AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bad moon rising - PV Kalista

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Bad moon rising - PV Kalista   17.09.17 10:55


Oisín attrapa sa serviette et essuya la sueur qui lui coulait le long du visage. Il commençait à ressentir la douleur familière dans ses épaules qui lui indiquait qu’il en avait sûrement assez fait pour la journée. Il regarda une dernière fois le sac de boxe qui tanguait toujours au rythme de ses coups, et son partenaire depuis une dizaine de minutes avant de soupirer et de faire craquer son cou. « C’est tout pour moi aujourd’hui, mate. Merci pour le coup de main. » Il lui adressa un sourire éclair avant de retirer ses gants et de s’éloigner du tapis. Le jeune homme rangea ses affaires et balança son énorme sac sur épaule. La journée avait été longue, et celle du lendemain le serait encore plus, il ne comptait donc pas s’éterniser à la salle de sport, la douche attendrait qu’il soit rentré chez lui et qu’il ait commandé quelque chose à manger. En parlant de manger… Il avait faim, comme tout le temps a vrai dire. Il n’allait pas pouvoir attendre d’être de retour dans sa caserne pour grignoter quelque chose, il se connaissait trop. Un passage au café de la salle de sport s’imposait. Il détestait ce genre d’endroit, remplie de gym junkies à la recherche de leur dose de protéines, comme si elle allait absolument transformer leur exercice physique jusqu’à les transformer en véritable montagne de muscles. Ça, et les groupes de fitness mum, à boire un smoothie, ou un jus frais, après leur cours, particulièrement épuisant, de yoga, de pilates, ou de body barre, qui critiquaient tout et n’importe quoi. Pathétique… Bref, autant dire qu’il évitait ces endroits comme la peste, mais que la faim le ferait accomplir l’impossible. Et très clairement, aller au café de la salle de sport était pire que l’impossible, pire que vivre enfermé dans une boite de conserve pendant plusieurs mois avec pour seule compagnie des hommes de la marine. Il s’approchait donc avec méfiance du comptoir, se demandant ce qu’il allait bien pouvoir acheter, lorsqu’il remarqua une silhouette familière. Charmante créature qu’il avait eu le plaisir d’observer à plus d’une occasion. Il avait d’abord été absorbé par sa foulée, avant de pouvoir voire les lignes de son visage. Il avait été plus que ravi de la voir, il y a quelques semaines, entrer dans la même salle de sport. Il avait même été jusqu’à proposer de l’aider lorsqu’il l’avait vu s’approcher des sacs de boxe. Il essayait juste de se souvenir de son prénom. Quelque chose d’assez peu commun…. Ça commençait par un M. Non, un L. Il était incapable de se souvenir de son prénom. Oisín s’approcha d’elle, et colla un sourire sur ses lèvres. Arrivant à sa hauteur, il plaça doucement sa main sur son dos. « Salut toi ! » Kalista! Il avait retrouvé. Ni un M, ni un L, c’était un K… « Je ne t’ai pas vu sur le tapis aujourd’hui. À moins que tu ne viennes d’arriver… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalista Vengerberg
LTTP Member



Statut : Célibataire
Origines : Indienne
Pseudo : Nono
❖ CELEBRITE : Priyanka Chopra
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Nono
❖ PIEGE DEPUIS : 11/07/2017
Clovers : 197
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3230-k-a-l-i-s-t-a-v-e-n-g-e-r-b-e-r-g-dans-un-coeur-trouble-par-le-souvenir-il-n-y-a-pas-de-place-pour-l-esperance http://lttp.forumactif.org/t3311-kalista-en-recherche-d-emploi-a http://lttp.forumactif.org/t3312-kalista-dispo
MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   18.09.17 23:38

La demoiselle avait décidé il y a quelques semaines de passer le pas et de s'inscrire dans une salle de sport. De base, ce n'est pas vraiment ce qu'elle préférait, mais courir ne lui suffisait plus. Elle avait envie de se défouler davantage, alors c'était l'endroit idéal pour le faire. Certes, le prix était un peu élevé, elle a toujours l'impression que ce genre d'endroit aime voler l'argent de leur abonnés en sachant que la plupart ne viennent qu'une ou deux fois et oublie leur bonne résolution. Ce n'est pas le cas de Kalli, elle compte bien rentabiliser cet abonnement et puis elle a pas mal de frustration à passer en soulevant de la fonte ou participant à un quelconque cours pouvant la défouler.

En parlant de cours, ce jour-là, elle s'était laissée tenter par du cardio-combat. C'était à la fois intéressant et navrant. Il suffisait d'imiter le coach le tout sous une musique bien trop forte et rythmé pendant plus de trente minutes. C'était bien des mouvements de combat, mais elle ne serait dire de quel art martial, boxe, karaté, taekwondo... rien n'était expliqué, la technique n'était pas respectée. Alors, une bonne partie des personnes faisaient des gestes approximatifs, dénué de technique. Kalli resta tout le cours, mais elle se jura de ne pas revenir. Si elle doit apprendre des mouvements de sport de combat ça ne sera pas de cette manière. Par contre, elle ne peut pas nier l'utilité de la partie cardio, elle était en sueur et méritait une bonne douche. Autant utiliser celle de la salle de sport, si elle sort avec sa tenue à moitié trempée, elle risque d'attraper froid. De toute manière, il n'y a rien de mieux que l'eau chaude sur ses muscles ayant fraichement travaillé pour se détendre.

Une fois terminée et habillée avec des habits propres, elle fit un détour par la zone restauration de la salle. Pour reprendre des forces, elle avait envie d'un truc sucré, n'importe quoi. La demoiselle ne s'attendait pas à rencontrer une "connaissance". Sa tête se tourna vers l'homme qui lui souriait, il était peut-être un poil trop familier, mais qu'importe elle ne voulait pas d'ennui, alors elle se mit à sourire également. "Salut ! Je viens juste de finir en fait. Je venais refaire le plein de sucre pour recharger mes batteries." annonce-t-elle en montrant le coca qu'elle venait de payer. Oui, un Coca Cola, juste après le sport ! Ceci va ruiner les calories perdues et alors ? Ce n'est pas comme si elle était grosse. Ce n'est pas une canette qui ruinera son régime, vous pouvez en être sûr. "Tu fais juste une pause où tu as terminé ?" demande-t-elle. Il était encore habillé de manière sportwear et transpirant, donc les deux options étaient tout à fait possibles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   29.09.17 8:21


Il regrettait presque de ne pas s’être douché. Presque étant le mot magique. Elle était fraiche et parfaitement adorable, lui… Pas vraiment. S’il avait su, il aurait peut-être pris le temps d’aller se tremper. Ou pas. Mais s’il l’avait fait il ne l’aurait pas rencontré. Il finit par hausser légèrement les épaules, poussant ces pensées inutiles de côtés. Tant pis, il ferait avec de toute façon. Et il devrait aussi faire attention à ce qu’il touchait, il avait beau être rustre, il savait que toucher quelque chose de propre, avec quelque chose de sale, était à éviter. Trop tard. Il venait déjà de passer sa main dans le dos de Kalista. Rapidement il la retira et fit un demi pas en arrière, lui laissant un peu plus de place. Assez étrangement, le sourire qui s’étalait sur les lèvres de Oisín était réel, et non forcé comme ils l’étaient souvent. Sourire qu’elle lui rendit. Elle avait faim elle aussi. « Damn… » Il la regarda de haut en bas. « J’aurais peut-être dû prendre le temps de me doucher aussi, je me sens comme un porc face à toi… » Il sourit un peu plus en voyant la canette de boisson gazeuse. Ce n’est pas l’apport en sucre et calories qui le dérangeait – qui était-il pour juger, lui qui passait son temps un truc en bouche- c’était plutôt le choix de snack. L’idée d’un soda l’avait toujours révolté, et ce depuis son enfance. Oui, il avait eu une jeunesse un peu particulière. Il attrapa lui-même deux barres protéinées et les posa sur le comptoir. « Je comprends, je suis toujours affamé quand je sors d’ici. Je peux te payer autre chose ? Où le coca te suffit ? » Il attendit sa réponse avant de payer et d’attraper ses encas. « J’ai fini. Longue journée au boulot aujourd’hui, j’avais juste besoin de me défouler un peu avant de tout recommencer. » Il déchira l’emballage d’une des barres et l’engloutit en trois bouchées. « Excuse-moi, mais quand je dis que suis affamé, je ne mens jamais.» Il resta immobile quelques secondes, se demandant s’il devait faire la même chose de la deuxième barre, où s’il ferait mieux d’attendre et de la détruire plus tard. Il finit par la ranger dans sa poche, un léger haussement d’épaules suivant son geste. « Tu as été courir récemment ? Il y a eu plusieurs agressions ces dernière jours. A quelques pas de là où on se croise habituellement…. Mieux vaut éviter d’y trainer trop tard. Ou pas toute seule en tout cas. D’ailleurs, mon offre tiens toujours tu sais. Si tu veux apprendre à frapper quelque chose. Ou quelqu’un.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalista Vengerberg
LTTP Member



Statut : Célibataire
Origines : Indienne
Pseudo : Nono
❖ CELEBRITE : Priyanka Chopra
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Nono
❖ PIEGE DEPUIS : 11/07/2017
Clovers : 197
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3230-k-a-l-i-s-t-a-v-e-n-g-e-r-b-e-r-g-dans-un-coeur-trouble-par-le-souvenir-il-n-y-a-pas-de-place-pour-l-esperance http://lttp.forumactif.org/t3311-kalista-en-recherche-d-emploi-a http://lttp.forumactif.org/t3312-kalista-dispo
MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   30.09.17 17:45

La demoiselle ne s'attendait pas croiser Oisin, c'est toujours sympa de voir une tête qu'on connaît, même si elle ne peut pas vraiment le prétendre le connaître parfaitement. Le pauvre se sentit sale face à elle qui sortait fraîchement de la douche, ceci la fit légèrement rire, il n'avait vraiment pas à s'en faire. C'est une salle de sport, non ? Alors, les gens tout dégoulinants et transpirants ça n'a rien de choquant. "Ne t'en fais pas, je ne vais pas te juger par que tu viens de transpirer en faisant du sport. Il y a même pas dix minutes, j'étais dans le même état !" le rassure-t-elle avec son joli sourire.

Kalista n'était pas la seule à venir reprendre des forces ici, bien qu'elle ne prenait qu'un soda pour le moment, elle préférait manger chez elle. Son ami lui proposa de lui offrir autre chose, mais elle secoua la tête négativement pour confirmer qu'elle avait bien assez de son coca. Lui se prit des barres énergétiques qu'il ne tarda pas à dévorer. "Longue journée + sport, je comprends que tu puisses être affamé !" Le jeune homme s'inquiéta de savoir si elle était allée courir en lui disant qu'en ce moment c'était un peu craignos à cause de plusieurs agressions. Bizarrement, ça ne lui semble pas vraiment étranger ici. Ce n'est pas pour autant que ça lui fait peur. "Je ferai attention, merci pour l'info !" assure-t-elle en pensant à sa proposition. "Tu veux vraiment me transformer en machine de combat ! Hum...pourquoi pas, j'ai toujours rêvé de pouvoir mettre une raclée à quelqu'un !" dit-elle sur le ton de l'humour. Avant qu'elle puisse battre un homme, il lui faudra un peu d'entraînement, mais elle sait que c'est possible. Le simple fait qu'il puisse ne pas s'attendre à ce qu'une femme sache se défendre, c'est un gros avantage. "Monsieur l'affamé... que dis tu, d'aller manger un bout ailleurs ! Je te laisse dix minutes top chrono pour qu'il aille prendre ta douche !" propose-t-elle en montrant sa montre pour montrer que le chrono était déjà en route. Il pouvait refuser, mais elle ne voit pas trop pourquoi il le ferait. S'il a faim, à quoi bon refuser un petit restaurant avec une jolie et gentille demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   08.10.17 10:53


Oisín sourit et inclina légèrement la tête dans la direction de la jeune femme lorsqu’elle lui affirma que son état ne la dérangeait pas. A vrai dire, ils étaient tous les deux dans un club de fitness, il ne fallait pas s’attendre à beaucoup mieux que ce qu’il pouvait offrir. Toujours est-il que maintenant qu’il venait d’inhaler cette barre énergétique, il se sentait mieux, il sentait aussi que son humeur redevenait plus tolérable. Il allait maintenant pouvoir attendre d’être de retour chez lui pour manger, la crise avait été évitée. Il n’aurait pas su trouver le point d’origine, mais il avait ce besoin, quasi constant, de manger, ou grignoter quelque chose. C’était une des raisons pour lesquelles il passait autant de temps à faire du sport…
Oisín était incapable de se souvenir s’il lui avait dit qu’il était flic. Ce n’était pas quelque chose qu’il criait sous les toits, mais ce n’était pas non plus quelque chose qu’il cherchait à cacher. Il était fier d’être un vétéran, et il était tout aussi fier de faire partie de la police. Certains pouvaient l’insulter, l’appeler traitre, quelqu’un qui balançais sur ses propres collègues, mais il ne voyait pas ou était le mal à essayer de supprimer la corruption et les flics véreux. Loin de là. Toujours est-il qu’il ne pensait pas le lui avoir dit, mais qu’il ne voyait absolument aucun mal à prévenir Kalista, lui conseillant l’attention et la précaution. Les rues n’étaient pas sûres, les attaques étaient imprévisibles, et une jeune femme qui courrait, seule, présentait le profil parfait d’un potentielle victime. « Pas en machine de combat non… Mais il y a suffisamment de cas d’agression comme ça. Il est toujours prudent de savoir se défendre. Un bon coup de poing, bien placé, et beaucoup de soucis peuvent être évités ». Parfois il suffisait même de montrer qu’on était prêt à se défendre pour que la situation se dissolve. Mais ce n’était pas le moment de rentrer dans les détails. La proposition qu’elle venait de faire le laissa muet pendant quelques instants, alors que ces sourcils se haussaient sous l’effet de la surprise. Ils ne se connaissaient pas plus que cela, et jamais il n’avait été face à pareil situation. Il finit par se ressaisir et sourire. « Toirdhealbhach Oisín O’Conaill ne refuse jamais une invitation à manger. Jamais, ce serait un sacrilège. Encore moins en aussi bonne compagnie. Je me dépêche. » Il lui sourit à nouveau et se tourna, reprenant la direction des vestiaires. « Et ne pars pas en mon absence ! » Dix minutes plus tard, il était de retour, nettement plus frais. « Je vous suis, gente demoiselle, emmenez-moi là où la nourriture est ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalista Vengerberg
LTTP Member



Statut : Célibataire
Origines : Indienne
Pseudo : Nono
❖ CELEBRITE : Priyanka Chopra
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Nono
❖ PIEGE DEPUIS : 11/07/2017
Clovers : 197
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3230-k-a-l-i-s-t-a-v-e-n-g-e-r-b-e-r-g-dans-un-coeur-trouble-par-le-souvenir-il-n-y-a-pas-de-place-pour-l-esperance http://lttp.forumactif.org/t3311-kalista-en-recherche-d-emploi-a http://lttp.forumactif.org/t3312-kalista-dispo
MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   11.10.17 0:20

Ce qui est bien avec le jeune homme, c'est qu'elle arrive à plaisanter assez facilement avec lui, tout en oubliant son passé. En fait, il faut bien qu'elle avance, même dans ce pays étranger où elle ne devrait pas être. Et puis, c'est important de faire des rencontres et d'avoir quelques amis dans son répertoire. La demoiselle était contente qu'il soit toujours d'accord pour lui apprendre à se battre. En Inde, elle n'a jamais appris à se battre. Certes, il lui arrivait de se battre avec son meilleur ami, mais c'était des chamailleries, des faux combats sans la moindre classe et souvent c'est elle qui finissait par terre ou à l'eau. Apprendre pour de vrai ça peut être cool et le côté défouloir va sûrement lui plaire. Kali ne deviendra pas le futur Terminator, mais elle devrait être capable de réagir et frapper au bon endroit pour avoir au moins le temps de fuir si jamais elle se fait un jour attaquer, ce qui elle espère, n'arrivera jamais. "Dans ce cas, on a plus qu'à mettre au point cet entraînement particulier !" s'exclame t-elle avec enthousiasme.

L'heure n'étant plus vraiment à s'entraîner ni pour lui, ni pour elle, la demoiselle proposa d'aller manger. Elle avait envie de manger et cuisiner n'avait rien de tentant. C'est pourquoi un restaurant pouvait être sympathique, d'autant plus si elle n'est pas seule. Visiblement, elle venait de faire une proposition du tonnerre, car Oisin était des plus emballés. Ceci la fit doucement rien, elle n'aurait pas pu mieux faire. Ainsi, il s'en alla faire sa douche dans le temps imparti lui étant donné. Miss Vengerberg resta dans le coin, entamant son soda et lisant un magasine qui traînait dans le coin. Un truc sur le fitness, ce n'était pas vraiment son genre de lecture, même si elle est sportive. De manière générale, elle préfère les romans, les thriller, les trucs super sombres et glauque et parfois ce qui est étrange voir totalement expérimental. Le temps passa rapidement, elle ne se rendit même pas compte que le jeune homme était de retour. Ce n'est que quand sa voix ce fit entendre à côté d'elle que sa tête se leva de ce qu'elle lisait pour le regarder. "Très bien, dans ce cas, let's go !" Sans attendre, elle passa devant et ouvrit le chemin. "Comment est tu venues ici ? En voiture ou à pied ? Pour ma part, je n'ai pas de véhicule..." La demoiselle dit ça, car elle ne risque pas de l'emmener bien loin sans une voiture. Mais au pire, il lui semble qu'il y a quelques restaurants dans les rues alentour, mais le choix est vraiment réduit. "Ton estomac a un désir particulier en ce qui concerne la nourriture qu'il souhaite manger ?" demande-t-elle en souriant tout en pointant du doigt le ventre de Oisin, comme si c'était ce dernier qui allait choisir le type de restaurant où ils vont finir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   29.10.17 8:25


Il l’aimait bien cette jeune femme. Il se connaissait, et il savait qu’il pouvait, et était, un peu lourd, mais il n’insistait que très rarement. Avec elle, il insistait. Certes, une des raisons pour insister autant était pour passer plus de temps avec elle, et l’objectif final était clair. Mais il insistait aussi parce qu’il avait l’impression qu’il devait le faire. Il sentait qu’il avait comme le devoir d’apprendre quelques techniques de défense à cette femme. Pas qu’elle avait l’air en danger, même s’il pouvait lire un voile de fragilité sous ces apparences. Il en connaissait d’autres comme ça. Il en avait épousé une, l’autre était né sous le même toit que lui. Kalista fini par accepter son offre, et de ce qu’il pouvait entendre, elle avait l’air assez enthousiaste. Tant mieux. Le jeune homme sourit légèrement et retourna dans les vestiaires qu’il venait à peine de quitter.
Il devait reconnaître que prendre une douche avait ses avantages. Beaucoup d’avantages. De un, il se sentait mieux, et de deux, il se sentait maintenant plus apte à faire face à Kalista, on n’était jamais à son avantage après une session assez intense de sport. Il lui sourit d’ailleurs, maintenant qu’il était de retour face à elle. La barre protéinée qu’il avait dévorée il y a quelques minutes à peine ne faisait absolument plus effet, et sa faim légendaire pointait à nouveau le bout de son nez, signe qu’il était temps pour eux d’y aller, chose que venait de confirmer la demoiselle qui lui emboîtait déjà le pas. « J’ai laissé ma voiture au poste… Yen a pour plus de quinze minutes de marche… Je ne pense pas que ça en vaille vraiment la peine… Et puis, on est dans Smithfield, c’est pas les restos qui manquent quand on sait où aller. Je savais que mes années de fac et mes permissions me serviraient un jour à quelque chose ! » Il avait pas mal traîner dans les rues de Dublin lorsqu’il était étudiant et lorsque son ex-femme et lui passaient quelques jours dans la capitale. Les choses avaient pas mal changées, mais beaucoup restaient les même. Il ne réussit pas a1 s’empêcher de rigoler lorsqu’elle pointa vers son estomac. « Si je l’écoutais j’avalerais n’importe quoi. J’essaye de limiter mes décisions concernant la nourriture à mon cerveau… Je mange de tout, pour ça je ne suis pas compliqué. » Pour d’autres chose, c’était une autre histoire. Il réfléchit un instant. « Si tu es prête à marcher quelques minutes il y a un pub assez sympa. » L’endroit était loin d’être prétentieux, mais la nourriture était bonne, et surtout c’était loin du Roadhouse. Ce n’était pas le soir, ni la compagnie, pour aller traîner au milieu des bikers. « Si la gastronomie typiquement irlandaise n’est pas ton truc, on traverse le pont et on retourne dans Temple bar, là on est sûr de trouver quelque chose. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalista Vengerberg
LTTP Member



Statut : Célibataire
Origines : Indienne
Pseudo : Nono
❖ CELEBRITE : Priyanka Chopra
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Nono
❖ PIEGE DEPUIS : 11/07/2017
Clovers : 197
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3230-k-a-l-i-s-t-a-v-e-n-g-e-r-b-e-r-g-dans-un-coeur-trouble-par-le-souvenir-il-n-y-a-pas-de-place-pour-l-esperance http://lttp.forumactif.org/t3311-kalista-en-recherche-d-emploi-a http://lttp.forumactif.org/t3312-kalista-dispo
MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   06.11.17 0:17

L'heure de dire au revoir à la salle de sport était venue. Adieu les corps musclés et transpirant et cette douce odeur de transpiration qui prend au nez les nouveaux arrivants. Là, c'était le moment de se détendre autour d'un verre et surtout d'un bon repas pour reprendre des forces après avoir perdu des calories sur les différentes machines de tortures présentes dans ce club de sport. De fait qu'elle soit ici depuis assez peu de temps, elle ne connaît pas encore très bien la ville et surtout elle ne possède pas une voiture pour se déplacer. C'est trop coûteux et les jobs qu'elle avait jusque là lui permettait de survivre un minimum. Une grosse partie du salaire partait dans le loyer de son appartement. Si elle trouve mieux, elle pourra s'envisager de trouver un véhicule d'occasion. Cette simple idée ferait certainement crier ses parents, eux qui ne roulent qu'en voiture de luxe. En même temps, la voir dans un petit appartement ne leur plairaient sûrement pas. De toute manière, à l'heure qu'il est, ils ont sûrement renié leur fille. Quoi que... c'est plutôt elle qui a renié sa famille en quittant l'Inde sans rien dire à personne. La jeune femme a tout fait pour ne pas laisser de traces. Tout ce qui était arrivé c'est de leur faute. Une famille riche qui se sent obligé de marier sa fille chérie à un fils d'une autre famille riche, tout ça pour avoir toujours plus de puissance et de richesse. L'argent ne fait pas le bonheur, c'est une vérité, du moins ça l'est pour Kalista. Son seul désir était de vivre avec l'homme qu'elle aimait...

Son comparse n'avait pas sa voiture non plus, ce qui finalement n'était pas bien grave. Le coin regorgeait d'enseigne, donc ils devraient trouver chaussure à leur pied. "Dans ce cas, je vous laisse faire le guide, je suis loin de connaître le coin comme ma poche !" Elle n'a pas encore abordé avec lui le fait qu'elle vient d'ailleurs, mais il doit facilement le deviner vu qu'elle n'a pas un faciès typiquement Irlandais. Mais sa parfaite maîtrise de l'anglais peut tout de même porter à confusion. Concernant ce qu'il voudrait manger, Oisin ne semble pas bien difficile, il lui proposa d'ailleurs d'aller dans un pub. "C'est parfait ! Allons là-bas ! Au moins, je vais découvrir quelque chose ce soir, confit-elle avec le sourire aux lèvres. Malgré tout, il avait peur que la cuisine Irlandaise ne soit pas à son goût, qu'il se rassure, elle est capable de goûter de tout. Dans la vie, il faut savoir tester différentes nourritures de toutes origines. "Allons dans le pub que tu as parlé. Si ce n'est pas bon... et bien tu pourras te sentir coupable !" Oui, elle se montre un brin taquine, même si elle ne le connaît pas énormément. Mais la distance est une chose qu'elle n'aime pas tant que ça. Et puis, il faut bien se faire des amis, autant être naturelle et elle-même plutôt que d'afficher une Kalista qui ne lui ressemble pas.

Pendant quelques minutes, ils marchent jusqu'à l'endroit dont il avait parlé. A voir, ça ne paye pas de mine, mais il y a énormément d'endroit comme ça ici. Quand la porte s'ouvre c'est un tout autre monde à l'intérieur. De la musique typique Irlandaise passe en fond sonore, il y a des gens riant très fort, des chopes qui tintent les unes contres les autres et l'odeur de la nourriture qui flotte dans l'air. Ceci lui rappellerait presque un peu son pays et les grandes fêtes qui peuvent y avoir lieux, comme celle où tout le monde ce jettent de la poudre de couleurs. "C'est intéressant comme endroit ! J'aime cette ambiance." Toujours le sourire aux lèvres, elle suit une serveuse qui les emmènent à une petite table et leur demande ce qu'ils désirent boire dans un premier temps. Une bière semble de rigueur vue l'endroit, mais vu le nombre et type de bières différentes qui existent, elle ne sait pas vraiment quoi choisir. "Je veux goûter votre meilleure bière !" Autant voir ce qu'elle vaut, les autres elle aura toujours l'occasion de les tester. La serveuse s'en va avec leur commande et leur rapportera la carte en même temps que leurs boissons, ce qui leur laisse un peu de temps pour discuter. "Tu viens souvent ici ?" demande Kali histoire de lancer la conversation.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   13.11.17 5:54


Pour tout avouer, Oisìn avait la flemme. Il avait la flemme de traverser le pont, que ce soit pour aller au Temple, ou pour aller récupérer sa voiture, afin d’y trouver un restaurant. C’était stupide, s’il compter rentrer chez lui il allait devoir le faire dans tous les cas, mais pour manger, il en avait la flemme. Où était-ce qu’il était si affamé que l’idée de marcher autant, et surtout d’attendre, avant la promesse parfaite de nourriture, l’agaçait. Comme il venait de le dire, Smithfield pouvait être une véritable mine d’or, lorsque l’on savait où regarder, et il avait passé plusieurs années à regarder, seul, ou avec sa femme. Bizarrement, depuis qu’il était divorcé, il fouillait beaucoup moins qu’il n’avait pu le faire. Il avait ses habitudes maintenant. Peut-être était-ce le divorce, peut-être était-ce l’âge, il n’en savait rien. Heureusement pour lui, Kalista approuva son idée et il put mettre de côté cette marche interminable les faisant passer au-dessus de l’eau. « Tu sais…. Il m’en faudrait beaucoup plus pour me faire sentir coupable. Vraiment beaucoup plus. »
Le jeune homme s’installa un demi pas devant elle, prenant de ce fait la responsabilité de les mener jusqu’au pub, laissant derrière eux l’atmosphère légèrement moite de la salle de sport. En franchissant la porte, les conduisant dans la fraicheur de la nuit irlandaise, il prit un instant pour apprécier le silence, ou tout du moins l’absence de musique. Il ne fallait pas croire qu’il n’aimait pas la musique, au contraire, il n’aimait juste pas ce que les clubs de sport passaient. Ces musiques électroniques, sans âme, et sans intérêt. « Je ne sais pas pour toi, mais la musique qu’il passe là-dedans me fou toujours un vieux mal de crane quand j’en sors… » Puis il laissa un silence, étrangement confortable, s’installer. La marche n’était pas très longue, la soirée agréable, et la compagnie encore plus, ce qui expliquait peut-être pourquoi le flic affichait un léger sourire sur ses lèvres. Une fois arrivé devant le pub, Oisín releva légèrement la tête afin de regarder les lieux. Rien n’avait changé depuis la dernière fois. Ça ne semblait pas extraordinaire, ce qui en faisait un endroit encore meilleur. Une fois la porte ouverte, la familiarité était encore plus frappante. Oisìn plaça à nouveau sa main sur le bas du dos de Kalista, l’invitant à avancer et à suivre la serveuse qui leur indiquait une table libre. « Pas besoin de me sentir coupable alors ! Content que ça te plaise ! » Il s’installa face à elle, ne pouvant s’empêcher de rire lorsqu’elle demanda la meilleure bière de l’établissement. Si elle s’attendait à autre chose que de la Guinness, elle était au mauvais endroit. Dans le mauvais pays à vrai dire. Rien n’était meilleur qu’une Guinness de tout façon. « À une époque oui…. Je viens d’un village perdu dans le nord du pays, alors quand je suis arrivé ici pour faire mes études… Je suis beaucoup sorti. J’ai fait beaucoup d’endroit, mais c’est toujours ici qu’on revenait. Le lieu est sympa, la nourriture est bonne et pas chère… On ne peut pas demander beaucoup plus que ça ! » Il attrapa sa pinte et la souleva pour trinquer avec elle. Il n’avait pas besoin du menu, il savait ce qu’il voulait. « Tu ne sors pas beaucoup ? » La question était honnête. Il savait qu’elle n’était pas locale, il ne fallait pas être un géni pour s’en rendre compte, mais il ne savait pas quand elle était arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalista Vengerberg
LTTP Member



Statut : Célibataire
Origines : Indienne
Pseudo : Nono
❖ CELEBRITE : Priyanka Chopra
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 221
❖ CRÉDITS : Nono
❖ PIEGE DEPUIS : 11/07/2017
Clovers : 197
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3230-k-a-l-i-s-t-a-v-e-n-g-e-r-b-e-r-g-dans-un-coeur-trouble-par-le-souvenir-il-n-y-a-pas-de-place-pour-l-esperance http://lttp.forumactif.org/t3311-kalista-en-recherche-d-emploi-a http://lttp.forumactif.org/t3312-kalista-dispo
MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   21.11.17 0:40

Le duo s'en alla vers le pub choisi d'un commun accord. De toute manière, ce n'est pas comme si Kali était du genre difficile. Son ventre voulait juste manger, alors un McDo aurait tout aussi bien pu faire l'affaire... Quoi que... elle n'est pas vraiment fan de ce genre de nourriture. Autant profiter de ce qu'il y a de local, ce n'est pas comme si elle allait tous les jours dans les pubs. La plupart du temps, elle mange chez elle ou commande et se fait livrer directement. Même s'ils ne parlaient pas tout le temps durant ce court trajet ce n'était pas bien grave, ça n'avait rien d'un silence pesant et gênant. Au contraire, à marcher à côté de lui sans rien dire, elle se sentait plutôt bien. C'est peut-être le fait d'avoir un peu de compagnie et de se sociabiliser. Non pas qu'elle ne soit pas sociable, mais ici c'est loin d'être facile d'avoir un contact avec les locaux.

Ils finirent par arriver au pub et y entrer sans trop attendre. A quoi bon rester dehors ! C'était un endroit typique comme on peut seulement en trouver en Irlande. Quiconque voudrait recréer ça ailleurs n'aurait pas la moindre chance d'y parvenir. Elle se laissa guider à une table, à la fois par la serveuse et par son ami qui n'hésita pas à poser sa main dans le dos de la jeune femme. Peut-être qu'une autre femme aurait pu ne pas aimer. Elle aurait très bien lui faire retirer sa main, mais elle n'en fit rien. Se laissant faire, car avoir de la compagnie, ce n'est pas toujours désagréable.

Une fois la commande prise, le moment de discuter fut de retour. Cela serait tout de même vraiment dommage de rester dans un silence. C'est pour ça qu'elle posa une première question, histoire d'en savoir un peu plus sur le jeune homme, sans pour autant en demander trop. Elle comprenait sa réponse et les raisons qui peuvent le pousser à revenir dans le coin. Le lieu et charmant, pour ce qui est de la nourriture, elle va bientôt pouvoir juger si oui ou non elle est bonne. Le menu était d'ailleurs posé sur la table, ce qui lui permit de le prendre pour le regarder un peu plus en profondeur et se faire une idée du genre de plat qu'on pourrait lui servir. Ce qui est certain, c'est que c'est totalement différent de ce qu'elle pouvait manger en Inde. En même temps, les deux cultures sont totalement différentes. "Je ne crois pas tout connaître. Si tu es un habitué, qu'est-ce que tu me conseillerais de prendre ?" demande t-elle en lui tendant le menu du pub. Quant à sa question, elle haussa les épaules. Quelque part, elle aimerait sortir plus, mais elle ne connaît pas grand monde et sortir seule veut souvent dire se faire aborder et elle n'a pas envie d'être dragué par n'importe qui à longueur de soirée. "Pas trop. Je ne connais pas grand monde et les rares endroits que j'ai fréquenté, je tombe toujours sur des gros lourds qui viennent me draguer. Alors, j'ai tendance à fuir les sorties pour le moment... Et puis, je n'avais peut-être pas trop le moral à sortir." Son histoire est assez récente, cette rupture violente à cause d'une simple erreur. C'est quelque chose qui l'a profondément touché et blessé. On ne peut pas effacer son premier amour comme ça, encore moins quand c'était l'amour de sa vie. A croire qu'elle s'était trompée. "Ce n'est pas trop risqué pour un policier de sortir ? T'as jamais eu de problème ?" demande t-elle par simple curiosité. Il se peut que les pub du coin soient fréquentés par des gars qu'il a pu arrêté et ça pourrait causer des ennuis. Après, elle a peut être vu trop de film américain et s'imagine des choses qui n'arrivent jamais dans la réalité.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bad moon rising - PV Kalista   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad moon rising - PV Kalista
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CLOS] [Harper/Wes/Leslie] Bad Moon Rising
» Bad moon rising - PV Nao
» CNN: Food prices rising across the world
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: this is dublin :: Smithfield village :: Old Stories-
Sauter vers: