AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

The Chaos
Compte fondateur

Statut : Polygame.
Origines : le chaos
Pseudo : junkiie - suz - wiise
❖ CELEBRITE : Dublin
❖ AGE : 30
❖ MESSAGES : 470
❖ CRÉDITS : wiise
❖ PIEGE DEPUIS : 10/04/2014
Clovers : 417
Voir le profil de l'utilisateur http://www.y-never-know.com
MessageSujet: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   06.12.17 16:32

Episode 3 - explosion
everything & everywhere is going to hell
Tout le monde, ou du moins un paquet avaient été réunis dans la salle d’attente. Certains se faisaient interroger, d’autres attendaient. Il y avait un panel de type de personnes et pas que des gens bien. Tous s’impatientaient. Certains n’avaient pas daigné venir et quelque part, c’était une bonne idée, au final. Une petite déflagration retentit, mais ne fit aucun dégâts, et n’alerta les gens sur places qu’un instant. ce fut la seconde qui elle, fit dévastatrice. La première avait fait sortir les gens de la salle où on les questionnait, la seconde les avait propulsé ça et là. il y avait des cris, des gémissements, et des inconscients, mais surtout des blessés. La plupart des flics pour ne pas dire tous étaient présents et ceux qui avaient fait la connerie d’aller voir avait aussi été touché. Personne n’avait vu qui que ce soit entrer, personne ne savait qui avait fait exploser la salle d’attente. Le groupe qui sévissait dans la ville avait encore frappé et il n’avait surement pas dit son dernier mot. Pour ceux qui avaient connu la guerre mafieux et red, ça remontait e sales souvenirs, pour les autres, ils comprenaient enfin ce qu'était de vivre dans la peur, ou la colère, selon. La rue a été affecté aussi mais moins. dEs passants ont du pu être blessé (ceux qui n'étaient pas dans l'épisode 2) pour ceux là, vous êtes LIBRES de faire un rp privé ou de groupe lié aux dégâts de l'explosion dans la rue du commissariat.

Instructions

Le quota max est levé. Vous pouvez faire plus long sans faire un pavé, respectez les autres. Taguez vos camarades proches de vous, qu'on sache où est qui. Vous êtes éparpillés, blessé gravement ou non, mais personne a vraiment échappé à l'explosion ou au souffle de celle ci. evilplan

Vous êtes libres de vos blessures bien sur mais soyez crédibles. Bien entendu il y aura des conséquences à cet épisode ci mais vous saurez tout dans l'épisode 4 qui aura lieu après les fêtes et que vous ayez avancé sur celui ci. Vous pouvez poster deux rps puis passer à des rps de groupes ou des rps privés ensuite. excit

Essayez ceux avec qui vous n'avez pas rp encore, bien que sur ce fo vous êtes libres de rp entre vous, les intrigues permettent de se réunir de temps à autre et partager une histoire commune, profitez en. lick

Très important si vous n'êtes pas inscrit à l'épisode 3 parti 1, vous n'étiez pas dans la salle (sauf flics). En revanche si vous êtes liés à un des blessés, vous pouvez bien sur les rejoindre une fois les secours arrivés (le pnj les fait arriver, non vous) lick

Amusez vous bien ! 3 dancer evilol2 Mad Dance hug1

@Logan Flynn @Aoife O'Hara @Faolán Buckley @Ian Fitzpatrick @Camron Brennan @Ana Reyes @Desmond Fawller @Lena O'Neal @Abel Hope @Luca Lynch @Victoria Walker @Isleen Mulligan @Cadell Lockwood @Ada Edwards @Caem O'Toole







Dernière édition par The Chaos le 07.12.17 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aoife O'Hara
LTTP Member



Statut : Techniquement toujours mariée, mais célibataire.
Origines : Irlandaise, mais née sur l'Île de Lewis en Ecosse
Relations : Jonah (PNJ) † Son fils de dix ans, qui est toute sa vie, et qui devient beaucoup trop sarcastique à son goût.
Gabriel † Brotp avec quelques avantages en nature.
Mandy † Petite fleur qu'elle détesterait voir faner et qu'elle veut sauver d'elle-même à tout prix.
Arthur † Fantôme de son passé qui promet de lui pourrir la vie.
Sìleas † Voisine aussi énervante qu'attirante, elle ne la supporte pas mais ne peut pas s'empêcher de la mater pour autant.
Ancilla † Conquête odieuse qui prend trop de libertés, et qui sera remise à sa place rapidement.
Bevin † Dominatrix grâce à qui elle peut vivre avec elle-même.
Balqis † Associée et complice aussi infernale qu'amusante, qu'elle n'échangerait pour rien au monde.
Pseudo : Leolaws
❖ CELEBRITE : Katie McGorgeous
❖ AGE : 22
❖ MESSAGES : 93
❖ CRÉDITS : Praimfaya ; Tumblr
❖ PIEGE DEPUIS : 11/11/2017
Clovers : 775
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t4267-aoife-o-hara-uc http://lttp.forumactif.org/t4274-aoife-ancien-chirurgien-affranc
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   06.12.17 16:58

Clic. C’est le genre de bruit qu’on remarque sans remarquer, qui fait s’interroger mais jamais bien longtemps. Assez pour qu’Aoife relève la tête, et cherche du regard, peut-être, la source du bruit. Elle ne voit rien d’anormal. Rien qui aurait pu causer ce son, rien qui lui paraisse suspect, et toujours pas de flic pour venir la chercher et enfin terminer cette attente insupportable. Mmh. Elle baisse les yeux, retourne à son jeu. Elle est presque à la fin de ses vies, mais la fin du niveau est tellement proche qu’elle peut déjà en ressentir la satisfaction. Concentrée, elle se mord la lèvre inférieure, et ses doigts s’agitent presque aussi vite que son cerveau sur l’appareil. Elle peut sentir la chaleur avant le choc, peut-être une micro-seconde plus tôt. Juste assez pour lui faire froncer les sourcils. L’instant d’après, une déflagration dévaste l’étage, et elle se retrouve projetée violemment contre le mur en face d’elle.

Son cerveau peine à comprendre ce qu’il s’est passé. Elle n’entend rien, un sifflement si aigu dans ses oreilles qu’elle cherche à les couvrir de ses mains, sans pouvoir bouger. Elle est affalée dans une position douloureuse sur des chaises brisées, et elle a l’impression d’être coincée à l’intérieur de son cerveau. Elle n’arrive pas à réfléchir, et la panique, vive, envahi son corps en l’espace d’un instant. Elle ne peut plus respirer. Elle a l’impression qu’un point lui écrase la poitrine, empêchant ses poumons de s’étendre et d’emmagasiner de l’air. Elle cligne désespérément des yeux mais elle ne voit rien, rien de plus qu’un gros point noir qui obscurcit sa vision et qui n’aide en rien la peur qui la prend au corps et qui ne la lâche plus.

Elle ne sait pas combien de temps passe, mais elle retrouve la sensation dans ses membres lentement. Le sifflement, toujours présent, est moins puissant et elle parvient à se redresser, juste un peu. Juste assez pour cligner des yeux à nouveau et se rendre compte du carnage qui l’entoure. Il y a du sang, partout, et elle peut sentir quelque chose de chaud s’écouler de son crâne. Tremblante, elle touche, et frémit violemment alors qu’elle voit sa peau si, si blanche tachée de rouge. Elle n’est pas stupide, et même si son cerveau semble fonctionner au ralenti, elle sait qu’elle a pris un choc assez violent pour être dangereux. Ne pas s’endormir. Ne pas s’endormir. Elle se force à se secouer, et tombe soudainement du fatras de chaises sur lequel elle était installée. Le choc la fait gémir de douleur, et elle se demande soudainement si elle n’a pas quelque chose de cassé. Respirer lui fait mal, très mal, et elle se rend compte qu’elle a probablement une côte blessée, si ce n’est cassée. Tant que l’os n’heurte pas ses poumons, tout ira bien. Elle respire aussi lentement qu’elle peut, et elle observe, le choc semblant s’installer dans son corps. Non, non. Elle ne peut pas se laisser devenir impassible, elle doit lutter.

Son cerveau de médecin rentre enfin en marche, et son œil devient plus critique. Bougeant aussi vite qu’elle le peut, elle se dirige vers sa droite, les mâchoires crispées de douleur. Deux doigts tremblants prennent le pouls d’un corps et elle lâche un long souffle. Il est mort. Ne panique pas, répète son esprit en boucle alors qu’elle se glisse difficilement jusqu’au prochain corps, @Faolán Buckley, reconnaissant l’un des sous-fifres de Gabriel. L’homme bouge, c’est bon signe. « Hey ! Hey ! Ca va ? Tu peux bouger ? » Sous-entendu, tu peux te lever. Il faut qu’ils retrouvent les autres, parce que si Gabriel et Luca sont morts, ça va être le chaos.  « Où est Gabriel ? Dans quelle salle est-ce qu’ils l’ont amené ? » C’est un massacre autour d’eux, mais elle n’est plus médecin — plus depuis longtemps — et ses priorités sont claires : protéger la Famille coûte que coûte.


Dernière édition par Aoife O'Hara le 17.12.17 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gabriel Fitzpatrick
Fondatrice



Statut : a passé sa vie à ne rien ressentir, ne rien montrer. Commence à comprendre son père et sa mère. après l'avoir rencontré elle.
Origines : Irlandaises
Relations : ◘ Eve. just Eve
◘ Ian - frère
◘ luca - inexpliqué.
◘ Isleen -chieuse
◘ Aofe - "amie"
◘ Faolan - Apprenti
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : boyd h.
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 924
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 12/04/2014
Clovers : 103
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3121-gabriel-you-never-really-quit http://lttp.forumactif.org/t3213-gab-ex-tueur-a-gage-nettoyeur-b http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps#39753
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   06.12.17 18:37

Le réveil fut dur et sombre. Tes yeux refusent de s’ouvrir et tu sens que ça n’annonce rien de bon. Tu aurais du rester dans cette fichue pièce. Tu aurais même pas du venir ici. Petit à petit, tu entends des bruits, des gémissements, et tu jures de plus belle. Si ya bien un truc qui te tape sur les nerfs c’est les gémissements. Tu réalises assez vite qu’il y a ton frère, Aofe, et Luca dans la pièce. Et merde, ton apprenti va te servir à rien tu le sens. Pi re, tu vas devoir déléguer. Rien que ça, ça te fout en rogne. Tu ouvres définitivement les yeux et regarde autour de toi, du sang coule sur ton visage ce qui te fait voir à moitié. Tu essuies de ta main, qui n’a rien, tu essayes de lever l’autre mais tu jures entre tes dents. Épaule ou bras, t’en sais rien mais ça fait pas du bien. Tu as du sang partout mais tout n’est pas le tiens. Ton frère @Ian Fitzpatrick est pas mieux, tu regardes. - Hey tête de pioche, en entier ou pas ? T’as repéré Ana ? - Tu essayes de te lever et pousses un autre juron, encore. Donc, impossible, tu restes là quand tu entends ton nom. Tu sors ton portable qui par miracle est en un seul morceau - mais a l'écran à moitié éclaté - et tu envoies à @Aoife O'Hara un sms. Tu espères qu'elle le lise et vienne vérifier si tu vas pas crever. Tu cherches Luca aussi mais t’as pas la force de le chercher alors tu demandes aussi à aofe, plus pour le gosse. Journée de merde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faolán Buckley
Psycho Boy



Statut : Célibataire. Fait partie d'une expérience sociale avec Joey
Origines : Dubliner
Relations : Keenan ~ Père
Cathair ~ Oncle
Joseph ~ Demi-frère
Joey ~ La Grande Enigme
Gabriel ~ Maître d'apprentissage dans l'art de nettoyer
Pseudo : Jazz
❖ CELEBRITE : Finn Cole
❖ AGE : 25
❖ MESSAGES : 74
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 01/11/2017
Clovers : 101
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   06.12.17 19:19


L'attente morne et ennuyeuse avait sombré dans le chaos le plus total. Un clic. Infime. Presque discret. Suivi d'un gros booom. Beaucoup moins discret. Le monde qui bascule sens dessus-dessous. Faolàn a perdu pieds quelques secondes. Un cligement d'yeux. Un instant il trépignait sur une chaise. L'instnt d'après, il était allongé sur le sol. Les yeux grands ouverts, fixés sur le plafond sans le voir de façon très nette. Un goût de sang dans la bouche. Ses oreilles bourdonnent affreusement. Comme si une machine hurlait à ses oreilles lui vrillant les tympans.

Il essaye de porter les mains à ses oreilles pour atténuer le bruit, mais seul son bras gauche semble lui répondre. Il a du mal à respirer. Il tente de prendre une inspiration mais avale plus de poussière que d'air. Sa poitrine se contracte et il se met à tousser comme un perdu. La douleur explose en même temps. Son bras droit. Sa jambe. Son ventre. La douleur l'empêche de respirer. Il se force à rester calme même si une exclamation de douleur lui a échappé.

Il finit par réussir à soulever la tête pour essayer d'estimer ses dégâts corporels. Il le regrette aussitôt, parce que sa tête n'aime pas le mouvement. Et la vision qu'il a est pas vraiment rassurante. Sa jambe gauche forme un angle légèrement anormal. Il s'est probablement éplosé la clavicule en se vautrant et en tout cas quelque chose s'est enfoncé dans son corps. Verre ou bois, impossible à dire. Mais ce qui l'inquiète le plus, c'est l'éclat de verre dans son ventre.

Meeeeerde...

Ses muscles se contractent douloureusement. Il voit un visage se pointer au dessus du sien. Aofe. Putain, il serait presque content de la voir.

Je pourrais... mais ça serait risqué.

Voire même... mortel.

Il était parti en salle d'interrogatoire... la 1 je crois.

Sa race. C'est douloureux.

Toi ça va ?

Mieux que lui, elle est debout, elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   06.12.17 23:03


Posé sur la chaise j'écoutais ma musique en attendant de me faire interroger, je ne sais pas ce que l'on me veut et je me dis que je vais profiter de l'attente pour aller me fumer une cigarette. Je me mets juste à côté de la sortie tout en sifflotant attrapant mon zippo, je prends le temps de me détendre avec ce doux poison qui s'incruste dans mon corps. Tout en souriant en coin, je salut ceux qui rentrent dans le commissariat. Me laissant transporté par ma musique, je pense à tout et à rien à ce moment-là. Alors que je termine ma cigarette, je l'écrase dans le cendrier avant de retourner m'asseoir. Et là au moment où je m'assois, une détonation retentit qui me fait sursauter. Je me lève un peu paniquer, je ne sais pas du tout comment réagir à ce moment-là. J'essaye de garder mon calme question de pouvoir aidé en cas de blesser, ou même pour sécuriser une zone. Ah les doux souvenirs de l'armée qui remontent en tête, j'essaye d'afficher un sourire détendu. Mais au fond de moi, je me dis qu'on a eu de la chance que l'explosion n'est pas plus proche que ça.

Bordel que j'aurais dû me taire, alors que je cherchais du regard d'éventuel blesser. Alors que la seconde explosion retentit et me projette contre le mur, je heurte violement ce mur. Je finis par perdre connaissance.


**

Je ne sais pas combien de temps j'ai passé sur le sol, mais en reprenant connaissance, j'ai une énorme douleur dans l'épaule gauche. Vu la douleur que je ressens je me suis sûrement déboité l'épaule, je me redresse à genoux. Une véritable zone de guerre à prit place dans le commissariat, je me relève difficilement et j'essaye de m'orienter comme je peux, avant d'interpeller quelqu'un qui passe à ma hauteur.

- Excusez-moi, est-ce que vous pouvez m'aider à remettre en place mon épaule ? Je sais que ça peut sembler vraiment crade, mais pas le choix pour que je puisse me rendre utile.

Je ne vois même pas clair, mais je vais déjà essayer de me remettre de ce qui vient de ce passé... Du moins je vais essayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aoife O'Hara
LTTP Member



Statut : Techniquement toujours mariée, mais célibataire.
Origines : Irlandaise, mais née sur l'Île de Lewis en Ecosse
Relations : Jonah (PNJ) † Son fils de dix ans, qui est toute sa vie, et qui devient beaucoup trop sarcastique à son goût.
Gabriel † Brotp avec quelques avantages en nature.
Mandy † Petite fleur qu'elle détesterait voir faner et qu'elle veut sauver d'elle-même à tout prix.
Arthur † Fantôme de son passé qui promet de lui pourrir la vie.
Sìleas † Voisine aussi énervante qu'attirante, elle ne la supporte pas mais ne peut pas s'empêcher de la mater pour autant.
Ancilla † Conquête odieuse qui prend trop de libertés, et qui sera remise à sa place rapidement.
Bevin † Dominatrix grâce à qui elle peut vivre avec elle-même.
Balqis † Associée et complice aussi infernale qu'amusante, qu'elle n'échangerait pour rien au monde.
Pseudo : Leolaws
❖ CELEBRITE : Katie McGorgeous
❖ AGE : 22
❖ MESSAGES : 93
❖ CRÉDITS : Praimfaya ; Tumblr
❖ PIEGE DEPUIS : 11/11/2017
Clovers : 775
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t4267-aoife-o-hara-uc http://lttp.forumactif.org/t4274-aoife-ancien-chirurgien-affranc
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   06.12.17 23:24


Elle prend le temps de regarder Faolán, et ses yeux se figent sur la jambe du garçon. L’angle du membre ne promet rien de bon, et elle ne peut qu’imaginer le genre de douleur qu’il doit vivre. Elle ne peut rien faire pour lui, pour l’instant, et certainement pas avec le chaos qu’il y a autour d’eux. Ce qui l’inquiète le plus, c’est le morceau de verre qu’elle peut voir dépasser de son abdomen. Elle n’a aucune idée des dégâts qu’a pu faire l’éclat, mais au vu du sang qui s’écoule de la plaie, ce n’est pas bon signe. Elle secoue la tête, place sa main sur l’épaule du garçon, et essaie de ne pas grimacer. Poker face. Poker face. « Ne bouge surtout pas, Faolán. » Elle l’écoute d’une oreille, et essaie d’inspecter les dégâts. Elle voit un peu trouble, mais elle use d’une main pour tâter la peau autour de la plaie ouverte aussi délicatement qu’elle peut. « Je dois avoir deux côtes cassées, et comme je pense que tu n’es pas en train de te dédoubler, je pense que j’ai une bonne commotion cérébrale. » Elle inspire soudainement, et relève les yeux vers le garçon, grimaçant légèrement. « Je vais essayer de le trouver. Toi, surtout tu ne bouges pas. On ne sait pas quels organes ont été touché. Quoi qu’il arrive, tu restes en place. » Sa voix est remplie de l’autorité d’un médecin, et elle hoche la tête avant d’essayer de se mettre sur ses pieds à nouveau.

Ses côtes la lancent, et elle vacille, se rattrapant de peu contre le mur. Elle grogne dans le fond de sa gorge, et sa tête tourne assez pour qu’elle ait une soudaine envie de vomir. C’est une sensation de vibration dans sa main qui la distrait, et elle fronce les sourcils, fixant l’objet comme s’il lui avait personnellement fait du mal. Par miracle, l’écran n’est pas craqué, et même si elle a du mal à le débloquer, avec le sang qu’elle avait sur les doigts. Le message de Gabriel la fait s’avachir de soulagement, et elle prend une longue inspiration, jetant un œil à Faolán « Gabriel est vivant. Je vais aller le trouver. N’oublie pas, reste-là. » Avec ça, elle fait de son mieux pour traverser le couloir vers la direction de la salle d’interrogatoire. Elle manque de s’écrouler à chaque pas, le souffle court, et la douleur qui irradie sa cage thoracique est assez forte pour qu’elle ait la tête qui tourne. Elle tombe à moitié à l’intérieur de la pièce, se rattrapant de justesse contre le cadran de la porte.  « Fuck. » Gabriel est là, à quelques mètres, et elle tombe à genoux lorsqu’elle arrive à sa hauteur. Elle lâche un gémissement de douleur, grognant soudainement. « Putain, Gabriel. J’ai vu l’gosse mais pas de trace de Luca. » Elle se redresse légèrement, se forçant à regarder l’homme. Sa vision est à nouveau obscurcie, et elle prend une soudainement inspiration pour s’éviter de s’évanouir. « T’es pas debout, tu as été blessé ? Où est-ce que tu as mal ? » Distraitement, elle essuie le sang qui coule le long de sa tempe avant qu’il lui arrive dans l’œil. « Je te préviens, je vois double, alors je ne te promets rien. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Abel Hope
Fear no Man



Statut : Veuf
Origines : Irlandais
Relations : Ada + la plus belle du monde
Pseudo : Septee
❖ CELEBRITE : Jake Gyllenhaal
❖ AGE : 29
❖ MESSAGES : 148
❖ CRÉDITS : Avatar par moi-même, Giphy pour le/les Gif
❖ PIEGE DEPUIS : 23/09/2017
Clovers : 149
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 0:40

Episode 3
everything & everywhere is going to hell
Je discutais avec Darren, celui-ci avait préféré ne finalement pas allumer de clope. Le temps était long, la tension palpable, les flics étaient fous de faire venir autant de criminel sous leur toit. Le temps eut finalement raison de la patience du vieux biker qui préféra quitter l'endroit. Juste pour fumer? Pour partir tout simplement? Entre-temps j'avais aperçu Cadell (@Cadell Lockwood), qui m'avait salué discrètement. Il laissa un siège vide à côté de moi, qui le fut pour une courte durée car au milieu de toute ses ténèbres, y avait un rayon de soleil. Ada... (@Ada Edwards) Elle prit la place vide, me demandant rapidement ce que je faisais ici. La vérité, c'est qu'il était plus étonnant de la trouver elle ici, au milieu de tous les dangers présents. « J'pourrais te demander la même chose beauté. » je n'avais pas l'intention de lui expliquer les raisons de ma présence ici, cela impliquerait de lui parler de mon club, de mes potentielles activités, c'était ni l'endroit, ni le moment et puis, même si ont c'était vu nu à plusieurs reprises, j'étais loin de partager assez de confiance pour ça.


Soudain, il y eut un bruit, lourd, puissant, presque secouant. D’où venait-il? Je me précipitai vers la fenêtre non loin de ma place, y avait ma moto dehors... J'eus juste le temps de me sentir rassuré que je fus comme percuter... J'en avais pris des coups, mais là c'était comme-ci un Tyson de la grande époque me frappait dessus, puissance dix. Le choc fut-elle que les fenêtres éclatèrent, volant en éclats. « Bord...el... » Je m'étais retrouvé au sol. Complètement sonné, le visage quelque peu lacéré par les éclats de verre. Sans doute une cote fêler et pas mal d'hématome. Mes premières pensées furent pour Ada. Je tentais tant bien que mal au milieu du vacarme, des dégâts, des gens blessés et parfois morts, de l’apercevoir. Je ne l'avais perdu de vu que quelques secondes, mais après cette déflagration, il était impossible d'avoir de vraie repaire. J’espérais que mon ami Cadell allait bien aussi, mais j'étais moins inquiet pour lui que pour elle. « Ada! » Je l'appelais au milieu des cries et de la panique. Répond bordel.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Fitzpatrick
LTTP Member



Statut : En couple avec Ana
Origines : Irlandaise
Relations : Ana : elle est la femme de sa vie
Théo : son fils (PNJ)
Gabriel : son frère détesté
Alek : son Bro', son best

Pseudo : Jessmercu ou Suzie
❖ CELEBRITE : Jason Statham
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 175
❖ CRÉDITS : Avatar : blondie Gif : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 29/03/2017
Clovers : 37
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3215-ian-capitaine-de-police-en-coup http://lttp.forumactif.org/t3216-rp-de-ian#39775
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 13:17

Ce bruit sourd retentit encore en Ian, il a du mal à refaire surface, il ne sait pas combien de temps il a été inconscient quelques secondes, minutes, il ne sait pas mais la douleur est bien présente en lui. Ses yeux s’ouvrent doucement et la lumière l’aveugle un peu, il passe une main sur son visage le temps de reprendre un peu ses esprits, il peut voir le sang qui l’entoure, il n’aime pas ça. Il regarde comme il peut autour de lui puis il regarde voyant son tibia en deux morceaux avec une plaie ouverte assez grande. Il soupire et essaie de se redresser, grimaçant sous la douleur « Putin ! » il le sait, ses côtes déjà abimées viennent de repéter et son autre bras n’est pas en bon état non plus, la douleur est bien présente alors qu’il tente de le bouger, il tourne doucement la tête et voit plusieurs coupures dont une beaucoup plus profonde qui saigne. Rapidement après avoir repris ses esprits, il tourne la tête cherchant des yeux sa femme et son frère @Gabriel Fitzpatrick, il grimace « Ouai entier ou presque et toi ?, non je ne sais pas où elle est » Ian regarde son frère avant de voir apparaitre une jeune femme qui n’a pas vraiment l’air d’être bien. Il se redresse comme il peut tenant son ventre et tente de ramper alors que la femme aide son frère. Alors qu’il arrive à la porte, il peut voir les dégâts, il soupire et n’aime pas du tout ça. Il ne compte pas rester sans rien faire, ça commencer à faire beaucoup en peu de temps. Ian continue de chercher du regard @Ana Reyes « Ana ? » crie-t-il tout en regardant dans la pièce et posant son regard sur quelques personnes au sol. Il essaie de se lever comme il peut afin de mieux voir dans la pièce et s’accroche à la porte n’arrivant pas à tenir debout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ana Reyes
Fondatrice



Statut : avec lui
Origines : Colombienne
Relations : Ian, l'homme de sa vie, son ouragan.
Theo son ange.
Ella, sa twin sister.
Mac, son âme soeur, son meilleur ami & ex.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : michelle rodriguez
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1164
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 13/04/2014
Clovers : 146
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3208-ana-come-baby-and-let-s-ride http://lttp.forumactif.org/t3236-ana-mere-d-un-bebe-flic-chiante http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 14:25



Tu ouvres les yeux. Tu les avais fermé et t'étais précipitée sous un bureau. L'explosion t’avait tout de même bien secouée. Tu as la tête un peu lourde mais tu ne saignes pas a priori. Enfin des coupures par ci par là c'est tout. Ouf. Tu te lèves et vois que tout semble à sa place en revanche à peine quelques secondes plus tard tu vomis au sol. En tant normal t'aurais nettoyé mais tu préfères aller chercher ian. Tant que tu l'as pas vu tu seras pas sereine. Tu sors de la salle et regarde celui que tu allais interrogé. Mort. Tu tombes sur un type (@Desmond Fawller) qui cherche quelqu'un pour se remettre l'épaule. Tu souris, lui attrapes l'épaule et d'un coup sec lui remet ou lui brise tu sais pas t'es pas médecin. - J’espère que c’est bon. - Et tu files chercher ian. Tu finis par l'entendre. Tu souris. Beaucoup moins quand tu le vois debout et dans un sale état. Tu arrives près de lui et le force à s’assoir. - Mais ma parole t’es pas net toi. Arrête de gigoter que je regarde les dégâts. - Tu souris. Tu es contente de pas avoir à chercher plus longtemps. Tu vois vite l'état de sa jambe et manque de gerber de nouveau puis tu lui regarde sous son t-shirt. Ouais pas bon du tout. Il semble avoir mal au bras. T’ose pas regarder. - Bon faut que je trouve un moyen de faire cesser le sang. Ton bras tu peux le bouger ? A quel endroit t’as mal mon ange. - Tu l'embrasses. Rassurée. Tu regardes vite fait son frère qui semble pas en si bonne forme mais pas en danger. La fille ( @Aoife O'Hara ) qui est la semble être à la rue. - Venez que je vous regarde. Comme ça vous pourrez regarder Ian après. - Que tu dis sans savoir vraiment qui est cette femme. Tu prends la main d’ian dans la tienne et serres. Tu penses à ton prince qui est sagement avec sa nounou et tu espères que les secours vont finir par arriver parce que tu te sens pas non plus en super forme mais surtout tu veux des soins pour ton homme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 19:42


Alors que je cherchais quelqu'un pour m'aider à me remettre mon épaule en place, une femme vient à ma rencontre. Je me place correctement alors qu'elle me sourit et dans un geste sec, elle me remboite l'épaule qui reste tout de même douloureuse. Mais pas le temps de rester à rien faire, je décide de faire le tour des agents de polices et des civils qui sont sur place pour voir si mon aide pouvait être utile à qui que ce soit. Je ne connais personne mais je tente de faire de mon mieux question d'apporter l'aide appropriée à ceux qui en ont besoin assez rapidement. Je surprends une conversation entre deux personnes, (@Aoife O'Hara @Faolán Buckley). Mes oreilles sont encore entrains de bourdonné, mais pas le temps de rêvasser. Je m'approche et je dis à la jeune femme tout en posant un genou à côté du jeune homme.

- Je vais veiller sur lui si vous voulez.

Je retire doucement mon cuir de biker et je le plie légèrement tout en laissant mon bras endoloris le plus possible près de mon torse. Bordel de merde, je ne comprends rien à ce qui se passe. Même en Irak nous avons jamais subits d'attentats à la bombe de cette ampleur. Je regarde le jeune homme et je lui demande tout en venant lui parler en étant un peu plus proche question qu'il puisse clairement m'entendre.

- Tu pourrais me dire où est-ce que tu as mal précisément ?

Je viens glisser le cuir de ma veste sous sa tête question qu'il soit légèrement à l'aise, alors que sa jambe qui est dans un sens de torsion pas très naturel. J'ai l'impression de me retrouver dans le film l'exorciste pour être honnête. Je garde mon calme et je retrousse ma manche de ma main libre du mieux que je peux alors que je vois de mon épaule meurtrie un filer de sang couler le long de mon bras. Pas grave, je m'en occuperais après, le plus important sont les blessés plus graves. Je reprends question que le jeune se concentre sur ma voix plutôt que sur la douleur qui doit l'envahir.

- Parle-moi un peu de toi jeune homme, concentre-toi que sur ma voix. Je vais regarder ce que tu as d'accord ? J'espère que tu ne tiens pas trop à tes vêtements car je vais devoir en découper la plupart pour voir plus précisément ce que tu as ok ? Je me présente je suis Desmond Fawller, je suis un ancien membre du corps des Marines.

Alors que je sors mon couteau de ma rangers droite, je viens découper doucement son haut en prenant soin de ne pas faire de geste brusque. Bordel, il va vraiment falloir que les secouristes arrivent dans peu de temps, le petit va pas tenir longtemps surtout en termes de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoria Walker
LTTP Member

Statut : mère célibataire d'une petite de quatre ans
Origines : anglaise, originaire de londres
Relations : hans katzman ; son yang
Pseudo : fatii
❖ CELEBRITE : alison brie
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 631
❖ CRÉDITS : ranipyaarcreation
❖ PIEGE DEPUIS : 02/09/2017
Clovers : 1442
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3656-victoria-she-made-broken-look-beautiful-and-strong-look-invincible http://lttp.forumactif.org/t3678-victoria-nouvelle-dans-le-coin- http://lttp.forumactif.org/t3679-victoria-journal-des-rps
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 21:04



C’était toujours surprenant de réaliser que le chaos total pouvait se propager d’une rapidité ahurissante. Il a fallu qu’un clic, une toute petite seconde, pour que cette salle d’attente se transforme en enfer. Victoria, comme toutes les personnes présentes, n’a pas eu le temps d’assimiler ce qui venait de se produire. Abasourdie par un bourdonnement sourd dans ses oreilles, elle reprenait graduellement conscience. La psychiatre ne saurait dire avec certitude pendant combien de temps elle avait perdu la notion du temps et de l’espace, et son retour sur terre était tout autant confus. Une poussière épaisse. Des cris d’agonie. Du sang. Des débris sinistre. La scène était insensée, et pourtant, tellement véridique en cet instant. L’Anglaise tenta de se redresser, avec comme seule motivation aider son entourage, et avec comme unique pensée sa fille Alexandra. Et dire qu’Hans avait mis sur table l’hypothèse de la prison… à cet instant précis, la trentenaire était beaucoup plus proche d’un scénario beaucoup plus sinistre. Un avenir où elle ne serait pas de ce monde et où elle ne pourrait rien faire pour protéger son enfant. De près, ou de loin.

Sa motivation uniquement bloquée par son corps qui répondait avec immense difficulté à sa raison. Cela lui a pris quelques secondes avant de réaliser que l’une de ses jambes demeurait enterrée sous une porte, et un tas d’autres choses qui changeaient ainsi les priorités de la brunette. Avant de pouvoir se rendre utile, elle devait déjà se sortir de là. Et c’était évidemment sans compter sur la douleur qui la tiraillait à chaque fois qu’elle tentait un mouvement pour y échapper. « Bloody hell. », et c’était le cas de le dire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Luca Lynch
Mad King



Statut : L'addiction du corps et du coeur. Possessivité exacerbée pour une plantureuse blonde.
Origines : Irlandais pure souche.
Relations : {ABAIGH} Crazy in love
{LORCAN} Funny little mouse
{GABRIEL} Crush. Platonic love
{CAMRON} Right-hand man, fascination
{CONSTANTINE} Burning past, protection
{DEVYN} uc.
{CAEM} Favorite killer
{KAYNA} Goddaughter
Pseudo : wiise
❖ CELEBRITE : Brad Pitt
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 296
❖ CRÉDITS : ava (blondie) + crackship + sign par moi même (wiise)
❖ PIEGE DEPUIS : 17/07/2017
Clovers : 456
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3199-luca-screams-from-the-haters-got-a-nice-ring-to-it#39702 http://lttp.forumactif.org/t3344-luca-bang-bang-i-shot-you-down#
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 21:07

Perdu dans les méandres de ta nonchalance, tu ne joues pas les êtres méfiant comme tu peux l’être d’ordinaire. Ici, ce sont les sourires qui ont le monopole, sur ton visage. Les répliques bien senti, dont tu as le secret. Tu provoques, tu joues, tu es comme l’acteur d’une pièce ayant eu le premier rôle. Les jambes croisées, parfaitement installé sur ton fauteuil, tu attends ton tour. Tu dénotes dans l’atmosphère sobre du commissariat, au milieu des uniformes et de la normalité. Toi et ta haute couture colorée toujours au rendez vous.
Pourtant, alors que tu t’amuses des arrivées, de Camron vous rejoignant, toi et Gabriel, avant que ce dernier ne parte en interrogatoire, tu ne réalises pas que quelque chose de terrible est sur le point de se produire. Pourtant méfiant au points d’en être par moment bien plus obsessionnel que prudent, tu ne notes rien sortant de l’ordinaire. Certainement pas vu le nombre fulgurant de silhouettes allant et venant de tous les côtés.

L’inattention frappe de la pire des façons. Tu ne réalises même pas ce qu’il se passe alors que ton corps voltige pour s’écraser violemment contre un mur et quelques fauteuils soufflés par l’explosion. Clignant des yeux, tu les rouvres difficilement. Tu n’entends plus rien qu’un bruit sourd. Acouphènes qui prennent le pas sur tout le reste. Autour de toi, certains s’agitent, d’autres grognent, mais toi, tu ne vois rien, ou presque. L’arrière de ton crâne a violemment heurté le mur, avant que tu ne t’écrases face contre le carrelage de la salle d’attente., avant de terminer légèrement sur le côté. Tu as pu sentir les coups, violent, résonner dans ton crâne. La vision trouble, revient peu à peu. Autour de toi, c’est la fumée, les débris, les restes de flammes et les meubles détruits. Des corps, ans vie ? Peut être avec un brin d’humanité demeurant encore. Tu comprends, rapidement pourtant, mais tu ne sens plus ton corps. Rien. Engourdi. Tu as l’impression de ne même pas pouvoir bouger quelques membres. Tu te concentres sur tes doigts, en grognant, ta main droite paume contre ciel. Tu serres les dents alors que finalement, tes doigts répondent. Ton corps semble lourd, les chocs violent. L’impression que ton corps ne veut pas aller de pair avec tes pensées, tes gestes, décisions. Tu ne remarques même pas ceux qui gisent autour de toi, interrogeant au hasard les uns et les autres dans l’espoir de trouver un de leur proche, vivant. Toi, tu es livré à toi même, puisque tu as toujours fonctionné en solitaire. Même si ici, tu n’étais pas seul. Mais la compassion n’est pas ton fort, l’altruisme encore moins. Surtout alors que tu ne parviens pas à bouger.
Tu essayes de te mouvoir, avant de grogner de nouveau sous la douleur. L’impression que ton crâne est bien trop lourd pour te permettre de le redresser. Tu peux cependant sentir le liquide carmin qui s’en échappe, qui glisse le long de ton front, de ton visage. Tes cotes te font atrocement souffrir et tu te demandes si dans les multiples choc, tu ne t’en est pas brisé quelques unes. Tu grimaces de nouveau, incapable de bouger davantage. Cependant, tes jambes semblent finalement répondre. Ton corps se meut légèrement, rassurant le fait que tu n’as pas fini totalement paralysé par cette sale histoire. Habituant tes prunelles claires à la poussière environnante, tu cherches un visage, une silhouette familière du regard. Gabriel ? Camron ? Bien incapable de prononcer la moindre parole. Tu avises ton téléphone, tombé non loin de toi, qui malgré un écran brisé, semble fonctionner puisque tu l’entend vibrer, voyant l’écran s’illuminer. Tu jures entre tes dents, mais même en tendant le bras, tu es bien incapable de le saisir. Te redresser. Réussir à te relever un minimum. Qu’importe si ton traumatisme crânien doit donner lieu à une perte de conscience un peu plus tard. Qu’importe si tes côtes, certainement brisées pour un certains nombres, risquent de perforer tes organes. Tu n’as pas lutté toute ta vie pour crever sur le sol salle d’un foutu commissariat.

@Gabriel Fitzpatrick @Camron Brennan
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faolán Buckley
Psycho Boy



Statut : Célibataire. Fait partie d'une expérience sociale avec Joey
Origines : Dubliner
Relations : Keenan ~ Père
Cathair ~ Oncle
Joseph ~ Demi-frère
Joey ~ La Grande Enigme
Gabriel ~ Maître d'apprentissage dans l'art de nettoyer
Pseudo : Jazz
❖ CELEBRITE : Finn Cole
❖ AGE : 25
❖ MESSAGES : 74
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 01/11/2017
Clovers : 101
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 21:51


Ne bouge pas. Comme si Faolàn comptait aller courir un marathon. Elle a l'air moins cabossée que lui. Et sa façon de parler n'inspire rien de bon. Vraiment. Gabriel va bien. Super. Un nouveau gars s'approche. Faolàn ne l'a jamais vu. Et il se propose spontannément pour aider.

Epaule. Jambe. Oh. Et le bout d'verre planté dans mon ventre aussi.

ça comptait ? Enfin, ce n'était pas que le morceau de verre soit douloureux en lui-même. Mais plutôt le fait qu'il soit enfoncé dans sa peau. L'homme lui plaça sa veste sous la tête. Il parlait aussi. Un peu trop au gôut du jeune homme.

T'es loin de chez toi, soldat.

VOilà qu'il découpe ses fringues. Faolàn a du mal à garder la douleur à distance. Il n'arrive pas à garder son esprit focalisé sur quoi que ce soit. Pas même le barbu costaud en face de lui.

Je m'appelle Faolàn. Buckley.

Il laissa échapper une exclamation de douleur.

Qu'est-ce que je suis sensé dire ? Putain de sa race, ça fait un mal de chien.

Il crispe les doigts de sa main valide.

Quelqu'un a appelé les secours ?

Il était pet-être jeune, mais pas tout à fait stupide. Il savait qu'avec un bout de verre dans le ventre, il risquait gros. Et il n'avait pas vraiment envie de crever, pas comme ça. Bordel, quel était l'enculé qui avait posé une bombe dans un commissariat ? Surtout rempli de membres de la Famille.

@Desmond Fawller
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gabriel Fitzpatrick
Fondatrice



Statut : a passé sa vie à ne rien ressentir, ne rien montrer. Commence à comprendre son père et sa mère. après l'avoir rencontré elle.
Origines : Irlandaises
Relations : ◘ Eve. just Eve
◘ Ian - frère
◘ luca - inexpliqué.
◘ Isleen -chieuse
◘ Aofe - "amie"
◘ Faolan - Apprenti
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : boyd h.
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 924
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 12/04/2014
Clovers : 103
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3121-gabriel-you-never-really-quit http://lttp.forumactif.org/t3213-gab-ex-tueur-a-gage-nettoyeur-b http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps#39753
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   07.12.17 23:02

Tu vois arriver aofe vers toi. T’es à moitié dans le coltard. Elle a pas trouvé Luca. Mais t'avoue pas voir grand chose de toute façon. Tu souris. - You look like shit you know ? - Que tu lui dis. T’es vache mais c’est pas faux. Elle te demande pourquoi t’es pas debout. Tu la regardes sérieusement devant cette question. - Le gosse me servira à nouveau ou faut que je prenne un nouveau apprenti ? - Tu pisses et tu t'occupes des affaires. Toujours pragmatique. Tu penses à un tas de choses. Mais toi ça n’a pas grande importance. Tu te remettras. Tu te remets toujours. - Non j'avais envie de faire une sieste. En plein chaos. Jpense que mon épaule est en piteux état. Et ma jambe. Rien de grave. Ca se répare. Tôt ou tard. Mais tu devrais t'asseoir. Jpense que tu devrais te poser. Tu va me clamser dessus. Luca ira bien. Il a vu pire. - Tu te répètes. Le sang te coule sur la tronche. Tu n'arrêtes pas de penser au chaos qui vous entoure. Tu es dans le couloir donc tu ne vois pas le reste. - C’est comment dans la salle ? Regarde l'état de mon frère stp si t’y arrives. - T’es crevé. Tu restes planté là et tu détestes ça. Tu aimes pas plus de pas prévenir eve qui serait fichue de chercher les coupables elle même. Parfois cette femme te perd. Vraiment. Tu as qu'une envie dormir. Tu hais rester planté là. TU regardes la femme d'ian débarquer et vouloir réparer Aofe à son tour, oui, c'est une bonne idée. Tu commences à t’énerver de pas voir Luca dans le coin, mais te lever est pas en option.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ada Cunningham
Admin pub



Statut : Célibataire, libre comme l'air.
Origines : De nationalité anglaise mais d'origines irlandaises par ses parents biologiques
Relations :
Le sang
Carrick - père biologique (scénario ici) + Alma - mère biologique (scénario ici) + Finn - grand frère inconnu (triplé de Darren et Kayna) + Kayna - grande soeur inconnue (triplette de Finn et Darren) + Darren - grand frère inconnu (triplé de Finn et Kayna) (scénario ici) + Lilan - mon cousin du côté de ma mère, encore inconnu + Nia - ma cousine du côté de ma mère, encore inconnue

Le coeur
Abel - celui qui va me faire tourner la tête, qui va me noyer dans un océan de sentiments plus contradictoires les uns que les autres.

L'amitié
Sean - m'aide à trouver des informations sur mes parents + Yulia - ma colocataire + Gemma - un feeling naissant + Rordan - mon gars sur + Adam - futur bff + Mia - connaissance
Pseudo : Reliques
❖ CELEBRITE : Alycia Debnam-Carey
❖ AGE : 25
❖ MESSAGES : 328
❖ CRÉDITS : Alaska pour l'avatar
❖ PIEGE DEPUIS : 21/09/2017
Clovers : 638
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3757-ada-lost-in-the-storm http://lttp.forumactif.org/t3811-ada-la-fille-de-mafieux-qui-ne- http://lttp.forumactif.org/t3835-ada-la-boite-a-rps
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   08.12.17 11:54

Episode 3
everything & everywhere is going to hell
Je m'assoies près du boxeur, lui adresse quelques mots et regarde les gens qui sont dans cette salle. Je me demande s'ils sont tous là pour la même raison que moi. Je me sens pas vraiment à l'aise et je dois bien avouer qu'avoir le beau brun à mes côtés relâche un peu la pression que j'ai dans l'abdomen. J'esquisse un sourire crispé face à sa réponse. Je pense pas que ce soit le moment de parler de tout ça ni l'endroit. Je m'apprête à lui répondre qu'on pourrait aller prendre un café ou une bière pour lui après pour pouvoir discuter mais je n'en ai pas le temps.

Un bruit vient de retentir nous laissant tous aux aguets. Je relève la tête et suis du regard Abel qui s'est précipité vers la fenêtre pour jeter un oeil vers l'extérieur. Je déglutis, m'apprête à remettre une mèche de cheveux derrière mon oreille mais je n'en pas l'occasion. Je suis littéralement propulsée sur le côté ou devant j'sais pas trop. J'ai le souffle coupé pendant quelques seconde, j'ai l'impression que je me suis mangée le mur d'à côté. Mais c'est pas qu'une impression. Il y a de la fumée partout, on y voit rien on entend juste des cris. Je commence à paniquer. Je tente de me relever mais je sens des trucs qui s'enfonce dans mes bras et dans ma jambe quand j'appuie sur le sol. J'hurle de douleur. Des morceaux des verres, des gros des petits sont incrustés dans ma peau.

Je suis un peu sonnée, j'ai mal au crâne et j'ai du mal à capter la voix d'Abel qui m'appelle. Là. Abel. J'suis...là. J'ai essayé de prononcé son nom assez fort pour qu'il entende. Je bouge ma deuxième jambe, par miracle je crois pas avoir quelque chose de cassé. Enfin ça c'était avant qu'une douleur se réveille juste en dessous de ma poitrine.




@Abel Hope
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aoife O'Hara
LTTP Member



Statut : Techniquement toujours mariée, mais célibataire.
Origines : Irlandaise, mais née sur l'Île de Lewis en Ecosse
Relations : Jonah (PNJ) † Son fils de dix ans, qui est toute sa vie, et qui devient beaucoup trop sarcastique à son goût.
Gabriel † Brotp avec quelques avantages en nature.
Mandy † Petite fleur qu'elle détesterait voir faner et qu'elle veut sauver d'elle-même à tout prix.
Arthur † Fantôme de son passé qui promet de lui pourrir la vie.
Sìleas † Voisine aussi énervante qu'attirante, elle ne la supporte pas mais ne peut pas s'empêcher de la mater pour autant.
Ancilla † Conquête odieuse qui prend trop de libertés, et qui sera remise à sa place rapidement.
Bevin † Dominatrix grâce à qui elle peut vivre avec elle-même.
Balqis † Associée et complice aussi infernale qu'amusante, qu'elle n'échangerait pour rien au monde.
Pseudo : Leolaws
❖ CELEBRITE : Katie McGorgeous
❖ AGE : 22
❖ MESSAGES : 93
❖ CRÉDITS : Praimfaya ; Tumblr
❖ PIEGE DEPUIS : 11/11/2017
Clovers : 775
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t4267-aoife-o-hara-uc http://lttp.forumactif.org/t4274-aoife-ancien-chirurgien-affranc
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   08.12.17 12:21

Si Gabriel était pas en aussi piteux état qu’elle, elle lui aurait frappé l’épaule pour sa réflexion. Ce genre de commentaire n’est pas trop ce que les femmes aiment entendre, même si c’est vrai. Pour autant, elle sourit, parce que ça veut dire que Gabriel n’est pas totalement dans les vapes. « Wanker. Ya’re not fairing much better, ya know. » Elle cligne plusieurs fois des yeux, et elle observe la forme de Gabriel. Il se tient bizarrement, ou peut-être est-ce seulement son imagination. « Il a un morceau de verre dans le ventre, et probablement d’autres fractures. Si ses organes n’ont pas été touchés tout ira bien. » Elle est admirative du fait qu’elle arrive toujours à parler sans mâcher ses mots, et qu’elle a encore assez de conscience pour savoir de quoi elle parle. Surtout, il ne faut pas qu’elle s’arrête. Elle sait que la pire chose dans sa situation serait de s’évanouir, ou de s’endormir. Alors, attentivement, elle écoute les mots de Gabriel, et elle suit du regard chaque constatation. Elle ne peut pas voir l’épaule de l’homme sans lui enlever son t-shirt, mais elle ne voit pas de sang et elle considère qu’il faudra s’en occuper plus tard. Sa jambe, par contre, est tordue à un angle qui n’a rien de naturel. Ca lui donne la nausée, et elle se force à détourner les yeux avant de vomir.

Gabriel s’inquiète pour elle, et elle sourirait presque. Chaque inspiration est de plus en plus douloureuse, pourtant, et elle refuse de penser à ce que ça veut dire. Si elle ne le pense pas, alors ce n’est pas vrai. En plus du fait qu’elle saigne probablement dans son cerveau, comme la pression augmentant dans son crâne semble lui indiquer, elle n’a clairement pas besoin de se perforer un poumon en plus. Elle prend des souffles de plus en plus court — ce qui est tout aussi problématique — mais son attention est effectivement détournée. « Non, non. Il ne faut pas que tu bouges ta jambe, Gabriel. D’ailleurs, ne bouge pas du tout. » Elle tend la main vers lui et lui attrape le poignet, cherchant son pouls avec ses doigts. Elle ferme les yeux juste assez longtemps pour se concentrer sur son battement cardiaque, si bien qu’elle n’entend pas tout de suite que Gabriel lui a reparlé. « What ? » Demande-t-elle bêtement, avant de tourner la tête vers la salle, observant le corps avachi d’Ian contre la porte, et la silhouette d’une femme qui s’occupe de lui. Elle est beaucoup trop dans les vapes pour constater autre chose que le fait qu’il n’est pas mort. Et que c’est un os qui sort de sa jambe. « Il faudrait vraiment qu’il s'allonge. » Répond-elle enfin, avant de braquer son regard à nouveau sur la jambe de Gabriel.

Elle réalise après quelques secondes que l’inconnue lui parle, et elle détourne les yeux pour lui faire face, clignant répétitivement des paupières. L’aider, elle veut l’aider, et l’idée la fait sourire — grimacer. « J’ai bien peur qu’il n’y a rien que tu puisses faire. » Elle essuie à nouveau un filet de sang qui coule le long de son visage, et elle pivote légèrement vers le couple, les yeux rivés sur Ian. « Si, si. Tu peux me garder éveillée. Je vais m’occuper de la jambe de ton gars, et toi, tu fais tout ce que tu peux pour m’empêcher de m’endormir, ou de m’évanouir, ok ? Sauf me gifler, par contre, parce que ça va pas arranger les choses. » Elle hoche très légèrement la tête, avant de regarder Gabriel une dernière fois, menaçante. « Toi, tu ne bouges pas, sinon je te jure que je te tue moi-même. Tu restes là, et t’attends les secours. Tu respires lentement, et tu fais de ton mieux pour réguler ton rythme cardiaque. Je vais m’occuper de ton frère. » Et avec ça, toujours à genoux, elle glisse du mieux qu’elle peut vers la forme d’Ian. Ses yeux se retrouvent attirés par la fracture ouverte, et elle frémit. « Bon, tu vas m’aider. » Dit-elle à la brune qui se tient à côté d’elle. « Allonge-le par terre, le plus délicatement possible, sans bouger sa jambe. Il faut que je la fixe sinon ... » Elle perd le fil un instant, les yeux dans le vague, avant de revenir à elle. « Si tu peux bouger, essaie de me trouver au moins deux grandes tiges de métal, ou de bois, aussi droites que possible. » Demande-t-elle à la brune.




@Gabriel Fitzpatrick @Ana Reyes @Ian Fitzpatrick
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Fitzpatrick
LTTP Member



Statut : En couple avec Ana
Origines : Irlandaise
Relations : Ana : elle est la femme de sa vie
Théo : son fils (PNJ)
Gabriel : son frère détesté
Alek : son Bro', son best

Pseudo : Jessmercu ou Suzie
❖ CELEBRITE : Jason Statham
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 175
❖ CRÉDITS : Avatar : blondie Gif : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 29/03/2017
Clovers : 37
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3215-ian-capitaine-de-police-en-coup http://lttp.forumactif.org/t3216-rp-de-ian#39775
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   10.12.17 20:28

Debout contre la porte, Ian essaie de se maintenir debout, il a besoin de la voir, de savoir qu’elle va bien et c’est en la voyant arriver qu’il se sent soulager d’un coup. Sa tête est lourde et il a l'impression d'entendre un bourdonnement dans ses oreilles, le reste de la détonation de l'explosion. Ian la laisse regarder et grimace alors qu’elle regarde sous le t-shirt alors que tu te retrouves assis au sol la jambe tendue. La douleur est bien présente mais il serre les dents, il regarde autour d’eux pour voir les dégâts et les personnes blessées ou mortes, la colère le gagne. Il soupire et pose son regard sur Ana « J’ai un peu de mal à le bouger, je crois qu’il a cassé sinon mes côtes me font encore mal et toi mon amour ça va ? » Ian la regarde puis tourne le regard vers son frère, ça a l’air d’aller – en partie - , du moins une fille qui a l’air de le connaitre s’occupe de lui. Ian détourne le regard avant de sourire alors qu’elle ordonne à son frère de ne pas bouger, c'est étrange d'entendre une femme lui parler de la sorte. Il regarde les deux femmes parler entre elles et fronce les yeux alors que la femme qui s'était occupée de son frère (@Aoife O'Hara) dit qu’il faut l’allonger, il regarde sa femme (@Ana Reyes) et finit par s’allonger gémissant en tenant ses côtes qui le font souffrir. Il ferme les yeux quelques secondes puis il les ouvre regardant sur le côté pour regarder son frère (@Gabriel Fitzpatrick) « T’es sûr que ça va ? » Malgré les tensions qu’il peut y avoir entre eux, il s’inquiète pour lui à cause des blessures tout comme il s’inquiète pour sa femme. Ian serre les dents alors que la jeune femme lui maintient la jambe, la douleur remonte le long de sa cuisse et ce n’est pas du tout agréable à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cadell Lockwood
fueled by vengeance and loss



Statut : célibataire, le mariage n'a jamais été une option pour lui. il ne croit pas en l'amour éternel. Mais Gemma hante son esprit.
Origines : irlandais depuis des générations, il ne connait rien d'autres.
Relations : gemma - autant attiré que rebuté. son esprit lui joue des tours, il ne pense qu'à la revoir.
stacey - coéquipière, meilleure amie, sex friend
abel - ami de longue date, compagnon de boxe, soutien si nécessaire.
kaithlyn - danseuse préférée, victime secourue et surprotégée
Pseudo : Laora
❖ CELEBRITE : Jon Bernthal
❖ AGE : 27
❖ MESSAGES : 200
❖ CRÉDITS : Rastamachine (ava)
❖ PIEGE DEPUIS : 01/10/2017
Clovers : 279
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3901-cadell-the-best http://lttp.forumactif.org/t3907-cadell-policier-corrompu
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   11.12.17 20:03

La salle d'attente du commissariat... quelle connerie de m'y être rendu. Je n'avais rien à y faire en plus, je n'étais pas enquêteur et je ne faisais pas les interrogatoires. Moi Cadell Lockwood je n'étais qu'un simple policier patrouilleur. Cependant ça avait été plus fort que moi, ma curiosité me perdra un jour, je voulais voir qui était convoqué. Je n'aurais jamais pensé qu'une explosion aurait pu avoir lieu dans un commissariat ! Dans quel monde vivions nous, la guerre avait bien repris. Les conséquences seraient terribles.

Un bruit sourd et plus rien. J'ai l'impression que mon corps n'était qu'une balle en mousse. Nous n'étions vraiment rien, si fragiles. J'étais adossé à l'ouverture de cette salle et me voilà à l'autre bout du couloir. J'avais ouvert les yeux avec difficulté, j'avais mal mais je ne me sentais pas à l'agonie. J'ai d'abord regardé autour de moi, c'était flou, toute cette fumée... Je n'avais rien de grave, tout se transformerait en bleu mais ma tête était en sang. J'avais dû me prendre un truc dans la tronche, ça pissait. Je me suis relevé tant bien que mal et j'ai marché doucement vers la salle d'attente. Voir toutes ces personnes dans cet état, ça me donnait envie de massacrer ceux qui ont fait ça. Je cherchais mon supérieur du regard, il semblait se porter bien, tout comme sa femme. J'espérais que les secours ne tarderaient plus. J'étais prêt à porter secours s'il le fallait. Mais je voyais déjà que tous ces criminels s'en sortaient plutôt pas mal. J'avais la haine, ma douleur me rendait encore plus hargneux que d'habitude.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Caem O'Toole
walking death



Statut : Si pour les apparences Caem est marié, officieusement c'est une toute autre histoire. Officieusement, il n'y a qu'un seul homme qui occupe ses pensées. Un seul et unique.
Origines : Irlande. Son pays. Son sang. Il est, comme il aime à le dire, "pur".
Relations : || Sully : Amant et plus encore
|| Connor : frère | RIP
|| Eimer : femme & amie
|| Glenn : fils âgée de 11 ans
|| Geillis : fille âgée de 12 ans
|| Luca : uc
Pseudo : J.
❖ CELEBRITE : Colin O'Donoghue
❖ AGE : 35
❖ MESSAGES : 52
❖ CRÉDITS : J. (avatar - gifs - crackship) - black pumpkin (code signature)
❖ PIEGE DEPUIS : 03/10/2017
Clovers : 130
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3933-caem-there-s-something-inside-me-that-pulls-beneath-the-surface http://lttp.forumactif.org/t3959-caem-crawling-in-my-skin-mob-tu http://lttp.forumactif.org/t3960-caem-stuck-in-reverse#47584
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   19.12.17 21:02



Oreilles qui bourdonnent. Il me faut quelques instants pour reprendre pleinement conscience et pour comprendre ce qu'il s'est passé. Les yeux qui se rouvrent et qui clignent, qui s'habitue à l'étrange obscurité provoquée par la fumée. Explosion donc. Explosion. Bientôt le bourdonnement s'estompe et au-delà des hurlements et des pleurs autour de moi, c'est la douleur à ma cuisse qui m'interpelle. Doucement, je me redresse sur mes coudes pour observer ma jambe et laisse échapper un juron quand je vois un morceau de métal planté dedans. Je bouge la jambe, fronce les sourcils sous la douleur et plie le genou. Bon. Tout fonctionne. C'est juste douloureux. Très profond mais ça n'a pas traversé. Le morceau de métal est enfoncé. Il suffit de le retirer. Oui, il suffit. Alors ma main ensanglantés car écorchée à bien des endroits se referme autour du morceau de métal et je le retire d'un coup sec. Un jet de sang. Veine touchée. Artère peut-être même. Chier, mais la compression suffira. J'essuie mes mains sur ma chemise de laquelle j'arrache un morceau assez large pour pouvoir entourer ma cuisse.

Et je me relève. Je tente l'appui. Pas de problème. C'est douloureux mais je tiens debout. Et enfin je regarde autour de moi. Chaos. Un véritable chaos. Le premier réflexe est de chercher la cible du regard. Je repère très vite @Ada Edwards au sol. Blessée. Elle n'en sera que plus facile à extraire. Mais seul c'est impossible. Et je n'ai pas les détails du plan. C'est @Camron Brennan qui les a. Alors le second réflexe est de chercher mes complices. Ceux qui sont là pour les mêmes raisons que moi. Mais ce n'est pas Camron que je repère mais @Luca Lynch qui semble avoir des difficultés à tenir debout. Je vois le sang sur son visage, devine la blessure au crâne. Je pourrais me détourner mais il fait partie de la famille et je travaille pour la famille. Alors je m'avance. Si nous ne sommes pas proches, il me connaît assez pour savoir qu'il y a en moi un allié en cet instant et non pas un ennemi. A moins que le coup qu'il a pris sur le crâne ait été trop violent et lui fasse perdre les pédales. Alors prudence quand je m'approche, prudence. Et démarche saccadée en raison de la jambe qui me fait quand même mal. Quand même.

« Luca. » je dis à voix basse un fois arrivé à sa hauteur. « Besoin d'aide ? » je propose. Avant de le toucher, avant de le soutenir, je propose. Car je connais la fierté. Je suis bien placé pour savoir qu'on n'a pas toujours envie que quelqu'un nous aide. « Tu as vu Camron ? » Parce que lui, peut-être qu'il sait.



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Luca Lynch
Mad King



Statut : L'addiction du corps et du coeur. Possessivité exacerbée pour une plantureuse blonde.
Origines : Irlandais pure souche.
Relations : {ABAIGH} Crazy in love
{LORCAN} Funny little mouse
{GABRIEL} Crush. Platonic love
{CAMRON} Right-hand man, fascination
{CONSTANTINE} Burning past, protection
{DEVYN} uc.
{CAEM} Favorite killer
{KAYNA} Goddaughter
Pseudo : wiise
❖ CELEBRITE : Brad Pitt
❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 296
❖ CRÉDITS : ava (blondie) + crackship + sign par moi même (wiise)
❖ PIEGE DEPUIS : 17/07/2017
Clovers : 456
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3199-luca-screams-from-the-haters-got-a-nice-ring-to-it#39702 http://lttp.forumactif.org/t3344-luca-bang-bang-i-shot-you-down#
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   20.12.17 12:11

Déjà, l’agitation gronde, aux milieu des râles de douleurs et des gémissements plaintifs. Tous reprennent conscience, plus ou moins, alors que toi, tu es encore en lutte contre toi même Braver la douleur, sortir d’ici. Te redresser, te relever. Afficher le fait que tu ne peux mourir comme ça. Tu en as vu, des douleurs, des os cassés, brisés, des poings rougit et abîmés. Les combats de rue, au départ et plus largement, la violence de ta vie. L’illégalité qui t’a rongé jusqu’à la moelle. Qui t’a fait faire les pires horreurs. Qui t’a poussé à devenir l’être abjecte que tu es réellement. Mais l’homme puissant, également. Celui là même qui ne peut mourir de ses blessures. Qui ne peut succomber à l’explosion d’un commissariat crasseux, sur un vieux carrelage sale. Impossible. Impensable. Et ta volonté est de fer, lorsque tu te mets un but en tête. Pourtant ici, malgré tes grognements, le fait que tu serres les dents sous la douleur, l’effet semble titanesque. Tu parviens à éluder une partie de la douleur, mais ta tête tangue de trop. Ton esprit vacille, légèrement flouté par le traumatisme crânien. Tout ton être te fait comprendre sa douleur et à quel point tu as souffert de cette banale explosion. Tu jures entre tes dents, silencieusement, tandis que d’un nouvel effort, tu parviens à te hisser sur une de tes mains, pour retomber ensuite, grimaçant.

C’est là qu’il s’approche, le fou qui voit en toi un animal blessé à secourir. Tu détestes être vulnérable et même au delà de ça, tu ne te l’autorise pas. Seulement face à Abaigh, qui elle, t’a vu bien plus vulnérable que qui que ce soit. Seul peut être Constantine, a eu ce privilège là, te voyant évoluer, grandir, mûrir et souffrir, depuis tes jeunes années. Tu le reconnais aisément, celui qui arrive à ton niveau d’une démarche hésitante, blessé, sans nul doute, lui aussi. L’homme assez fou pour s’approcher du fauve blessé et agressif. « Qu’est ce que tu veux Caem ? » Grognes-tu, alors que tu devrais être heureux que quelqu’un s’approche. Que quelqu’un te vienne en aide alors que tu es aussi mal en point. Mais tu aurais pensé voir Camron et sa résistance à tout épreuve. Sauf que ton bras-droit demeure encore introuvable et tu espères, intérieurement, qu’il n’a rien. Il compte beaucoup pour toi, même si là encore, ta fierté ne le fera jamais clamer la chose haut et fort. Mais lui même le sait et c’est tout ce qui compte. Ton attention se reporte sur Caem, ce petit tueur à gages que tu emploies régulièrement, lorsqu’il ne fait pas sa mijaurée face aux contrats que tu lui proposes. Lui qui s’octroie le loisir de choisir, même face à toi. « Non… Arrhh… Pas vu… » Balbuties-tu en grognant, lorsque tu tentes de nouveau de te redresser sur une main, clignant des paupières pour ajuster ta vision.

« Ne reste pas là comme un idiot, aide-moi à me redresser » Parviens tu à articuler alors que tu gît encore sur le sol. Retournement de situation, alors que tu réalises que tu as besoin d’une épaule contre laquelle t’appuyer. Mais tu préfères initier la chose que d’accepter son aide. Un simple jeu de mot, mais ta fierté s’en trouve conservée ainsi. Pourtant, alors qu’il t’aide à redresser le buste, la douleur te lance grandement. Tu grognes de nouveau alors que tu peux sentir ton torse te faire souffrir le martyr. Les battements de ton cœur pulsent à tes tempes alors que ton regard clair croise celui de Caem. « Merde je crois que je… » Tu t’en rends compte, mais trop tard, alors que soudainement, tu tombes dans les vapes, sous une douleur trop vive et un corps trop faible. Pour sur que sans un passage à l'hôpital, tu ne passeras pas la fin de la journée, malgré toute ta résistance.

@Caem O'Toole @Camron Brennan
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gabriel Fitzpatrick
Fondatrice



Statut : a passé sa vie à ne rien ressentir, ne rien montrer. Commence à comprendre son père et sa mère. après l'avoir rencontré elle.
Origines : Irlandaises
Relations : ◘ Eve. just Eve
◘ Ian - frère
◘ luca - inexpliqué.
◘ Isleen -chieuse
◘ Aofe - "amie"
◘ Faolan - Apprenti
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : boyd h.
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 924
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 12/04/2014
Clovers : 103
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3121-gabriel-you-never-really-quit http://lttp.forumactif.org/t3213-gab-ex-tueur-a-gage-nettoyeur-b http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps#39753
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   28.12.17 3:22

@Aoife O'Hara @Ian Fitzpatrick


Ton apprenti risque d'être hs un moment. Ca te gave, c’est pas comme si tu les collectionnais. Tant pis. Tu feras avec. Tu regardes Aofe et te marre de sa remarque. Enfin, te mare. Putain cette femme te mets le cerveau à l’envers et t’as jamais su pourquoi. Peut être parce que tes bizarreries elle s’en fout et qu’elle prend pas des pincettes avec toi. - La forme quoi. - Que tu sis. Bien sur que tu plaisantes. parfois. C’est un humour noir certes. En réalité t’es plus ironique que tu plaisantes mais ne jouons pas sur les mots. - J’avais de toute façon pas l’intention de bouger. - Tu la regardes te tripoter et tu repenses à ce que vous avez fait récemment. plusieurs fois. Tu n’aimes pas ce que tu ressens pour elle. c’est. Différent. Et agaçant. Elle t’énerve. Elle a pénétré dans ta vie au bulldozer et tu sais pas t’en de faire. Peut être parce que ça te change des gens que tu ne peux pas souffrir. en fait, les trois quart des gens, soyons réalistes. - Il faut qu'il s’allonge. T’as pris un sacré coup à la tête toi. Parce que tu aurais pu lui demander de faire des claquettes. bien que même en forme je suis pas sur qu’il sache. - Et bah. Elle fait sortir Gabriel le rigolo. T’aimes pas ce type. Tu penses à ton frère. Toujours aussi rigide. T’es censé être le bizarre mais en réalité, vous l'êtes tous les deux, toi tu l’as embrassé, lui il prétend être normal. Tu la regardes parler à Ana.Femme vers qui tu n’es jamais allé. Soyons réalistes, tu te moques d'elle. Dans le sens où son sort ne t’importe que s’il importe ton frère. Et encore. elle te menace de pas gigoter. Décidément, elle a bouffé un clown. Tu laisses ta tête reposer contre le mur et tu les observes. La tendresse d’ana, l’aide d’Aofe. Tu ne connais pas ça. Tu pourrais bien voir crever tous les gens ici. Tu ne t’inquièterais que d’elle et ton frère. Et encore, inquiétude est un grand mot. Disons que ça te gênerait qu'ils soient morts. Tu songes à ces connards qui ont fait exploser cette bombe. Et à ce que la réciproque sera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ana Reyes
Fondatrice



Statut : avec lui
Origines : Colombienne
Relations : Ian, l'homme de sa vie, son ouragan.
Theo son ange.
Ella, sa twin sister.
Mac, son âme soeur, son meilleur ami & ex.
Pseudo : junkiie
❖ CELEBRITE : michelle rodriguez
❖ AGE : 31
❖ MESSAGES : 1164
❖ CRÉDITS : junkiie
❖ PIEGE DEPUIS : 13/04/2014
Clovers : 146
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3208-ana-come-baby-and-let-s-ride http://lttp.forumactif.org/t3236-ana-mere-d-un-bebe-flic-chiante http://lttp.forumactif.org/t3212-mes-rps
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   28.12.17 3:37

@Aoife O'Hara @Ian Fitzpatrick


Il me demande si ça va et je souris. Je suis en pleine forme, enfin, comparé à lui quoi. Je ris doucement. - J’ai mal au crâne mais ça va oui. Bah le bouge pas idiot. - Tu observes ian et son regard tourné vers son frère. Ces frères là n’ont rien de commun mais plus liés qu’ils ne l’avoueraient. Des hommes quoi. La fille qui s'approche est une très belle femme. C’est surement pas le moment de fantasmer mais merde, le gabriel, il s'emmerde pas. Tu ne sais pas leur lien, mais tu te doutes que Gabriel ne réagirait jamais comme ça avec une autre. Ce type a tout du robot et encore. - Te parler ? Ca je peux faire. Des gamins ? - Ok c’est du banal, mais bon, faut dire que tu savais pas trop quoi demander dans cette situation. Tu la connaissais pas après tout. Tu avais même pas qui elle était pour Gabriel ou si elle faisait partie des “leurs”. Elle te demande d’allonger ton homme et c'est ce que tu fais déposant un biser sur sa joue en passant. - Un job ? Des hobbies ? - Oui, tu deviens aussi bavarde que les deux débiles. En réalité, tu n’étais pas toujours hyper doué pour ce genre en discussion. - Ca va ? - Que tu demandes en la voyant vaciller. Elle te demande à présent des truc en métal et en bois. Tu regardes autour de toi. Tu te lèves et vomis tout le contenu de ton estomac. Beurk. Puis tu trouves des morceau de la table. Tu lui tiens ce qu’il reste des pieds de fer de la table. - Ca ira ça ? - Que tu demandes sans en être sure. Tu t’assieds et prends la main d’ian pendant ce temps là, avant d’avoir de nouvelles instructions. Tu serres pour lui dire que tu bouges pas. Et peut être aussi pour te rassurer toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Caem O'Toole
walking death



Statut : Si pour les apparences Caem est marié, officieusement c'est une toute autre histoire. Officieusement, il n'y a qu'un seul homme qui occupe ses pensées. Un seul et unique.
Origines : Irlande. Son pays. Son sang. Il est, comme il aime à le dire, "pur".
Relations : || Sully : Amant et plus encore
|| Connor : frère | RIP
|| Eimer : femme & amie
|| Glenn : fils âgée de 11 ans
|| Geillis : fille âgée de 12 ans
|| Luca : uc
Pseudo : J.
❖ CELEBRITE : Colin O'Donoghue
❖ AGE : 35
❖ MESSAGES : 52
❖ CRÉDITS : J. (avatar - gifs - crackship) - black pumpkin (code signature)
❖ PIEGE DEPUIS : 03/10/2017
Clovers : 130
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t3933-caem-there-s-something-inside-me-that-pulls-beneath-the-surface http://lttp.forumactif.org/t3959-caem-crawling-in-my-skin-mob-tu http://lttp.forumactif.org/t3960-caem-stuck-in-reverse#47584
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   28.12.17 20:28




Non. Visiblement il ne l'a pas vu. Alors il va falloir le chercher parmi les blessés, parmi la fumée, parmi le chaos. Brillant. Vraiment brillant. Je secoue la tête, contrarié. C'est là que Luca m'ordonne de l'aider à se redresser. Je reporte mon regard sur lui, l'ombre d'un petit sourire venant étirer mes lèvres malgré la situation on ne peut plus chaotique. Lui qui m'a presque envoyé sur les roses il y a de cela quelques secondes, voilà qu'il veut de mon aide maintenant. A croire qu'il est capable de laisser sa fierté de côté quand il a besoin. Cela vaut mieux pour lui. Ainsi, en prenant davantage appui sur ma jambe non blessée, je me penche et tends les bras pour l'aider, en premier lieu, à au moins s'asseoir avant de tenter de le relever complètement. Chaque chose en son temps. Je l'entends grogner de douleur, j'observe de plus près la plaie de son crâne d'où s'échappe encore pas mal de sang et grimace : il faudrait compresser cette blessure. Mon regard replonge brièvement dans celui de Luca alors que mes mains quittent ses épaules, afin d'évaluer au mieux sa capacité à tenir ne serait-ce qu'assis ou non. Et c'est non. Bref froncement de sourcils quand il commence une phrase que je ne comprends pas sur le moment. Je la comprends l'instant d'après quand je le vois partir en arrière. Je me penche soudainement davantage pour qu'une main vienne se poser contre sa nuque pour lui éviter de s'écrouler au sol, et pour que l'autre main se saisisse de son bras pour le retenir un maximum. J'en oublie la prudence vis à vis de ma propre blessure. Sous l'effort, je sens la compression faite avec le tissu moins efficace, je sens le sang s'échapper de la blessure et j'en laisse échapper à mon tour un grognement plaintif avant de déposer Luca au sol avec délicatesse. Un bref coup d'oeil à ma blessure et après hésitation, je retire rapidement ma ceinture et entreprends de me faire rapidement un garrot juste au-dessus de la blessure. Après ça, le temps sera compté : pour éviter le manque de circulation, pour éviter l'amputation. Cri étouffé quand je serre puis je souffle un bon coup avant de reporter tout mon attention sur Luca, toujours inconscient. Je me penche sur lui, rapproche mon oreille de sa bouche tout en observant son torse pour m'assurer qu'il respire. C'est le cas. Bon. Je retire rapidement ma veste en cuir, arrache à la va-vite les boutons de ma chemise pour la retirer et remets ensuite ma veste en cuir que je referme. De ma chemise, je tente de faire une sorte de bandage compressif autour du crâne de Luca pour éviter que l'hémorragie ne se poursuive de façon trop rapide. Je serre un peu, fais un nœud, m'assure que le tout tient bien en place avant de le mettre en position latérale de sécurité. Juste en attendant qu'il se réveille. En espérant que le choc n'ait pas causé une hémorragie intra-crânienne parce que dans ce cas, ce bandage de fortune ne sera d'aucune utilité. Regard circulaire.

« Est-ce qu'il y a un médecin ici ? » je demande à la cantonade. Oui, il y a d'autres blessés mais Luca a une grave blessure au crâne et est inconscient. Il faudrait au moins qu'un médecin vérifie ses constantes.



(c) sweet.lips


@Luca Lynch
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aoife O'Hara
LTTP Member



Statut : Techniquement toujours mariée, mais célibataire.
Origines : Irlandaise, mais née sur l'Île de Lewis en Ecosse
Relations : Jonah (PNJ) † Son fils de dix ans, qui est toute sa vie, et qui devient beaucoup trop sarcastique à son goût.
Gabriel † Brotp avec quelques avantages en nature.
Mandy † Petite fleur qu'elle détesterait voir faner et qu'elle veut sauver d'elle-même à tout prix.
Arthur † Fantôme de son passé qui promet de lui pourrir la vie.
Sìleas † Voisine aussi énervante qu'attirante, elle ne la supporte pas mais ne peut pas s'empêcher de la mater pour autant.
Ancilla † Conquête odieuse qui prend trop de libertés, et qui sera remise à sa place rapidement.
Bevin † Dominatrix grâce à qui elle peut vivre avec elle-même.
Balqis † Associée et complice aussi infernale qu'amusante, qu'elle n'échangerait pour rien au monde.
Pseudo : Leolaws
❖ CELEBRITE : Katie McGorgeous
❖ AGE : 22
❖ MESSAGES : 93
❖ CRÉDITS : Praimfaya ; Tumblr
❖ PIEGE DEPUIS : 11/11/2017
Clovers : 775
Voir le profil de l'utilisateur http://lttp.forumactif.org/t4267-aoife-o-hara-uc http://lttp.forumactif.org/t4274-aoife-ancien-chirurgien-affranc
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   04.01.18 13:31

Sincèrement, s’il n’y avait pas ce sang qui coule contre sa tempe qui ne cessait de la chatouiller, elle serait probablement déjà endormie quelque part. C’est inconscient, de chercher à venir en aide à des gens alors qu’elle est elle-même dans un état lamentable — c’est pire encore qu’elle doute de la valeur de ses facultés mentales à cet instant — mais elle ne va pas non plus les regarder crever sans rien faire. Elle ne se considère pas vraiment comme un médecin, mais là c’est Gabriel qui est dans la merde — et son frère, mais pour elle, c’est Gabriel par extension. Alors par chance, Ana semble rapidement comprendre ce qu’elle lui demande. Et même si le sujet de conversation n’est pas un de ses favoris d’ordinaire — pas en compagnie de ces gens, en tous les cas — le coup qu’elle a pris à la tête la rend plus faible et elle sourit distraitement. « Ouais, un fils. Jonah. Il a dix ans. » Elle grimace un peu. « Il a hérité de mon sarcasme. » Elle est un peu décalée, et elle observe la jeune femme d’un œil alors qu’elle entreprend de retirer sa veste en cuir. L’adrénaline commence à la quitter, et elle n’est que trop consciente du feu qui ravage ses côtes. Chaque mouvement est une agonie nouvelle, mais elle parvient enfin à se défaire du cuir. Il est à moitié déchiqueté, et ça la contrarie. « This is why I can’t have good things. » Murmure-t-elle distraitement, gardant la veste sur ses genoux. « Et pas vraiment, enfin, je suis en train de retaper une maison mais ça va prendre du temps. » Indique-t-elle enfin à l’inconnue, bien satisfaite de la distraction qu’elle apporte.

La brune revient vers elle en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, mais Aoife est toujours inquiète de l’avoir vue vomir ; impossible de savoir si c’est le choc ou une quelconque blessure. Aux barres de fer offertes, elle hoche simplement la tête, et s’en saisit, les posant à côté de la jambe du frère de Gabriel. « Hey, ça va ? Tu as eu un coup quelque part ? » Dit-elle en regardant la brune. Elle n’a pas le temps de l’ausculter tout de suite, il lui faut d’abord immobiliser la jambe d’Ian avant que sa situation ne s’aggrave. Alors elle détourne les yeux et se reconcentre sur l’os qu’elle peut voir, et place chaque barre de part et d’autre de sa jambe. Grimaçant, elle retire son t-shirt, et le mord assez pour pouvoir le déchirer sans trop de mal, parvenant à obtenir deux bandes juste assez grandes pour faire le tour de sa jambe. « Ca va faire mal. » Dit-elle un peu inutilement, pour prévenir l’homme, alors qu’elle soulève sa jambe juste assez pour passer le tissu dessous. L’attèle de fortune prête, elle fixe les barres au-dessus et en-dessous de sa plaie, serrant les bandes de tissu juste assez fort sans pour autant risquer sa circulation sanguine. « Ok, ça fera l’affaire. » Satisfaite de son travail, elle se repose un instant, et prend le temps d’observer ses propres plaies. Torse nue et seulement couverte d’un soutien-gorge qu’elle rêve d’enlever — sa fierté l’en empêche — elle contemple le bleu violacé qui s’étend sur ses côtes avec une grimace. « Et dire que j’allais reprendre l’équitation, c’est pas pour tout de suite. » Elle remet sa veste, grognant de douleur, et enfin se reconcentre sur Ana. Il y a quelqu’un qui appelle pour un médecin dans le couloir, mais très sincèrement, elle ne sait pas si elle peut bouger aussi loin. « Tu as mal quelque part ? Tu as pris un coup ? »


@Ian Fitzpatrick @Ana Reyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Camron Brennan
LTTP Member



Statut : Il papillonne, il touche, il caresse, il baise parfois il fait l'amour mais rien de sérieux.
Origines : Irlandaise
Relations : - Luca le boss, son crush
- Myah : La tentation
- Aby la meuf du boss
- Gabriel : le chieur
- Danny Uc
- Lena victime
- Logan : Victime
- Ada : Victime
- Sullivan Uc
Pseudo : Suzie
❖ CELEBRITE : Channing Tatum
❖ AGE : 29
❖ MESSAGES : 327
❖ CRÉDITS : Yourdesigndiary & Tumblr
❖ PIEGE DEPUIS : 21/09/2017
Clovers : 224
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   05.01.18 13:28

Le bruit sourd de l’explosion résonne encore dans la tête de Camron, ses mains se posent sur sa tête alors qu’il fait surface comme il peut fixant un point pour reprendre le dessus. Une fois fait, il regarde autour de lui, c’est le chaos total, il ne comprend pas tout ce qu’il s’est passé mais il remarque le sang qui coule de son bras, il soupire avant de sourire Regarde autour de toi, y’a du sang partout, c’est beau Il sourit, ça lui fait du bien de voir cela et ça prépare ce qu’il va se passer par la suite. Son regard se fait d’un coup plus sombre alors qu’il pense à Luca, il regarde autour de lui le cherchant du regard sans le voir, il se lève et a l’impression que tout est flou l’espace d’un instant. Il ne lui faut que quelques secondes pour reprendre le contrôle de son corps et de son esprit. Camron cherche autour de lui Lena et la voit au sol, il ne cherche pas et la récupère allant la mettre dans le coffre de sa voiture puis il revient dans le commissariat quelques minutes après. C’est en parcourant une nouvelle fois la salle qu’il remarque enfin Luca et Caem, il fronce les yeux et se rapproche vers eux « Putin c’est quoi ce bordel ? Comment il va ? » Camron n’aime pas du tout ce qu’il voit, Luca a l’air réellement mal en point, son regard se tourne vers le monde autour de lui, c’est dingue comme le monde est petit et ne tient qu’à un fil. Tout ce sang, c’est tellement bon… Camron sourit malgré le désastre qui règne autour d’eux. « Va falloir gérer pas mal de chose maintenant » Dit-il à Caem tout en soupirant. Cela, Camron n’aime pas du tout ça, il aime quand tout est carré, quand tout est comme il l’a décidé et rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat   

Revenir en haut Aller en bas
 
EPISODE 3 - première explosion - salle d'attente du commissariat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [rp]Salle d'attente pour les patients
» La salle d'attente
» strip poker dans une salle vide [PV Cassandra et Jun]
» Salle d'attente
» La Salle du Feu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Look through the pain :: Dublin :: Temple bar :: Police Station-
Sauter vers: