AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

first day of our lives ☾ LISBETH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Alec Korvac
LTTP Member

❖ STATUT : célibataire
❖ ORIGINES : irlandaises; Alec est un enfant de Cork.
❖ pseudo : aeternus.
❖ CELEBRITE : Tom Hardy
❖ AGE : 25
❖ MESSAGES : 48
❖ CRÉDITS : babine@bazzart ; thardyhunt@tumblr
❖ PIEGE DEPUIS : 24/08/2017
❖ Clovers : 69
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3627-you-shoud-be-afraid-of-the-bear-alec http://lttp.forumactif.org/t3707-alec-proprietaire-du-roadhouse- http://lttp.forumactif.org/t3708-alec-rp-book
MessageSujet: first day of our lives ☾ LISBETH   03.10.17 0:11


Lisbeth & Alec

when you feel my heat, look into my eyes, it’s where my demons hide. don’t get too close, it’s dark inside.




Dans un coin de la salle, il observait. Ses yeux se promenaient sur chaque client, analysant attentivement chacun de leur geste. Isolé avec sa bière, il ne partageait pas la frénésie de la soirée. La musique cognait sur ses tempes, sans qu'il ne l'entende. Il était trop tard, ses invités avaient trop bu, et certains étaient trop jeunes. Premiers pas dans le monde des adultes, déterminant pour la suite. Bien se faire voir, être le plus fort : il se souvient avoir été comme ça, lui aussi. Un petit con orgueilleux qui refusait les règles, se noyait dans l'alcool et se réveillait dans des bras qui n'étaient jamais les siens. Un petit con orgueilleux, comme cet imbécile qui draguait trop lourdement son employée depuis une trentaine de minute. Alec n'attendait qu'une chose : qu'il dépasse les bornes. Il avait l'habitude, de ce genre de situation. Il l'avait l'habitude, de ce genre de salaud. Il en avait vu d'autre, des pires, des comme lui. Ce genre de scène faisait parti du jeu : mais il restait sur ses gardes, prêt à agir à n'importe quel moment. Alec faisait parti des honnêtes propriétaires qui refusaient qu'on touche à un cheveu de leur personnel. Ici, les filles étaient serveuses. Elles ne dansaient pas, elles ne se vendaient pas. « Fous-moi la paix maintenant, tu veux ? » Il n'avait fallu que quelques minutes pour qu'il commence à avoir des gestes déplacés envers la jolie serveuse. Jusqu'à ce qu'il lui attrape le poignet, l'obligeant à rester devant lui. S'en était trop pour le géant. « Qu'est ce que tu ne comprends pas dans la phrase « fous-moi la paix », tête de con ? » Il s'était approché de lui, lentement. « Hein ? Tu vas répondre, abruti ? » Il s'approchait, toujours plus. Jusqu'à pousser le merdeux, le voir baisser la tête. « T'as bouffé ta langue ? T'as des couilles devant la demoiselle mais pas devant moi ? Tu es chez moi ici. Chez moi. » Et son coup était parti. Le merdeux s'était brisé la main sur l'arcade du titan, dont le visage s'était assombri. Autour d'eux, tout s'était arrêté. Peut-être parce que personne ne croyait qu'un mioche de soixante-quinze kilos avait écrasé son poing sur le visage d'un géant de près de deux mètres. « Pauvre con. » Dans sa fureur, il n'avait pas vu la lame. Il s'était contenté de l'attraper par le col, le soulevant du sol avec une aisance impressionnante. Personne n'avait vu la lame. C'était un môme, après tout. Et puis des cris, de l'agitation : sans même qu'il ne comprenne, la lame avait traversé la peau de son ventre. Cri de douleur, avant qu'il ne lâche le môme, écroulé au sol. « T'es un homme mort. Entends-moi bien, gamin : t'es un homme mort. » La lame s'était à son tour écrasé sur le sol, visiblement pas plantée assez profondément dans la chaire pour qu'elle y reste logée. Et puis du bruit, la confusion : l'agresseur en avait profité pour décamper, avant d'être rattrapé par d'autres clients du bar. Alec n'avait pas eu le temps de s'occuper son sort ; déjà, il était pris en charge par un de ses serveurs en direction de l'hôpital, sans comprendre ce qui lui était réellement arrivé.

« Mon dieu, vous avez le visage en sang ! » Le regard du géant avait dévisagé la jeune infirmière qui passait dans le couloir. « Vous allez bien, monsieur ? » Il avait répondu par un grognement, tenant une compresse sur l'entaille de son ventre. « Vous... Vous êtes blessés ! Un médecin, un médecin ! » « Calmez-vous. C'est une blessure superficielle. » D'un coup de menton, il indiquait la tache de sang sur son t-shirt. « C'est pas grand chose. J'ai juste besoin qu'on referme ça. C'est pas profond. » La panique se lisait clairement sur le visage de l'employée. « Je vais chercher quelqu... docteur Galka ! Docteur Galka ! J'ai un blessé ici, il saigne beaucoup ! » Lourd soupire du propriétaire du bar. Et puis vient le vertige ; comme un cheval à bascule, il met un pas devant, et puis derrière. Le sang, sans doute. « Monsieur ! » Sa main s'était levée, comme pour la tenir à l'écart. La faire taire. « Je veux juste qu'on me soigne. Rapidement. J'ai à faire. » Il avait fini par relevé la tête, l'ours mal léché. L'orage de ses yeux avait rencontré le calme des siens ; dans cette blouse blanche, elle avait l'air d'un ange. Son visage dégageait quelque chose de nouveau, quelque chose qu'il n'avait jamais connu. La tendresse immense qui émanait de son petit corps le troublait, lui, le géant. Il aurait voulu s'envelopper dans ses bras, juste un instant. « Le docteur va s'occuper de vous, monsieur. Ça va aller ? Nous allons vous conduire au dispensaire. » Sorti de sa rêverie, il avait fusillé la gamine du regard. Péniblement, il l'avait suivi, avant de s'installer sur la petite table d'infirmerie. Son regard s'était posé sur l'ange en face de lui, avant de venir essuyer son arcade ensanglantée d'un revers de main. « Je suis un peu pressé... » Il plisse les yeux une seconde, avant de soupirer lourdement. « Mademoiselle Galka. » Choses dites : même face à un adorable bonbon, il restait aussi rude que d'habitude.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
 
first day of our lives ☾ LISBETH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crownless [PV Lisbeth]
» Vous avez vu les éléphants roses derrière vous, M'dame Lisbeth ? {PV}
» Escapade en bord de mer[PV Lisbeth Blomqvist]
» Lisbeth De la Rose. /alias/ La Rose du Millénium.
» Lisbeth link's ☮_Si tu bois trop d'alcool, tu es alcoolique. Et si tu bois trop d'Fanta, tu es Fantastique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: Dublin :: Temple bar :: SJ Hospital-
Sauter vers: