa curiosité pousserait à ce qu’elle prenne connaissance du plan en premier, avant de mieux suivre son évolution réellement. Dans le second cas, elle contentera de savourer la découverte de l’exécution, comme une observatrice devant un spectacle digne de son attention. Quand il s’agissait de leurs affaires naissantes à Dublin, Vicky se positionnait dans la première option. Elle devait poser avec son partenaire les grandes lignes qu’ils vont suivre, et essayer de minimiser au maximum la marge de surprise qu’ils peuvent confronter. Et quand il s’agissait de leur histoire intime ; c’est à Hans de lui préciser sa position. L’Anglaise restait fair-play. Cette dernière lui donnait les cartes en main comme elle lui a dit qu’elle allait faire.

Pendant que la brune patientait pour la réponse du joaillier, elle décida à son tour de quitter la douche. Pour se faire, elle devait déjà se frayer un chemin, actuellement bloqué par la présence de l’homme. La scène était idéale pour ce qui se préparait dans l’esprit de la trentenaire. D’un geste taquin, elle laissa sa main rejoindre le divin postérieur du blond une nouvelle fois. Un claquement nettement moins retentissant et beaucoup plus doux que le bel homme lui avait adressé plusieurs minutes plus tôt. « Celle-ci est pour toute à l’heure. », avec un rictus amusé, elle reprit la parole. « Peux-tu me passer la serviette s’il te plait ? », le tout plein d’innocence, comme si de rien n’était. Le jeune homme ne faisait que relancer la machine, et Victoria en faisait de même. Quand il s’agit de mêler la douceur à la provocation, ce duo y excellait avec brio. Une des choses qui faisaient leur charme. Ils pouvaient toujours compter l’un sur l’autre pour surenchérir et sustenter les folies en leur donnant toutes les raisons nécessaires d’être.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   11.01.18 22:48


shake, wind, and roll
let's take back control


La barrière entre actrice et spectatrice était ténue, Hans avait bien du mal à donner une réponse claire à cette question. Victoria pouvait très bien être les deux, la liberté d’agir est toujours in fine une volonté personnelle et unique. Même un prisonnier garde en sa possession des leviers d’action, que ce soit psychologique ou physique. Peu importe ses manœuvres, l’allemand savait très bien que l’anglaise trouverait toujours un angle mort par lequel l’attaquer. Le tout reposait donc sur sa volonté personnelle à chercher ce weak spot dans ses plans et de chercher par extension à marquer de son empreinte les évènements. Un plan aussi ingénieux soit-il comprends toujours une incertitude tout à fait exploitable. Une zone d’ombre dans laquelle la psychiatre serait tout à fait capable de s’engouffrer et donc devenir un élément central du destin qui les liait. Avant que la brune ne se décide à passer à l’offensive, le joailler répondit à la question qu’elle venait de lui poser avec un soupçon d’ironie dans la voix : « Es-tu seulement capable de rester spectatrice plus de 5 minutes ? » Une question rhétorique tant les doigts longilignes de l’anglaise rejoignant son postérieur était la démonstration même de son propos. Un assaut auquel le blond sourit tandis qu’il tendait le bras pour attraper la serviette qu’elle venait de lui demander. Alors que du bout des doigts il attrapait enfin l’objet tant désiré il reprit : « C’est demandé avec tant de politesse contrairement à mon impolitesse caractérisée. » D’humeur joueuse, Hans avait envie d’un peu titiller cette brune qui lui semblait également dans le même état d’esprit vu son dernier geste.

D’un regard en coin, à ses côtés, il l’observait sans détourner des yeux un seul instant alors qu’il faisait glisser la serviette sur son corps. Venait assécher méticuleusement chaque parcelle de son anatomie, prenant soin de bien prendre son temps alors qu’elle devait l’attendre. Attendre le graal qu’elle lui avait demandé si gentiment tandis que lui, derrière sa crinière blonde n’avait qu’à l’esprit de jouer son rôle d’impoli qui ne donne pas suite. Taquin voir mutin, alors qu’il passait la serviette sur sa fesse qu’elle avait claqué légèrement auparavant « Fais gaffe à ne pas en devenir accro aussi. » le mouvement circulaire sur son propre postérieur s’arrêtant enfin pour lui laisser l’occasion d’effectuer un ultime geste. Comme précédemment, il vint titiller le téton de l’autre sein de sa partenaire avant de passer la porte de la douche serviette à la main comme une ultime provocation. Impoli jusqu’au bout, provocateur jusqu’à ses extrémités alors qu’il avançait dans la salle de bain en brandissant la serviette du bout de son bras comme une belle muleta de matador.

L’homme agrippa finalement l’objet de toutes les convoitises autour de sa taille tout en souriant avant même de mettre un point final à sa nouvelle provocation « Concernée ou spectatrice alors ? »
Tester, expérimenter, jouer, tant de choses qui au final s'entrecroisaient toujours.


egotrip



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   12.01.18 14:09



the only thing you sometimes have control over is perspective. you don't have control over your situation, but you have a choice about how you view it.
— hans katzman, victoria walker




Victoria pouvait ne pas donner suite à cette question. Faire comme-ci tout ce petit numéro ne l’affectait en rien mais elle était incapable de s’y résoudre. Incapable d’effacer le sourire qui ornait ses lèvres tandis qu’elle le fixait de ses opales azurs. Hans savait très bien comment entraîner la brune dans ses manigances et de son côté, la psychiatre ne savait pas faire autre chose que d’y répondre. Avec un silence, tout d’abord. La marche assurée qui quitte l’espace de douche pour s’avancer vers lui, pas à pas, dans la salle de bain. Le corps perlant encore de gouttelettes d’eau qui n’étaient plus le tracas de l’Anglaise. Son agenda actuel venait de changer. Arrivant à la hauteur de l’homme, Vicky laissa un de ses index se poser sur le menton de l’Allemand, tapota délicatement dessus. « Tu ne me laisses guère le choix. » Avec lui, la trentenaire était toujours concernée. Toujours. Son doigt commença ainsi une lente chute, du menton du beau blondinet jusqu’au haut de son torse, traçant un cercle autour d’un des tétons masculin. Continue de se faufiler doucement, effleurant le long de ce torse germanique de son touché, jusqu’au nombril. Là aussi, le bout de la phalange de la brunette dessina un petit cercle autour, ses babines reprenant de nouveau la parole. « Tu as omis un endroit… ». Victoria est restée spectatrice en l’observant s’essuyer le corps méticuleusement sous son regard. Elle est restée spectatrice en l’observant remettre une couche à sa provocation en titillant à nouveau une de ses extrémités sensibles. Maintenant, les rôles allaient s’inverser.

Son regard de braise, son sourire ravageur, ses yeux soutiennent les siens alors que sa main glisse de plus en plus vers le bas. Par-dessus la serviette, Victoria taquine l’entrejambe Hansienne, la cajole avec douceur, puis avec plus d’instance, et de nouveau encore plus doucement. Faisant minutieusement attention à ne pas bruquer les gestes ou lui créer un quelconque désagrément, vu la texture épaisse du tissu. Le but de la Walker était plutôt l’inverse. Lui faire un peu du bien. Réveiller la bête et éveiller toutes ses ardeurs. Faisant semblant de vouloir finir ce qu’il a commencé, l’aidant à se sécher convenablement l’anatomie et ce n’était que comédie. Une politesse, mais une politesse enrobée de provocation, de sensualité, de séduction. Des tons très naturels auxquels Hans doit être habitué maintenant. Quelque part, c’était peut-être ce qu’il cherchait.

Et puis, dans le calme inattendu de l’instant, c’est le corps entier de l’Anglaise qui glisse, le regard soutenant toujours celui du jeune homme. La serviette maintenant défaite, Vicky continuait à l’utiliser. A n’importe quel moment, elle pouvait donner suite à un acte beaucoup moins orthodoxe, mais elle ne le fait pas. Oh elle le pouvait. L’idée était tellement simple, la tentation l’était plus encore mais il en fut rien. Victoria préfère se jouer de lui et de toutes ses attentes, le faire languir sans donner suite à ce qu’elle peut facilement enclencher. Le visage de la brune si proche de la virilité du joaillier. Son souffle taquin. Au lieu d’y céder, elle se relève finalement sourire mutin sur le visage, en parfait reflet à celui de l’Allemand, avant d’arrêter ce qu’elle avait entreprit pour lui remettre la serviette autour de la taille. « Voilà. Beaucoup mieux. Non ? », une énième question rhétorique alors qu’elle se recule de lui, adressant un petit clin d’œil à Hans avant de se retourner. Arrivée à son peignoir qui jonchait le sol, Vicky se pencha pour le récupérer. Tant pis pour la serviette, la brune peut en récupérer une autre plus tard, mais cette expression sur le visage d’Hans en valait bien la peine. Priceless. Il la sait ouverte à cette idée, même si Victoria ne s’y adonne que rarement avec lui. Suffisamment pour que la fantaisie de l’acte reste intacte et l’excitation d’Hans quand l’Anglaise s’y applique au final, des plus exquises.

A force de la titiller sans jamais donner suite, le blond devait bien s’attendre à un contrecoup similaire de la part de sa partenaire. Son but ? Alimenter son brasier, le voir brûler d’envie. Une envie qu’elle n’allait pas éteindre de sitôt. Jouant du chaud et du froid, comme Hans aime si bien faire avec elle aussi. « Je décale mes rendez-vous pour demain et je file faire un petit quelque chose à grignoter. », que dit-alors que ses doigts refermaient le tissu autour de sa taille. « Une envie particulière ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   13.01.18 19:44


shake, wind, and roll
let's take back control


Pour jouer, il faut minimum deux joueurs. Hans aussi provocateur et taquin qu’il pouvait l’être avait en face et avec lui une femme qui savait se montrer tout aussi talentueuse quand il s’agissait de parier sur le meilleur geste et parole possible. Victoria savait très bien prendre Hans au dépourvu, tout autant que lui savait le faire avec elle. L’allemand, toujours préparé à ce scénario n’en était pas pour autant immunisé. Même avec le meilleur entrainement et appréhension du monde, un combat reste un combat. Un duel dans lequel l’anglaise savait très bien se fondre, un cadre dans lequel elle excellait et réussissait ses fameux move. Une science gestuelle sensuelle qu’elle mettait en œuvre avec une aisance rare. Ses doigts cajoleurs savaient mener une course parfaite sur son épiderme afin de faire monter la température le plus efficacement possible. Ses mouvements millimétrés parvenaient à trouver le résultat qu’elle recherchait. Hans était littéralement captivé par cette contre-offensive de la psychiatre. Son corps répondant autant de la façon la plus primaire à ces caresses que son regard ne quittait plus cette attaque qu’il avait lui-même convoqué quelque part. Happé par cette brune au regard azur qui jouait de lui, de ses attentes, de son corps, de son instinct, de tout ce qu’il était. Jonglant avec ses attentes et son imaginaire en le manipulant du bout des doigts le blond affichant un air bien satisfait face aux résultats de sa provocation qui se profilaient.

En tête, la musique était déjà lancée et le flow de la mélodie allait le conduire là où Vicky lui laissait imaginer l’emmener. Telle une sirène qui chantait pour amener Ulysse à elle, envoutante et faisant fi de toute logique et raison dans l’esprit de sa victime. Alors qu’elle s’approchait, Hans attrapé par l’instant ne voulait que profiter, savourer ce délicieux moment. S’abandonner à ce qu’elle lui préparait. En toute logique, le joailler ferma les yeux pour mieux ressentir toute la quintessence du moment qui s’annonçait. Patient, le souffle court alors qu’il ressentait lui-même la chaleur du souffle de la psychiatre sur sa partie la plus sensible. Le moment clé, enfin présent, enfin là, enfin… enfin. Rien, le néant. L’attente restant attente, la suspension qui ne décolle pas mais qui s’écrase sur le sol. Son corps encore tout excité sous la serviette alors que ses oreilles entendaient le clinquant de la voix très satisfaite de sa comparse. Un sentiment de réussite s’entendait dans le ton de sa voix, dans la clarté de son phrasé alors qu’en ouvrant les yeux il pouvait d’autant plus observer l’air satisfait de la psychiatre ayant mené son plan à bien.

Tout cela était prévisible tant il avait joué avec elle et pourtant le blond s’était jeté à pieds joints dans son agenda. A quoi bon se retenir, autant avoir la full Vicky experience et ressentir totalement que ce soit en frustration ou accomplissement. Suivre son instinct, son envie, l’homme le faisait toujours avec elle. Même dans ce genre de situation. L’observant s’éloigner de lui, il souriait, un sourire un peu faux tout en plissant les yeux qui tentait vainement de masquer sa déception passagère mais pas totalement. Après tout c’était bien joué et même si c’était frustrant ce stratagème de sa partenaire l’amusait. Bon joueur sur ce coup. Un recul nécessaire pour ne pas laisser son côté sauvage prendre le dessus et réattaquer immédiatement et sans ménagement. Garder la tête froide et quelque part ne pas donner pleine satisfaction à l’anglaise. Un repli qui lui demandait beaucoup de volonté mais qui était nécessaire pour préparer au mieux la suite de la guerre. Alors qu’elle ramassait son peignoir, l’homme tourna les talons pour quitter la salle de bain. Signe à la fois de protestation mais aussi et surtout que ce petit épisode sonnait la fin de la phase.

Déambulant dans l’appartement, le blond répondit à la question de la brune « Quelque chose de léger, je n’ai pas le luxe de pouvoir annuler le mien personnellement même si tu m’as ouvert l’appétit. » le sous-entendu toujours bien placé. Si l’anglaise pouvait déroger à ses affaires, Hans devait absolument bouger en début de soirée contrairement à elle. Alors qu’il ouvrait les placards pour aller en quête d’un verre dans la cuisine il interrogea finalement sa comparse « Des suggestions ? » Avant manger, se réhydrater, reprendre ses esprits pour sa revanche qui à partir de maintenant allait se fomenter. La vengeance est un plat qui se mange froid et le fer se bat tant qu’il est chaud. Hans allait donc savourer le tout tiède. Juste une petite attente à durée indéterminée. Patience alors qu’il buvait cette eau fraiche qui lui faisait le plus grand des biens. « Évite de faire un truc où il ne faut pas d’eau vu comme tu vas en mettre partout. » conclu-t-il après que le derrière de son verre vint se cogner sur le meuble. Si elle avait réussi des choses, le joailler voulait rappeler certaines autres choses.



egotrip



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   14.01.18 14:50



the only thing you sometimes have control over is perspective. you don't have control over your situation, but you have a choice about how you view it.
— hans katzman, victoria walker




Au lieu de pavaner encore plus, provoquer encore plus, Victoria se contenta en cet instant à regarder Hans s’éclipser hors de la salle de bain. Les manigances de l’Anglaise venaient d’atteindre leur objectif, à savoir rendre à l’homme la monnaie de sa pièce, se jouer de lui autant qu’il se jouait d’elle, éveiller toutes ses attentes pour une suite qui ne venaient finalement pas. Ou pas tout de suite, en tous cas. Inutile donc pour elle d’aller plus que cela. La brune comprenait sa frustration, et n’allait pas remuer le couteau dans la plaie. Au lieu de ça, elle s’avança vers l’un des placards de la salle de bain pour en sortir une petite serviette, idéale pour se sécher un peu les cheveux avant de quitter à son tour l’endroit et rejoindre la chambre. L’appartement n’était pas des plus spacieux. Sur l’heure, le duo avait choisi un endroit qui saurait répondre à leurs besoins et qui suffirait largement à deux. De là où elle se tenait, la trentenaire pouvait donc entendre Hans parler, tandis qu’elle enfilait de nouveaux dessous et un simple t-shirt, retombant jusqu’au haut de ses cuisses. Contrairement aux outdoors de Dublin, la température des pièces du logement était plus clémente.

Rejoignant finalement l’Allemand dans la cuisine, la psychiatre prenait finalement la parole. « Va pour quelque chose de léger. », dit-elle, avec en tête une idée précise de ce que ça pouvait être. Cependant, avant de donner suite à la question du joaillier, Vicky surenchérissait sur le sous-entendu, car une fois n’est pas coutume avec ces deux. « Tu attendras ce soir pour mieux te régaler. ». L’Anglaise était fière de son coup, tout autant qu’elle était consciente que Hans était capable d’aller encore plus loin dans sa vengeance, et lui rendre la pareil en bien pire que cela. Malgré cela, elle jugeait que le risque en valait la peine. L’attitude de son partenaire vis-à-vis de sa frustration récente démontrait de sa capacité à garder son sang-froid, face à elle, ce qui était un atout majeur. « Une salade césar te tente-t-elle ? ». Un classique dans le registre léger et frais.

Ouvrant le réfrigérateur pour en sortir tous les ingrédients dont elle aura besoin ; salade, tomates, poulet.... l’Anglaise s’adressa une nouvelle fois au diamantaire qui venait de claquer son verre sur le meuble. « Et toi, évite de casser la vaisselle. », sourire aux lèvres, la Walker s’approcha de lui, grappillant ses lèvres pour un baiser fugace. « J’en aurais pour une vingtaine de minutes. Tu peux te préparer entre temps. », puis un second baiser partageant la légèreté du précédent. « Ou alors, tu peux en profiter pour mettre à jour la liste de toutes les gourmandises. ». La fameuse liste qui trônait, accrochée sur la porte du frigo, rappel drôle et continuel de toutes les folies qu’ils devaient l’un à l’autre. Aujourd’hui, c’était devenue une belle inside joke pour la brunette. Délaissant enfin l’homme de sa présence, l’Anglaise se lança dans sa préparation, commençant par préparer les croutons de pains. Après les avoir tranché en petits cubes, elle les faisait revenir dans un filet de huile d’olives pendant des petites minutes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hans Katzman
LTTP Member

Statut : con comme ses pieds.
Origines : Allemand d'Hambourg
Relations : Victoria Walker - Son Yin
Pseudo : //
❖ CELEBRITE : Ryan Gosling
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 161
❖ CRÉDITS : calvaries
❖ PIEGE DEPUIS : 03/09/2017
Clovers : 581
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3662-hans-wer-rastet-der-rostet http://lttp.forumactif.org/t3687-hans-joailler-et-trafiquant-de-
MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   Hier à 22:41


shake, wind, and roll
let's take back control


Une fois pris dans la tempête il est difficile d’en sortir. Aller contre le sens du vent et le cours des vagues. Un maelstrom qui ne faisait qu’auto s’alimenter et créer peu à peu un ouragan aussi dangereux que puissant. Ne trouvant que sa fin dans un chaos destructeur avant d’aller reprendre peu à peu de la force jusqu’à ce nouveau frapper. Un vrai cycle sans fin dans lequel Hans était bien prisonnier, à la fois influenceur et victime. Une ambivalence choisie et subie, un vrai double rôle jusqu’à l’essence même de ce qu’il était. Victoria ne le laissant à aucun moment, sous aucun prétexte échapper à leur jeu et à la folie lancinante qui pouvait éclater de nouveau à tout moment. La provocation au bout de la langue, la petite phrase sur les lèvres et les idées bien claires sur ce qu’elle voulait et pouvait faire. Une nouvelle provocation à laquelle le germain se contentait de sourire pour ne pas relancer la machine immédiatement. Bien conscient qu’il suffisait de peu pour perdre toute bonne volonté et venir sonner un nouveau round. Profitant du fait qu’elle ait ouvert le frigo pour cueillir les ingrédients, l’allemand en profitait aussi pour ranger la bouteille d’eau qu’il venait d’en extraire. Alors que leurs bras se croisaient « Il y a plein de choses qui me tentent mais va pour la salade césar. » ne pouvant s’empêcher de répondre aux provocations de brune par de nouvelles. Entretenir le jeu était une vraie addiction.

Son verre finalement bu le joailler ne put une nouvelle fois s’empêcher de venir claquer le fessier de l’anglaise à peine voilé par son large t-shirt. « Tu préfères que je claque autre chose que la vaisselle évidemment. » leurs lèvres échangeant alors des baisers plus tendres. L’homme s’éloignant finalement d’elle sans même toucher au frigo préférant se préparer pendant qu’il avait le temps. Avec Victoria il était difficile de planifier tout temps libre dès qu’ils entreraient sur le terrain de cette fameuse liste. Une évocation à laquelle il se contenta de répondre « Chaque chose en son temps. Il y a plusieurs étapes comme dans un plan. » sourire aux lèvres alors qu’il quittait la pièce. Après tout toutes ces gourmandises tournaient également autour du fameux plan qu’ils n’arrêtaient pas d’évoquer. Un plan qui devait pourtant laisser place à sa préparation rapide pour affronter le crachin dublinois. Affronter les éléments et la fraicheur de l’extérieur contrastant avec la chaleur brulante de l’intérieur qu’il partageait avec la psychiatre. Une tenue bien chaude mais discrète qu’il enfilait pour se faufiler dans les rues irlandaises. Un gros pull, un jean, tout l’attirail de l’homme lambda qui se baladerait dans n’importe quelle ville du pays. Un dressing code inhabituel pour lui mais nécessaire pour rencontrer en toute discrétion son little bird et récolter les infos dont il avait besoin.

Finalement habillé, l’homme retourna dans la cuisine d’où pouvait s’échapper les effluves de nourriture. L’homme traversant la pièce en direction de la porte du frigidaire qui accueillait la fameuse liste qu’il avait le temps de modifier maintenant qu’il était prêt. « Avant que j’oublie… » attrapant un crayon dans un pot sur l’établi sur le côté de l’appareil afin de s’attarder longuement sur la liste avant de finalement se retenir d’annoter quoique ce soit et reposer le crayon à sa place. « Trop de choses à noter, tu n’en finirais jamais. Pour une fois je passe. » un discours qu’elle ne croirait bien entendu pas. L’homme ayant une excellente mémoire tout comme elle et qui n’était pas du genre à abandonner un gain. Ce non marquage cachait quelque chose ? Difficile à dire avec Hans qui se contentait d’approcher du plat qui se terminait. Un plat dans lequel il piocha un crouton comme un malpropre et grappilla entre ses lèvres tout en observant sa partenaire. « En effet, ça risque de juste pour m’ouvrir l’appétit. » Le jeu reprenait son cours, comme toujours.




egotrip



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: shake, wind, and roll. let's lose control (hans)   

Revenir en haut Aller en bas
 
shake, wind, and roll. let's lose control (hans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Lose Control _ Enzo
» I lose control when I hear your body move [Scott]
» I've become so Numb, afraid to lose control. [Terminé]
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Rick Roll de la nouvelle star !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: Dublin :: Georgian quarter :: Residential Area-
Sauter vers: