AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Alek&danny - more than friends. but less than a relation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Danny Sloan
Fondatrice



Statut : s'est encore fourvoyé. Aimerait que tout s'arrête.
Origines : Italienne née à Rome, élevée ( enfin bref) à seattle.
Relations : Kieran -père le son fils & sa fille
Alek - tu sais plus où t'en es mais t'es là.
Isa - une amie.
-Rogan - la moitié de toi. celui qui t'as sauva la vie ya des années.
Logan - ton ex mais que t'as pas oublié
Is, - celle qui partage souvent un lit, ou un jacuzzi avec toi.
Wyatt - ami et fuck budy
Si jvous ai oublié sonnez moi les cloches.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : josephine skriver
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1581
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 04/11/2016
Clovers : 344
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3239-danny-pas-un-pet-d-irlandais-dans-la-madame-et-elle-vous-zut http://lttp.forumactif.org/t3241-danny-maman-5-7-mois-celibatair http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   04.10.17 23:36

Je ris de la réponse d’isa et je me fais la malle aussi vite, ils sont en famille et j’ai pas très envie de m'appesantir par là. Je laisse les gamins au passage au père qui s’est octroyé un voyage récemment, c’est de bonne guerre. J’ai rejoins Alek et je regards d’un mauvais oeil le type qui se pointe. C’est une blague ? Il me dit un truc, Alek, mais je regarde le type avancer. - Je rêve ou Luca Lynch vient de débarquer ? Ce type me fout la trouille sérieux. - Je reportes ton attention sur Alek aussitôt. Il a dit quoi déjà ? Ah oui. - Ouais, je crois que ça devient un peu trop pour moi… Je sms Kieran. Et ouais j’ai quelqu’un à me foue sous la dent. - Et je me mets sur la pointe des pieds. Je souris, mes lèvres se posent sur lui, jveux oublier la dispute avec Mac, jveux oublier les sms, tout, qu’il y a un taré qui pourrait tous nous buter. Je tremble presque et je me cale contre lui. - Tu sais quoi, viens on se barre. Je reste pas là. Ca me tue que les petits soient là. Il se prend pour qui ce con. Attend qu'il s’en aille si tu veux parler à Ian, moi je l’approche pas. - que tu dis en te serrant contre lui. Tu fronces les sourcil quand tu le vois bouger au contact. - Je rêve ou ? - Et tu soulèves son t-shirt et manque de crier. - Alek c’est quoi ce bordel ? On s’en va et tu vas m’expliquer. - Tu le tires par la main et l’emmène vers sa moto. Tu chopes son deuxième casque, attend qu’il se place et tu grimpes derrière, pour aller chez lui. Il ouvre et tu rentres comme une furie et lui vires son t-shirt, et pas pour un jeu. - T’as vu la taille de ce bleu ? Tu t’es battu ? c’est ça ton oeil ? - Que je dis en passant mon doigt sur l’arcade doucement. J’ai beau juste faire mumuse, je tiens à Alej tout de même, c’est pas n’importe qui. Et t’aime pas qu’il puisse être une des victimes du moment. D'ailleurs tu ôtes ta vest et on y voit le bandage que tu as au bras et la trace nette sur ton front, sur le côté. La réaction de Rogan était significative, tu te demandes ce qu’il va dire, Alek.


@Alek Mulrooney
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   06.10.17 0:45

Tu vois de plus en plus de tête qui ne te reviennent pas et tu cherches une excuse pour te barrer alors que tu viens juste d’arriver. Personne ne t’en tiendra rigueur de toute façon, après tout tu faisais ce que tu voulais. Tu écoutes à peine Dany, tu deviens ultra méfiant d’un coup et tout chez toi le trahit. Ta mâchoire se crispe comme tes poings et le sang commence à quitter ton visage. Puis tu sens ses lèvres sur ta peau et ça a le don de te calmer un peu. Tu inspires doucement et ton attention se reporte sur Danny et tu acquiesces. Elle veut se barrer elle aussi, tu n’aurais pas demandé mieux. “Allez viens, pas la peine de perdre notre temps ici et Ian comprendra de toute façon” T’étais plus le gamin qui avait besoin de la permission pour sortir de table. Tu te crispes pourtant quand Danny se presse contre toi. L’hématome qui te faisait souffrir était toujours là et toujours aussi douloureux. Tu demandes même si tu n’as pas des côtes fêlées, mais ça c’est rien, ça guérit tout seul. Et là voilà qui commence à taper un scandale après avoir soulever ton t-shirt. Tu le rabaisses en grognant. Tu étais loin d’être pudique mais ce n’était pas l’endroit pour montrer à toute la communauté que tu t’étais fais tabasser. Tu te mets alors à râler lorsqu’elle te traîne vers ta moto. Cette fille allait te rendre chèvre, elle ne perdait jamais une occasion pour te taper sur les nerfs mais au moins on ne s’ennuyait jamais avec elle. Elle ne te laisse pas le choix, te mets souvent au pied du mur et bizarrement tu aimes ça. Vous êtes vite rendus chez toi et tu te retrouves vite sans t-shirt et vu le regard qu’elle te lance, tu comprends qu’elle ne rigole pas. “Je suis pas contre l’idée que tu me déshabilles sauvagement mais…” tu commences en riant légèrement avant de t’arrêter et de lui saisir le main qui effleurait ton flanc. Tu n’étais pas contre les caresses, mais ça, non. Il ne voulait pas de pitié. Elle allait déjà comprendre qu’il s’était fait tabasser et c’était suffisant pour lui. Il ne supportait pas l’idée qu’il passe pour un lâche, un couard. “C’est rien… lâche-moi” tu soupires, agacé. Tu n’étais pas agacé par elle mais par la situation. La position de faiblesse, t’aimais pas ça. Tu voulais pas te montrer dur avec elle, elle le méritait pas mais elle entrait dans une zone que tu ne préférais pas qu’elle franchisse. Mais peu importe tu l’observes enlever sa veste et remarque son bandage et une trace sur le front que tu n’avais pas encore vu. Tu fronces les sourcils. “Qu’est ce que tu as ? Ce bandage et cette marque sur le front ?” Elle s’était faite agressée elle aussi ? Cette idée ne te plaisais pas du tout et ton sentiment de faiblesse disparaît tout à fait pour laisser place à ton instinct de pur mâle protecteur. Elle avait beau être plus jeune et chiante au possible, tu t’inquiétais pour elle même si tu te gardais bien de le dire. Ils baisaient, d’accord, mais ils parlaient aussi, ça leur arrivait. “Danny ?” Tu voulais des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
Fondatrice



Statut : s'est encore fourvoyé. Aimerait que tout s'arrête.
Origines : Italienne née à Rome, élevée ( enfin bref) à seattle.
Relations : Kieran -père le son fils & sa fille
Alek - tu sais plus où t'en es mais t'es là.
Isa - une amie.
-Rogan - la moitié de toi. celui qui t'as sauva la vie ya des années.
Logan - ton ex mais que t'as pas oublié
Is, - celle qui partage souvent un lit, ou un jacuzzi avec toi.
Wyatt - ami et fuck budy
Si jvous ai oublié sonnez moi les cloches.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : josephine skriver
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1581
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 04/11/2016
Clovers : 344
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3239-danny-pas-un-pet-d-irlandais-dans-la-madame-et-elle-vous-zut http://lttp.forumactif.org/t3241-danny-maman-5-7-mois-celibatair http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   06.10.17 0:54

Tu comprends vite ce qu’il s’est passé sauf qu’il aime pas etre en position de faiblesse alors il râle, il est un peu agressif. Tu sais pourquoi. Tu sais comment il fonctionne, c’est pas nouveau, mais t’aimes pas du tout l’idée qu’on ait pu abimer ton ami. Il voit enfin tes blessures et tu comprends aussi sec que t’es dans la merde. qu’il va faire un et un et vouloir en parler. Un art que les hommes maîtrisent a priori. C’est pas grave si c’est eux, ça l’est si c’est toi. Il demande de but en blanc ce qu’il s’est passé. - Accident de moto. enfin, provoqué. avec le type que jme suis tapé, le flic tu sais. Il sortait de l’hosto et on s’est fait exploser. J’ai presque rien.. - Ca tirait en fait, ça t’empêchait un peu de dormir mais plus parce qu’il était arrivé un truc à toi et mac. Il insiste. Tu souris et tu t’approches de lui. - Tu me parles de ce qu’il ya sur ton joli torse, du fait que tu as peut être une côte fêlée ou deux voire pétés et que t’es pas allé à l’hosto, ce qu’il a pu se passer et je te parlerais de pourquoi j’ai une cicatrice en préparation. donnant donnant, tu sais comme moi que j’aime pas plu en parler. - T’es chiante tu le sais, tu cherches la mere mais en vrai tu utilises ça parce que ça t'inquiète toutes ces agressions. Kieran, Alek, ça suffit, tu en pouvais plus et ton année passée t’avait rendue dingue, tu perdrais personne point. Tu t’assieds sur son canapé et ôte ton haut, sait ton jamais que ça le motive. Tu as la dalle, tu as envie de discuter mais devant un bon repas. Tu le regardes avec tes ptits yeux de biche et tu souris. - J’ai faim. D’abord on mange. Ou en même temps. - Tu sais qu’il a la dalle aussi, vous avez pas touché au buffet. Alors tu lui files du fric pour participer, pas toute la somme, il va te dire qu’il fait pas la quête et qu’il est pas mediant. Tu regardes partir son cul, heu alek et tu te laisse tomber sur le canapé de nouveau. Tu sens ton téléphone vibrer et tu l’attrapes te disant que peut être, Mac a changé d’avis. Mais c’est un tout autre sms que tu lis. Pour lui, c’est pas possible, tu avais raison qu'il dit, tu n’es pas pour lui. Tu venais de lui avouer ton viol, en détail, de lui confier tes peurs tes angoisses. ou rien. Une deuxième fois on te faisait comprendre l'inutilité de faire confiance, d’y croire. Tu poses le téléphone sur la table. Te lèves, presque mécanique et va te prendre une douche. Tu sors, nue, et tu observe son évier. Tu touches ses affaires, une par une. Tu prends son rasoir, le regardes sous toutes ses coutures. Tu le poses sur ta peau et te coupe, légèrement. Machinalement tu appuies plus fort. Tu regardes le sang couler. Puis tu coupes dans le bon sens, verticalement. Tu commences à te sentir mal. Faut dire que t’as déjà perdu du sang ya pas très longtemps. Tu t’assieds puis tu tu regardes ton poignet couler le long de ton bras. Tu regardes l’autre, tu pose dessus puis fais de même, tu as moins de force, mais t’es consciente, tu continues de regarder le sang s’écouler, tes problèmes avec. Tu ne réalises rien, tu veux juste que la douleur s’arrête. Tu lâches l’affaire, tu abandonnes. Tu avais l'habitude de te faire mal, fut un temps, mais là c’est une évacuation. Tu finis par te foutre les mains sur la tête, laisser aller tes larmes. Tu hurles. Tu finis par tomber sur le sol, sur le dos, tu regardes le plafond, petit à petit, tu perds la conscience d'être là. Tu es pas partie, mais t’es plus là non plus. Tu entends un bruit, une larme coule et tu te sens partir. Ca y ‘est. Ca fait plus mal. C’est fini ? Tu as envoyé un sms à Rogan, kieran, Alek. Tu auras dis je t’aime.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   06.10.17 1:30

Tes blessures ne comptaient plus tout à fait à l'instant, le simple fait de la voir dans cet état -même si ce n'était que superflu au premier coup d'oeil- tu lui accordais maintenant toute ton attention. Tu étais un mec, certes, mais tu avais une once d'empathie tout de même. Elle reste floue sur les détails et cela ne te surprend même pas, tu ne t'attendais pas à mieux à vrai dire. Tu tiques pourtant quand elle parle de ce flic qu'elle se tape. Ils avaient chacun leur vie et se voyaient pour s'envoyer en l'air, point barre. Mais ça t'agaçais. Danny retourna la situation comme elle savait si bien le faire. "Tu sais que le chantage ça ne marche pas sur moi Danny..." tu étais amusé pourtant et tu lui rends son sourire avant de te détourner d'elle quand tu la vois retirer son haut. Elle se foutait clairement de ta gueule, t'en avais conscience, elle jouait avec tes nerfs dans l'espoir de te faire craquer. Et elle continuait de faire son truc avec ses yeux. Tu lèves les yeux au ciel et râle pour la forme. “Ok, ok, je vais chercher de quoi bouffer.... je fais pas ça pour n’importe qui tu sais ?” Tu prends son fric -que tu n’utiliseras pas et que tu remettras discrètement dans ses affaires- et prend ton t-shirt au passage afin de l’enfiler pour sortir. Tu lui lances un dernier regard avant de quitter l’appartement. Ce qui ne fallait pas faire. T’étais encore tomber dans le panneau. Tu enfourches ta bécane et file tout droit vers l’italien du coin, t’avais la flemme d’y aller à pied et puis tu trouvais toujours un prétexte pour conduire, t’adorais ça. Y avait du monde ce soir, tu supportais pas d’attendre, t’avais faim et tu voulais rentrer chez toi pour en finir avec ce jeu que tu jouais avec Danny depuis le barbecue. C’était presque à toi de commander quand ton portable vibre dans ta poche. Danny. Son message était inquiétant. Ne pas revenir chez moi ? Ca n’avait aucun sens. Je lui réponds rapidement alors que c’était à moi de commander. La serveuse me hurlait presque dessus, je ne l’écoutais plus. T’avais un mauvais pressentiment. Tu appelle Danny, pas de réponse. La serveuse te demande de nouveau ce que tu veux alors tu tournes les talons et rejoint ta moto sans demander ton reste. Tu roules vite pour rentrer chez toi. Très vite. Tu évites les feux, tu prends le chemin le plus rapide, ta conduite est dangereuse mais tu t’en fous. Il te faut pas plus de cinq minutes pour revenir. Tu entres en trombe dans l’appartement et ne la trouve pas sur le canapé où tu l’avais quitté il y a si peu de temps. Tu te serais presque attendu à une blague, mais non. “Danny ?” Ta voix forte trahissait ta soudaine anxiété. Machinalement, tu te diriges vers la salle de bain et tu la trouves là, étendue sur le sol, nue. Mais ce que tu vois en premier c’est le sang. Tu ne vois que ça. Tu retires ta veste et te précipite vers elle cherchant d’où pouvait venir le sang et tu remarques les entailles sur les poignets. “Mais qu’est ce que tu as foutu bordel ?” Ils plaisantaient encore il y a quelques minutes, tu n’arrivais pas à croire à ce que tu voyais. Tu attrapes une serviette propre posée près du lavabo et comprimes les plaies comme tu peux en appuyant de toutes forces. D’après ce que tu voyais, tu n’arrivais pas trop tard mais la situation ne te rassurait pas pour autant. Tu la redresses de façon à la prendre contre toi. Tu la secoues un peu, tentant de la faire réagir mais elle était bien trop faible, voire inconsciente. Tu te sens impuissant et en colère. Pourquoi agir ainsi ? Il avait dû se passer quelque chose pendant ton absence, aussi courte soit elle. Tu te relèves doucement pour attraper des bandages dans le tiroir devant toi avant de la prendre dans tes bras. La serviette était déjà imbibée de sang. Tu l’emmènes sur ton canapé et la déposes là délicatement avant de te dépêcher de t’occuper de ses poignets. Tu fais ton possible pour faire des bandages et tu sers aussi fort que possible pour arrêter les saignements. Le mieux pour elle serait de l’emmener à l’hôpital mais pas sûr qu’elle apprécierait. Une fois terminé, tu les vérifies un par un, ça saigne encore mais le pire est passé. Tu ne peux tout de même pas la laisser avec ces bandages indéfiniment, tu allais devoir appeler les secours. Et te foutre un peu plus dans la merde lorsque tu allais devoir expliquer pourquoi une fille à poil sur ton canapé avait tenté de se trancher les veines. “Tu fais chier Danny” Tu guettes la moindre réaction de sa part et te promets d’appeler les secours si elle ne réagit dans les minutes qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
Fondatrice



Statut : s'est encore fourvoyé. Aimerait que tout s'arrête.
Origines : Italienne née à Rome, élevée ( enfin bref) à seattle.
Relations : Kieran -père le son fils & sa fille
Alek - tu sais plus où t'en es mais t'es là.
Isa - une amie.
-Rogan - la moitié de toi. celui qui t'as sauva la vie ya des années.
Logan - ton ex mais que t'as pas oublié
Is, - celle qui partage souvent un lit, ou un jacuzzi avec toi.
Wyatt - ami et fuck budy
Si jvous ai oublié sonnez moi les cloches.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : josephine skriver
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1581
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 04/11/2016
Clovers : 344
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3239-danny-pas-un-pet-d-irlandais-dans-la-madame-et-elle-vous-zut http://lttp.forumactif.org/t3241-danny-maman-5-7-mois-celibatair http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   06.10.17 1:40

Tu l’as vu arriver, l'espace d’un court instant mais tu as sombré juste après. Quand tu te réveilles tu es sur un lit, blanc et tu te rappelles très bien où tu es. Parce que c’est les mêmes décors que lors de ton accident il ya quelques mois, ou encore récemment. Tu ne sais pas si tu dois être furieuse qu’il ne t’ai pas accordé la paix qu tu demandais tant et reconnaissante de t’avoir récupérée. Tu veux bouger mais la douleur te rappelle à l’ordre et tu te souviens. Tu regardes tes bandages, tu fronces les sourcils. Tu espères qu’il n’a pas appelé Kieran. qu’il ne l’a pas laissé venir. l est là, devant toi et ça te perturbe. Il n’est pas comme d’habitude, il est blanc. Trop blanc. Fatigué, et couvert de sang. Le tien. Pourquoi ne s’est il pas changé? Tu l’ignores. Tu le regardes puis tu te demandes combien de temps s’est écoulé. Tu ne te rappelles pas, tu étais plus là. Des bribes te reviennent. Il t’a porté. Le reste est flou et tu ne comprends rien du tout. Ta tête te fait mal aussi, migraine. - J’ai la dalle. - C’est tout ce que tu es fichue de dire. Comme une idiote qui essaye de pas penser, de pas analyser ni de rationaliser. T’es vivante, et ça ne te plait pas tout à fait. Tu sais pas quoi lui dire et tu ne veux surtout pas parler de ça. Si tu daignes en parler un jour. Le médecin passe et repart, il passera plus tard a priori. Tu vas très bien d’abord. Un peu étourdi et une bonne migraine, un peu mal ailleurs mais tu ne veux pas y songer. - Tu aurais pu te changer Alek. - Que tu lui dis sachant très bien qu’il va pas aimer l’idée que tu lui dise ça, qu’il a a priori eut très peur. Es tu si égoïste ou naïve pour penser qu’il s’en fout si tu n’es plus à ? Que vous soyez là pour vous amuser ou pas ? Es tu stupide ? Il reste humain. - Désolée. Dis j’ai gagné le droit de savoir qui a osé te faire ça et jpeux savoir dans quel état tu m’as laissé ? Tu en pas profité pour te faire soigner ? - Tu t’inquiètes pour lui. Tu viens de tenter de te donner la mort et c’est lui qui t’inquiète. Mais tu as pas eu ta réponse et tu te fous du reste. Tu veux, sans expliquer non plus, qu’il sache, tes raisons. - Mac a rompu un truc qui avait pas commencé. Visiblement je valais pas l’effort. A présent jsuis fixée. c’est bien moi le problème. - Que tu dis tout à coup froide et sèche. Amère. Et chose que tu aurais du taire, chose que tu aurais du éviter, tu le balances tout de même. - Tu aurais dû m’y laisser Alek. Tout était enfin terminé. - Que tu dis, comme si tu venais de commander une pizza. Le médecin revient. - Bonjour. Le ptit ami qui l’a ramené ? Elle a perdu du sang mais pas autant que si vous n’aviez pas tenté de stopper l'hémorragie. elle pourra sortir demain sans problème mais devras manger et boire suffisamment pour retrouver des couleurs. Le reste cicatrisera rapidement. Je vous laisse les anti douleurs ici. - Il ne parle de ce que tu as fait. Il ne dit rien. Tu restes avec la vision d’alek penché sur toi, essayant de l'empêcher de crever. Et tout à coup, tu sais plus quoi penser de lui. ou de ce qu’il a fait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   09.10.17 22:15

T'avais fini par appeler les secours, tu te voyais mal la trimbaler sur ta moto et puis tu voulais qu'elle ait de vrais soins. Tu avais peut-être stopper l’hémorragie mais elle avait perdu beaucoup de sang, elle n'était pas sortie d'affaire pour autant. Tu restes à l'hôpital, dans le couloir près de sa chambre et tu parles quelques instants avec le médecin qui t'avais pris pour son petit-ami. Tu ne relèves pas, après tout cela t'avait permis de rester dans la salle d'attente et même de rentrer dans la chambre pour attendre son réveil. Tu repères son portable dans les affaires que tu avais réussi à ramener et remarqua qu'il y avait plusieurs messages non lus. Tu n'étais pas un fouineur mais tu devais savoir. Tu prends contact avec les deux dernières personnes qu'elle a contacté et tombe sur un autre message. Tu le relis plusieurs fois avant de lancer un regard vers Danny, toujours inconsciente. Tu comprends alors beaucoup de choses et passes une main sur ton visage, tu es fatigué, tu n'as pas dormi depuis un petit moment mais tu ne voulais pas qu'elle se retrouve seule à son réveil, qui sait ce qu'elle ferait ? Tu es dépité, tu n'avais vraiment pas prévu de jouer les bons samaritains ce soir mais tu étais là, à attendre qu'elle se réveille après lui avoir sauver la vie alors qu'elle y avait attenté. Elle allait sûrement te haïr mais tu t'en foutais, tu as suivi ton instinct sur le moment et elle n'aurait pas le droit de te le reprocher. Tu finis par somnoler sur une chaise, dans une position inconfortable et tu finis par la voir se réveiller doucement. Tu te lèves pour lui faire face et l'observe. Elle a faim qu'elle dit. En d'autres circonstances, tu aurais rigolé mais tu n'en avais pas envie là, maintenant. Tu étais fatigué, une douleur lancinante dans le cou et tu attendais des réponses. Tu l'écoutes et tu réagis enfin, peut-être pas de la manière qu'il aurait fallu mais c'est plus fort que toi. Tu lui tournes le dos quelques secondes et ton visage se ferme. Tu étais sale, couvert de sang mais tu t'en foutais, tu étais resté. "Te fous pas de ma gueule Danny... tu crois que j'avais la tête à rentrer pour me changer ?" tu lui dis froidement. Tu le regretterais presque mais elle avait piqué à où il ne fallait pas. Il ne cherchait pas à avoir des remerciements mais quand même. "On est pas là pour parler de moi. On s'en fout des connards qui m'ont tabassé, tu crois pas ?" ta voix s'était légèrement radoucie. Tu n'étais pas égoïste et puis tu n'avais pas envie de parler de ça maintenant. Tu savais qu'elle cherchait un moyen pour retarder la conversation qui allait avoir lieu. Tu secoues pourtant la tête, non tu ne t'étais pas fait soigné, tu n'en éprouvais pas l'utilité, tu étais un grand garçon, tu n'aimais pas qu'on te materne. Finalement, elle parle et tu ne réponds rien sur le moment, tu voulais entendre cette version et pourtant ton poing se serre. Elle avait tort sur toute la ligne, elle se sentait fautive. Ce qu'elle te dit ensuite a le don de te faire relever la tête, tu lui lances un regard mauvais et tu allais répliquer quand le médecin entra dans la chambre. Tu ravales le coup de gueule que tu allais pousser et ronges ton frein, tu voulais qu'il sorte. Tu ne l'écoutes même pas parler et bientôt, il ressort de la pièce et tu t'approches de Danny, tu ne veux pas la ménager, car elle ne t'a pas ménagé en retour en se tranchant les veines dans ton propre appartement. "T'y laisser ? Et te laisser imbiber mon tapis de bain ? Tu sais combien ça coûte un pressing ?" L'ironie était ta meilleure arme, lorsque tu ne savais pas de quelle manière réagir. Tu voulais la faire réagir. Elle t'avait mis en colère, elle t'avait déçu. "Putain Danny, j'étais censé réagir comment en te voyant crever chez moi ?" Tu n'étais pas un enfant de coeur mais la voir sur le sol de ta salle de bain t'avait bien plus remué que tu ne le pensais. "Ce Mac est un connard..." Tu ne le connaissais pas mais tu avais lu toutes ces choses et le fait de voir Danny penser que c'était elle le problème te rendait limite malade. "Te tourner le dos avec ce que tu as subi..." Tu t'arrêtes là car tu ne savais pas quoi ajouter d'autre et tu en avais trop dit. Elle allait comprendre que tu savais les grandes lignes, que tu en savais trop. Mais tu voulais lui enlever cette idée de la tête.
@Danny Sloan
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
Fondatrice



Statut : s'est encore fourvoyé. Aimerait que tout s'arrête.
Origines : Italienne née à Rome, élevée ( enfin bref) à seattle.
Relations : Kieran -père le son fils & sa fille
Alek - tu sais plus où t'en es mais t'es là.
Isa - une amie.
-Rogan - la moitié de toi. celui qui t'as sauva la vie ya des années.
Logan - ton ex mais que t'as pas oublié
Is, - celle qui partage souvent un lit, ou un jacuzzi avec toi.
Wyatt - ami et fuck budy
Si jvous ai oublié sonnez moi les cloches.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : josephine skriver
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1581
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 04/11/2016
Clovers : 344
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3239-danny-pas-un-pet-d-irlandais-dans-la-madame-et-elle-vous-zut http://lttp.forumactif.org/t3241-danny-maman-5-7-mois-celibatair http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   11.10.17 23:49

il te dit ne pas avoir eu la tête à se changer. Pourtant, tu le trouvais assez crade, tu aurais pas aimé restée aussi sale, toi. Mais tu avais parfois une façon clinique de penser, d’évaluer, d’analyser. Tu n’aimais pas penser aux choses négatives. Ressentir, ton pire ennemi et là tu savais ce que tu ressentirais et ce n’était pas de la joie. Tu lui en voulais. Voilà qu’il refusait toujours de parler de ce qui lui est arrivé. Ca t’énervait, tu serrais la couverture. - Je m’en fous pas non. - Et tu ne voulais pas en parler. Merde les gens qui faisaient ça voulaient que tout s’arrête, pas TAPER LA DISCUTE. Il pigeait pas !, Tu en parlerais pas plus que tu ne l’avais déjà fait. Vous n’étiez pas ce genre d’amis. Non en fait, peu importe qui il était, tu n’en parlais pas. Les gens parlaient d’un tas de choses, ça réglait pas les choses plus que ça. Ca foutait même certains dans la merde. Certains devaient se la fermer oui, pas l’ouvrir. Il s’est pas soigné. Tu t’en serais douté. Dites ce que je dis pas ce que je fais, un autre truc qui te gonflait. Il s'approche. Il te parle de son tapis. tu écarquilles les yeux. Son quoi ? Son tapis ? SON PUTIN DE TAPIS ? - Tu plaisantes ? Tu préfèrais dans la baignoire ? Va chier Alek. T’as rien à foutre ici de toute façon.- Que tu lui sors. Quand t’es énervée, quand t’as pas ben tu repousses, tu es mauvaises, tu mords et là tu hais être là, avec lui. Il avait pas le droit de décider pour toi. La suite te fit le regarder étrangement. il venait de dire quoi ? - J’en sais rien, nettoyer ton tapis surement. - Tu ajoutes pas "tu sembles y tenir", parce que rien que là tu es odieuse. Mais désormais tu dois affronter ta famille. Expliquer. morte tu n’auras rien de tout ça à faire. Il insulte Mac et tu fronces les sourcils. Qu’est ce que ça peut lui foutre ? Et la suite te glace le sang. Tu avales ta salive, le regarded, furieuse. - Ce que j’ai quoi ? T’as LU MES SMS ? DE QUEL DROIT ALEK ? CA TE REGARDE PAS PUTAIN DE MERDE. Casse toi. Sors de cette chambre. T’avais pas le droit. - Et tu restes là à serre le drap, à avaler ta salive, tu as envie de jeter des trucs, tu as envie de le gifler. D'ailleurs tu te lèves, tu t’agrippes au lit et vas vers lui. Ta main le claque aussi sec. T’as pris tes médicament, tu sens rien, pour le moment, en revanche le sentiment d’avoir été trahis, pour la seconde fois est bien là, vif et brûlant. - Va crever. - Et tu retournes sur le lit, et t’assieds. Tu fixes le mur, tu viens de virer le seul que tu avais laissé - sans vraiment décider - rester là. mais seule, tu préférais, puis, tu pourrais peut être trouver un moyen d’achever tes projets. Il t’avait volé ta paix, tu le haïssais. Ou tu étais peut être juste furieuse, parce que c’était pas de la haine qui te faisait réagir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   17.10.17 10:52

Tu en avais marre de parler. Même dans l’état où elle se trouvait, elle s’inquiétait, du moins tu croyais, pour toi. Mais la dernière chose que tu voulais était de parler de ton agression alors qu’elle était elle-même en train de se rétablir. Elle te faisait tourner en bourrique, elle était en train de te faire perdre le contrôle et tu détestais ça. Tu prends alors de la distance petit à petit et te renferme sur toi même, le visage fermé. Tu la vois faire à peu près la même chose, elle ne veut pas parler ce que tu comprends aisément. Mais tu ne supportes pas qu’on te renvoie chier comme ça surtout après ce que tu avais fait pour elle. Tu n’es pas un héros loin de là et après tout, tu l’as empêchée en de faire une connerie, normal qu’elle t’en veuille mais tu as été blessé dans ton orgueil. Tu remarques à sa tête que le coup du tapis de bain avait eu l’effet escompté, elle avait réagit. C’était un peu violent comme ironie mais tu ne savais pas faire dans la dentelle, tu n’avais jamais su. Et puis à quoi ça sert d’être trop tendre avec les gens ? Cela ne leur rendait pas service et tu avais perdu l’habitude, tu ne savais plus faire. Tu regrettes presque tes mots en la voyant te repousser, mais c’était trop demandé de t’excuser. Alors tu ne dis rien et tu te renfermes un peu plus. Tu l’entends qui te renvoies cette histoire de tapis dans les dents. Décidément tu les auras en horreur maintenant. Encore une fois tu ne dis rien, tu encaisses, après tout, tu sais très bien le faire depuis quelques temps. Et puis tu marches sur des œufs avec elle, tu aimerais être franc mais à quel prix ? Tu aimerais remonter en arrière et ne jamais partir chercher à manger. Tu n’as pas let emps de souffler que déjà elle te crie dessus, tu savais qu’elle allais réagir comme ça, tu t’étais déjà reculé afin d’éviter les dommages collatéraux. Tu la regardes droit dans les yeux, tu n’allais certainement pas baisser le regard car tu assumais parfaitement ce que tu avais fait. Tu étais inquiet, tu avais les infos sous les yeux, tu t’es renseigné, rien de plus normal. Tu la regarde se lever, tu te retiens de vouloir l’aider mais tu sais qu’elle te tuerais si tu esquissais un geste. Tu le vois venir presque au ralenti cette gifle, elle te frappe de plein fouet et encore, tu ne dis rien. Tu sais que tu l’as méritée celle la. Une fois qu’elle est de nouveau dans son lit, tu te rapproches d’elle, comme si elle ne venait pas de piquer une crise de colère. Là où il y aurait du avoir de la tendresse, tu y mets de la colère. Tu lui empoignes le bras évitant soigneusement ses bandages, ton visage près du sien, ton regard brille de colère et d’une chose que tu ne pourrais pas nommer. « VOULOIR TE TUER SOUS MON TOIT M’A DONNÉ LE DROIT DE SAVOIR DANNY !! » Comment pouvait elle croire que tu pouvais te foutre de ce qui étais arrivé ? Certes tu pouvais être une tombe parfois mais tu restes humain. Tu lui lâches le bras mais ne la quittes pas des yeux pour autant. Tu te rassois dans le fauteuil où tu avais passé une bonne partie de la nuit. « Et j’irai nulle part, pas tant que je serai sûr que tu ne recommencera pas tes conneries » Tu la connaissais, tu savais qu’elle ne s’arrêterait pas là mais tu te sentais maintenant responsable d’elle. T’aurais bien voulu qu’elle se demmerde avec ses problèmes mais au fond de toi tu savais que tu ne pouvais pas la laisser. Tu détestais cette sensation, tu la détestais elle même si tu savais que c’était faux. Tu ne la regardes pas, tu fixes le mur en face. « Je sais que tu n’as pas envie de parler mais si t’as besoin je suis là. » T’aurait volontiers levé les yeux au ciel en t’entendant prononcer ses mots mais t’étais inquiet. Tu sors ton téléphone pour te donner un peu de contenance et surtout pour prévenir de ton absence d’aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
Fondatrice



Statut : s'est encore fourvoyé. Aimerait que tout s'arrête.
Origines : Italienne née à Rome, élevée ( enfin bref) à seattle.
Relations : Kieran -père le son fils & sa fille
Alek - tu sais plus où t'en es mais t'es là.
Isa - une amie.
-Rogan - la moitié de toi. celui qui t'as sauva la vie ya des années.
Logan - ton ex mais que t'as pas oublié
Is, - celle qui partage souvent un lit, ou un jacuzzi avec toi.
Wyatt - ami et fuck budy
Si jvous ai oublié sonnez moi les cloches.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : josephine skriver
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1581
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 04/11/2016
Clovers : 344
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3239-danny-pas-un-pet-d-irlandais-dans-la-madame-et-elle-vous-zut http://lttp.forumactif.org/t3241-danny-maman-5-7-mois-celibatair http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   17.10.17 18:35

Il t‘attrape le bras. Tu le regardes avec toute la hargne qui te caractérise. Pas assez. Trop peu et ça te gonfle. ca t’enerve qu’il te fasse le coup. Tu sais que tu cèdes plus avec lui qu’avec un autre. T’aimes pas cette idée. Tu regardes sa main sur toi, tu trembles. Tu n’as jamais réagis ainsi avec lui. Il ne t’a jamais effrayé, là oui. Là tu ressens une haine pour lui. pas contre lui mais lié au geste qu’il fait. Quand il se met à gueuler ça te fait peur. Tu as presque honte et tu recules. T’aimes pas ce qu’il fait et tu te hais de ressentir ça. Tu réagis en general de manière violente. Mais là, t’as pas la force, comme si tu avais juste abandonné, tu sais même plus quoi penser. Tu restes là contre le mur, les yeux rivés sur lui, tes yeux brillants. Tu pleureras pas. Qu’il aille se faire foutre. Il reste. Il veut pas que tu recommences. Pourquoi ? Un plan cul de moins ? Des emmerdes en moins ? Tu le regardes interloquée, mi effrayée. - Pourquoi ? Donnes moi une raison ? Cites moi une personne que j’ai pas roulé dans la merde ? Tu aimes gueuler, tu aimes faire des grands gestes, mais pourquoi ? A part que j’ai sali chez toi. Parce qu’un type un jour a cru que c’était la fête du slip ? De la pitié ? Parce que j’ai pas besoin de protection, je sais me démerder pour ça. Jsuis pas fragile. Je veux juste que ça se termine. T’en sais quoi toi e ce que c’est de penser que toute sa vie n’a aucun sens ? De se lever en se demandant si ce serait pas mieux de passe réveiller ? Tu es motard.. On peut pas parler d’ambition. Et t’étais flic non ? T’es qui pour me dire ce que je dois faire ? - Tu te lèves, ôtes tout ce que tu portes. Ôtes ton soutif. Touche tes seins, lui montre comment le salaud t’a touchée. - Tu veux savoir ? Il a touché là. Comme ça. pendant que je lui hurlais de me laisser tranquille. Que je le mordais. Que je le griffais. - Tu enlèves à présent ta culotte, tu la jettes au sol. - Puis il a mit sa main là. Il a arraché ma culotte. Puis il a dit que je devais aimer ça. Que de toute façon j’étais qu’une pute qui demandais que ça. Il avait presque raison. après tout à 17 ans je m’étais tapé un sacré paquet de type. Plus vieux. J’étais pas très regardante. Alors, je lai cherché non ? Le fun ce soir là. Jme suis retrouvée à chercher où aller, à moitié nue, les vêtements déchirés. absente. J’avais ouvert ma gueule encore, j’avais cherché les ennuis, encore. J’ai jamais fait que ça. C’est ça, que tu veux sauver ? T’es sur de pas perdre ton temps ? Et ca fait quoi de se taper une pute ? Un truc tellement crade qu’on a envie de prendre des douches après. Tu veux être un héros ? Ou tu es juste dégoûté que jlai fait chez toi ? - Tu dis, face à lui, entièrement nue. Tu sais pas pourquoi tu dis ça. Pourquoi tu te hais tant. Mais tu t’es toujours sentie ainsi, t’as juste réussi à faire semblant. Et c’est pas lui qui va tout changer. T’es un déchet, qu’il te laisse te foutre en l’air.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alek&danny - more than friends. but less than a relation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alek&danny - more than friends. but less than a relation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friends, we need your feedback
» Danny's Movies
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» 08. That's what friends are for
» [TP] Groupe 1: Arya/Alek/Calixte/Caleb/Amélie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: this is dublin :: Smithfield village :: Old Stories-
Sauter vers: